Année 2017   Novembre-Décembre Afficher en grands caractères

Le dernier ennemi

par J. Davy Crockett
Cimetière militaire

Nous sommes entourés d’ennemis ! En tout cas, c’est parfois l’impression que nous avons. Certaines personnes se créent des ennemis à cause de leur comportement. Les partis politiques considèrent leurs opposants comme des ennemis. Les tribunaux voient passer des gens qui n’arrivent pas à résoudre leurs conflits d’eux-mêmes. Les nations ne sont pas en reste et des guerres éclatent lorsque la diplomatie échoue. Leurs liens d’amitié se font et se défont au rythme de leurs intérêts politiques et économiques. Les conflits et la souffrance sont une constante de l’Histoire.

Cependant, Jésus a déclaré : « Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent » (Matthieu 5 :44). Peut-être penserez-vous : « Ce n’est pas normal » et vous auriez raison ! Cette attitude implique un changement de cœur et d’esprit qui vient seulement lorsque Dieu permet que le Saint-Esprit habite en vous, après vous être détourné de vos voies pécheresses, avoir accepté le sacrifice de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés et avoir été baptisé par un véritable ministre de Dieu.

Mais comment pouvons-nous ainsi traiter nos ennemis de façon bienveillante ? En premier lieu, nous devons reconnaître qu’il y a différentes sortes d’ennemis et que tous n’ont pas les mêmes intentions. Si nous sommes agressés physiquement, nous devrons peut-être nous défendre. Lorsque cela est possible, le plus prudent est de s’éloigner du danger. « L’homme prudent voit le mal et se cache » (Proverbes 22 :3). Par l’expression « aimer nos ennemis », Jésus voulait dire que si des individus veulent nous causer du tort, nous ne devons pas être indifférents, nous devons prier pour eux afin qu’ils se détournent de leur obstination et que nous puissions faire la paix avec eux.

Paul expliqua ainsi cette vérité : « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : À moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur » (Romains 12 :18-19). Les conflits peuvent être décourageants, mais vous pouvez avoir confiance dans le plan de Dieu. Au moment convenable, Il agira afin d’accomplir Sa volonté. Lorsque nous sommes au milieu des difficultés, Jésus déclara : « Gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent » (Matthieu 24 :6).

Il existe un ennemi que nous devons tous affronter. Paul l’a décrit dans Hébreux 9 :27 : « Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. » Paul écrivit aussi qu’il y aura une résurrection des morts au retour du Christ. Il en parle comme étant un « mystère » car très peu de gens comprennent cette vérité. Il déclara avec éloquence : « Le dernier ennemi qui sera réduit à l’impuissance, c’est la mort » (1 Corinthiens 15 :26). Quand cela aura-t-il lieu ? Juste avant que la Nouvelle Jérusalem ne descende du ciel, comme l’explique clairement l’apôtre Jean : « Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu » (Apocalypse 21 :4).

Bien que nous soyons entourés d’ennemis, Dieu s’occupera d’eux, au moment opportun et à Sa manière. En tant qu’individus, nous devons nous concentrer, avec l’aide de Dieu, sur notre tâche à accomplir qui est de persévérer jusqu’à la fin, de conquérir notre dernier ennemi, la mort, et de pouvoir hériter la vie éternelle dans le Royaume de Dieu.

Le Journal
Années :
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube