Année 2018   Janvier-Février Afficher en grands caractères

La foi vivante

par Roderick Meredith
(1930-2017)
Lire la Bible

Avec toutes nos distractions modernes et suite à l’effondrement de notre ancienne association, des milliers de frères et sœurs autour du monde ont été profondément blessés ou bouleversés. Beaucoup sont également désabusés – ils sont partis avec le sentiment d’avoir été « abandonnés » par le Christ et désormais ils ne savent plus où aller.

Comme je l’ai déjà expliqué dans le passé, le Christ m’a utilisé pour fonder l’Église Mondiale de Dieu, au début de l’année 1993 – quelques mois seulement après la publication de la brochure blasphématoire « Dieu existe », ainsi que d’autres changements hérétiques dans la doctrine. Mais beaucoup n’ont pas pris conscience que le Christ avait bâti cette Église – ou ils ont été empoisonnés par des rumeurs et des accusations vicieuses à notre encontre. Aussi, au lieu de chercher avec zèle et de prouver où le Christ poursuivait Son Œuvre, beaucoup sont restés immobiles ou ont complètement laissé tomber la vérité.

Mais – notez ceci ! – le Christ vivant a ouvert une « issue de secours » au début de l’année 1993 – Il a pourvu une organisation avec un ministère dédié et formé de longue date, qui prêcha toute la vérité et qui diffusa rapidement (en quelques semaines) des émissions à la radio, publia de la littérature et ranima l’Œuvre. Jésus-Christ ne vous a donc pas « abandonné », ni personne d’autre. Il est toujours la Tête vivante de l’Église. Il est alerte, actif et puissamment en charge de Son Église et de Son Œuvre ! Dans Sa grande sagesse, Il « teste » actuellement Son peuple pour voir ce que les gens ont vraiment dans leur cœur.

L’éclatement du peuple de Dieu fut-il une épreuve ? Bien sûr que oui. Mais Dieu révèle qu’Il permet les épreuves pour notre édification et qu’Il nous « éprouve » à travers elles. Notez les paroles de l’apôtre Pierre : « C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra » (1 Pierre 1 :6-7). L’apôtre Jacques fut également inspiré à nous dire : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience » (Jacques 1 :2-3).

Nous avons tous besoin d’exercer la foi vivante en notre Dirigeant et Sauveur, Jésus-Christ. Nous devons davantage « voir » Sa main dans la direction des affaires du monde afin de permettre l’accomplissement des prophéties bibliques – souvent dans les moindres détails ! Nous devons « voir » Sa main alors qu’Il conduit Son Église – en continuant d’avoir un petit groupe fidèle qui prêche toute la vérité, qui fait l’Œuvre et qui pratique le mode de vie divin, tout en préparant ses membres à la bonne forme de gouvernement qui sera en vigueur dans le Monde de Demain !

Le Christ est vivant ! Il n’a pas quitté Son Église, Il ne l’a pas abandonnée ! Il n’est pas un Dieu de désordre (1 Corinthiens 14 :33).

Nous devons y croire. Nous devons savoir – et savoir que nous savons – que si le Christ dit qu’Il fera telle chose, alors Il la fera ! Nous devons Le croire quand Il nous fait une promesse dans Sa parole inspirée !

Jésus a dit : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé » (Jean 15 :7). Nous devons saturer notre esprit de la parole de Dieu et apprendre à penser de la même manière que le Christ. Alors Sa parole « demeurera » en nous lorsque nous prions et nos demandes seront conformes à Sa volonté. Comme l’a également écrit l’apôtre Jean : « Nous avons auprès de lui cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée, quelle qu’elle soit » (1 Jean 5 :14-15).

En outre, rappelez-vous de la puissante promesse de Jésus, dans Marc 11 :23-24 : « Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

Frères et sœurs, si nous nous « nourrissons » de ces Écritures, alors nous commencerons assurément à bâtir « une atmosphère de foi » dans l’Église du Dieu Vivant. Il est manifeste que nous n’obtiendrons pas la foi par « nous-mêmes ». Chacun d’entre nous doit faire sa part en étudiant la parole avec ardeur, en méditant sur les exemples de foi dans la Bible et sur ce que Dieu accomplit au sein de Son Église et de Son Œuvre aujourd’hui. Implorons Dieu en priant de tout notre cœur et en jeûnant afin que notre Père céleste nous donne le « don » de la foi par Son Saint-Esprit (1 Corinthiens 12 :7-9).

Souvenez-vous que la parole divine nous dit : « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent [diligemment] » (Hébreux 11 :6). Bâtir une atmosphère de foi au sein de l’Église de Dieu est absolument essentiel de nos jours. Nous ne pouvons pas imaginer l’intensité des épreuves, des tests, des persécutions et des difficultés que rencontrera Son peuple au cours des prochaines années. Nous aurons tous besoin d’une foi vivante en Dieu. Pour accomplir l’Œuvre qu’Il nous a confiée, nous devrons marcher avec Dieu, être en communion avec Lui et imprégner notre esprit d’un certain nombre d’enseignements directs de Jésus-Christ, comme dans Jean 14 :11-12 : « Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; sinon, croyez du moins à cause de ces œuvres. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père. »

Jésus dit également : « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18 :8). Il n’y aura pas beaucoup de foi dans le monde, mais nous devons tout faire, dans la véritable Église de Dieu, pour renforcer notre foi – individuellement et collectivement. En effet, comme nous l’avons vu, sans la foi il est impossible d’être agréable à Dieu. Sans la foi, nous ne pourrons pas non plus accomplir la grande Œuvre qu’Il a confiée à Ses serviteurs, en ces derniers jours.

Le Journal
Années :
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube