Année 2018   Septembre-Octobre Afficher en grands caractères

La raison pour laquelle vous devez lire ceci

par Gerald Weston
Aiguille
Gerald Weston
Gerald Weston
Rédacteur en chef

Certains d’entre vous connaissent peut-être le magazine Country, dans les pages duquel la rédaction cache l’image d’une aiguille que les lecteurs peuvent chercher. Parfois elle est facile à trouver, parfois c’est assez ardu. Laissez-moi vous confier tout de go : de la même manière que cette aiguille dissimulée, une faille se cache dans cet article. Je vous la révèlerai à la fin, mais je pense que les lecteurs avertis la trouveront bien avant.

M. Ames est bien connu pour demander aux membres de la congrégation de lever la main s’ils ont vu la dernière émission télévisée ou lu la dernière revue. Après avoir analysé l’audience, il annonce alors le pourcentage des membres qui ont levé la main avec une précision impressionnante, comme 38,4%. Cela provoque souvent un éclat de rire car il est impossible de faire une déduction aussi précise. Malheureusement, la proportion approximative de mains levées est souvent plus basse que nous pourrions l’espérer.

Je demande rarement de lever la main pendant les assemblées, mais en me basant sur mes conversations avant et après les services, il est évident que c’est une réalité. De nombreux membres ne regardent pas les émissions ou ne lisent pas nos publications. C’est un phénomène assez curieux, car certains de ces membres connaissent sur le bout des doigts les publications d’autres groupes. Il est évident qu’il ne s’agisse pas d’un manque de temps car, de nos jours, les gens passent des heures devant Facebook, Snapchat, Twitter, leurs emails et/ou la télévision.

Pourquoi constatons-nous cette situation ? Peut-être que nos écrits ne sont pas assez convaincants pour nos membres ou que les émissions du Monde de Demain ne se démarquent pas suffisamment d’autres programmes. Si c’est le cas, nous vous présentons nos excuses les plus sincères. Et ne pensez pas qu’il s’agit d’une demande cachée pour recevoir des compliments ou des lettres encourageantes de la part des membres fidèles. Ce n’est pas le cas. Nous savons qu’un grand soutien est apporté et que de nombreuses prières sont adressées à Dieu pour les émissions, pour nos publications et pour nous personnellement. Au contraire, c’est une tentative pour encourager tous nos membres à établir des priorités dans leur vie afin qu’ils sachent dans quelle direction Dieu nous guide. Après tout, soit Dieu travaille à travers Ses serviteurs, soit Il ne travaille pas à travers eux !

La Bible est une compilation de livres d’histoire, de poésie, de récits passionnants, de généalogies et de lettres. Dans le Nouveau Testament, les apôtres écrivirent des lettres personnelles à des congrégations ou des individus. Paul a écrit quatorze lettres qui sont reprises dans le Nouveau Testament. Jacques, le frère du Christ, a écrit une lettre si puissante que Martin Luther aurait souhaité qu’elle ne figure pas dans la Bible. L’apôtre Pierre a écrit deux lettres et Jean en a écrit trois. Jean a également écrit une lettre qui devait passer d’une congrégation à une autre en Asie mineure. Nous pouvons la lire aux chapitres 2 et 3 du livre de l’Apocalypse.

D’une certaine manière, l’Apocalypse tout entière est une lettre adressée à l’Église de Dieu à travers les âges. La lecture des quatre premiers versets du livre le montre très clairement. Le premier verset nous dit que ce livre est adressé aux serviteurs de Dieu. Au verset 4, Jean envoie le livre entier aux sept Églises (ou congrégations) en Asie mineure. Il est clair que les serviteurs de Dieu – l’ensemble du corps du Christ – et que les sept Églises sont des synonymes. Le contexte montre que les sept Églises représentent l’ensemble des serviteurs de Dieu depuis le premier siècle jusqu’au retour du Christ. Jean confirme cela aux versets 6 et 16 du dernier chapitre.

Certains ont suggéré que le livre des Actes était incomplet et que du contenu y serait ajouté après le retour du Christ, afin de décrire l’histoire de l’Église pendant les deux derniers millénaires. Cependant, cela relève uniquement de la spéculation et ce n’est rien d’autre qu’un vœu pieux.

Le point important est que des lettres furent écrites à des congrégations et à des chrétiens, mais l’Église réalisa seulement plus tard l’importance de celles-ci dans le temps. Nous savons que les apôtres et d’autres ministres écrivirent des lettres et des livres qui n’ont pas été préservés pour faire partie des Saintes Écritures (cf. 1 Corinthiens 5 :9 ; 3 Jean 9 ; Jude 14). Comment un chrétien à cette époque pouvait-il deviner ce qui allait par la suite faire partie ou non des Écritures ? Cela signifie-t-il que les autres lettres écrites par ces hommes contenaient des erreurs ? N’étaient-elles pas importantes à cette époque ? Devrions-nous prendre à la légère les publications de l’Église ? Devrions-nous les négliger ?

Nous citons souvent Hébreux 10 :25, où Paul nous exhorta à ne pas abandonner notre assemblée, comme certains le faisaient à son époque, particulièrement alors que nous voyons s’approcher le retour du Christ. Savez-vous pourquoi ? Une partie de la réponse se trouve dans le verset précédent : « Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à l’amour et aux bonnes œuvres » (verset 24). C’est une des raisons pour lesquelles nous nous rendons à l’assemblée, même s’il n’y a pas de sermon « en direct ». Les versets 23 et 26 expliquent davantage le contexte. Il est dangereux de nous éloigner de notre confession baptismale. Nous devons rester fidèles sur le long terme, car il est possible de s’éloigner et de pécher en connaissance de cause, risquant ainsi de tout perdre !

Jésus fit une déclaration puissante dans la parabole du semeur, qui s’applique à chacun d’entre nous, particulièrement à ceux qui ont accepté Son mode de vie. Il donna quatre catégories de semence. Le fait que vous lisiez cet article indique que la catégorie dont vous vous préoccupez le plus est probablement celle dont la semence est tombée parmi les épines. « Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse » (Matthieu 13 :22).

Y a-t-il eu une époque avec davantage de distractions que la nôtre ? Beaucoup trop de gens – y compris parmi nos frères et sœurs – sont impliqués dans ce monde et emprisonnés dans ses pièges. Ils doivent et nous devons nous en rendre compte – puis nous en repentir ! Mon article récent dans le Monde de Demain, « Dompter le monstre des réseaux sociaux », est important à cet égard. Lorsque de nombreux créateurs même des réseaux sociaux s’inquiètent, nous devrions écouter cet avertissement. Ils ne comprennent pas ce que nous comprenons au sujet du prince de ce monde, mais ils voient le danger (Éphésiens 2 :1-2 ; 2 Corinthiens 4 :3-4). Le voyons-nous (Proverbes 22 :3) ?

La série de M. Meredith sur la Réforme protestante est une déclaration importante à laquelle nous devrions prêter attention. Elle montre de façon approfondie pourquoi la Bible parle des Églises protestantes de cette manière dans Apocalypse 17 :5. Peut-être ne vous souvenez-vous pas de tous les détails, mais vous aurez mémorisé les points principaux ! Je suis sorti du protestantisme et je pensais à une époque que j’étais meilleur que mes amis catholiques. Cela indiquait un manque de compréhension de ma part que j’ai comblé depuis. Néanmoins, il y a beaucoup de choses que je ne connaissais pas concernant l’histoire de ce mouvement.

Il est important que tous nos membres soient au courant des dernières tendances dans le monde, qu’ils sachent pourquoi nos croyances sont ce qu’elles sont et qu’ils soient encouragés à rester fermes dans la vérité (Luc 21 :36). De nombreux membres de l’Église Universelle, dont beaucoup d’entre nous sommes issus, ne lisaient pas ce que l’Église publiait. Je fus choqué de voir qu’aussi peu de questions furent posées lorsque la brochure Dieu existe, contenant de nombreuses hérésies, fut publiée. Quand les dirigeants de cette organisation affirmèrent que Marc 7 abolissait la loi concernant les animaux purs et impurs, je fus tout autant choqué de constater le nombre de membres qui gobèrent ce mensonge. La répétition de la vérité est importante, sinon les mauvaises herbes envahissent et obscurcissent notre compréhension. Le plus important est de lire la Bible. Cependant, le fait de lire régulièrement les écrits de l’Église est également essentiel pour notre salut dans une ère pleine de distractions. Ces écrits nous rappellent les doctrines bibliques, ils nous avertissent des dangers actuels de cette ère corrompue et ils nous encouragent à rester fermes dans la vérité.

Au début de cet article, j’avais mentionné qu’il s’y trouvait une faille. La voyez-vous ? La faille est que ceux qui ont le plus besoin de ce conseil ne le liront peut-être jamais !

Le Journal
Années :
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube