Année 2019   Mai-Juin Afficher en grands caractères

Les bénédictions d’être célibataire

par Scott Winnail
Randonneurs devant un lac

Comment avez-vous réagi en lisant le titre de cet article ? Avez-vous ressenti de la frustration ou cela a-t-il attisé votre curiosité ? Y a-t-il vraiment des bénédictions liées au fait d’être célibataire ou bien l’auteur essaie-t-il de vous mettre du baume au cœur pendant cette période compliquée de la vie ?

Être célibataire est une période unique de la vie. Une période pendant laquelle un individu n’est plus un enfant, mais un adulte indépendant qui a un immense pouvoir de contrôle sur son avenir. Certains célibataires sont à un moment de leur vie où ils bénéficient d’une flexibilité financière et de beaucoup de temps libre, tout en ayant peu de contraintes et en pouvant prendre rapidement des décisions sans demander l’avis des autres. Ils ont aussi davantage d’ambitions et la vigueur de la jeunesse. Les célibataires âgés ne bénéficient peut-être plus de la « vigueur de la jeunesse », mais la plupart des autres caractéristiques les concernent également.

La réalité est que le célibat est une période unique dans la vie qui comporte également ses défis et ses difficultés. Mais lorsque cette étape est vue depuis une perspective divine, elle peut apporter beaucoup de bénédictions et d’opportunités. Dans cet article, nous allons mettre en lumière et parler de quelques bénédictions et opportunités associées à cette période de célibat. De nombreux célibataires ont l’occasion de tirer parti de ces opportunités en travaillant à « racheter » ce temps important (Éphésiens 5 :15-16) et à l’utiliser au mieux pour eux-mêmes et pour les autres.

Mettre les choses en perspective

Tout d’abord, il est important de se souvenir que le mariage n’est pas une finalité en soi – le Royaume de Dieu est l’objectif final ! Dieu nous a placés sur la Terre et Il nous a appelés afin d’aider à prêcher l’Évangile au monde et à croître dans le caractère divin. Quel que soit le stade de notre vie, Dieu attend ces deux choses de chacun d’entre nous.

Jacques, le frère du Seigneur, fit observer que la vie est comme « une vapeur » (Jacques 4 :14). Elle est éphémère, tout comme les opportunités. Nous devons donc nous assurer de bien utiliser notre temps sur Terre – une bénédiction divine ! Pendant sa propre période de célibat, l’apôtre Paul nota que nous pouvons apprendre à être « contents » de n’importe quel état dans lequel nous nous trouvons (Philippiens 4 :11) – et il ne fait aucun doute que Paul a enduré les mêmes luttes que les célibataires de nos jours. Cela ne signifie pas que nous devons nécessairement nous « satisfaire » de notre état actuel, mais nous devons clairement reconnaître nos bénédictions, être reconnaissants pour chaque jour qui nous est accordé et être en paix dans notre vie (Colossiens 3 :15) alors que nous cherchons à croître et à vaincre (2 Pierre 3 :18) !

Il est encourageant de nous rappeler que de nombreux héros et héroïnes de la Bible étaient célibataires au moment de leur vie où ils furent le plus utiles à Dieu ! Souvenez-vous de Jérémie, Daniel et ses trois amis, Jésus-Christ, Jean-Baptiste, l’apôtre Paul, les quatre filles vierges de Philippe qui prophétisaient, Timothée (pendant quelque temps) et bien d’autres. En fait, Paul concentra même une partie de ses commentaires sur les bénéfices d’être célibataire (1 Corinthiens 7 :25-40) ! Le Christ Lui-même reconnaissait qu’être célibataire permettait une plus grande capacité de service (Matthieu 19 :12). Ceux qui apprennent à être contents et diligents pendant leur période de célibat peuvent être de puissants outils entre les mains de Dieu !

Quelles sont les bénédictions disponibles pour ceux qui traversent leur période de célibat ?

La capacité de mener une vie remplie de la bonne manière

Comme je l’ai mentionné précédemment, certains célibataires ont plus de flexibilité avec leur temps et leurs ressources financières que ceux qui sont mariés et qui ont des enfants. Ces ressources peuvent être consacrées au tourisme, à l’éducation et à d’autres expériences inhabituelles qui seraient impossibles avec les contraintes de temps et d’argent liées au mariage et à la vie de famille.

De nombreux célibataires qui travaillent auront moins de dépenses que les couples mariés ayant une famille à charge. Par conséquent, ils auront davantage d’argent disponible avec leur dîme pour la Fête. Grâce à cela, ces célibataires peuvent voyager et visiter des sites de Fête plus onéreux. Ils peuvent aussi considérer le fait de se rendre sur des sites éloignés qui accueillent peu de visiteurs, peut-être dans une nation en voie de développement. Ce faisant, ils peuvent servir leurs frères et sœurs éloignés d’une façon spéciale. Ils peuvent aussi utiliser leur excédent de deuxième dîme pour inviter d’autres membres au restaurant pendant la Fête – des frères et sœurs qui n’auraient peut-être pas les moyens de se payer une telle sortie. Dans certains cas, des célibataires généreux ont aidé d’autres membres aux ressources limitées, qui n’auraient pas pu assister à la Fête sans leur aide, en envoyant leur excédent de deuxième dîme au fonds d’aide pour la Fête.

De nombreux célibataires visitent d’autres congrégations pour les weekends familiaux, ou parfois sans occasion spéciale, afin d’élargir leurs horizons, de rencontrer de nouvelles personnes et de découvrir d’autres endroits. Ces ressources financières additionnelles permettent aussi de tester de nouveaux restaurants et de nouvelles sortes de cuisine, de découvrir des activités et d’aider d’autres personnes à faire de même. L’époque du célibat est aussi le meilleur moment pour un homme, comme pour une femme, d’économiser de l’argent pour l’avenir. Le temps et l’argent supplémentaires sont une bénédiction pour de nombreux célibataires. Ils devraient en être reconnaissants et saisir cette opportunité lorsqu’elle se présente. Au cours de notre vie, il existe de nombreuses opportunités uniques et mémorables qui ne sont disponibles que pendant cette période spéciale de célibat.

Le temps d’étudier et de croître

Dans 1 Corinthiens 7 :35, l’apôtre Paul observa que les frères et sœurs célibataires ont la capacité de servir ou de s’attacher « au Seigneur sans distraction ». De nombreux jeunes célibataires ont un travail, mais chaque soir et en fin de semaine, ils ont la possibilité de se concentrer beaucoup plus intensément sur l’étude de la Bible et sur leur croissance spirituelle. Ils ne sont pas tiraillés de toutes parts par les besoins de leur conjoint, de leurs enfants et de leur famille (tout cela constitue également des bénédictions). Les célibataires qui gèrent bien leur temps et qui sont diligents pour éviter les distractions inutiles ont la capacité de se concentrer puissamment sur leur croissance spirituelle. Ils ont davantage de temps pour connaître leur Bible et pour étudier toutes les publications de l’Église. Ils ont plus de temps pour prier et plus d’occasions de jeûner. Paul nota encore au sujet des célibataires dans l’Église que « celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur » (1 Corinthiens 7 :32).

De plus, les célibataires ont souvent davantage de temps disponible pour croître dans d’autres aspects de leur vie et pour préparer leur avenir – y compris en tant que mari et père, ou épouse et mère. Qu’est-il possible d’apprendre et d’étudier, et quels conseils peuvent être recherchés, afin de se préparer pour ces futurs rôles ? Que peut faire un homme célibataire pour poser la fondation de sa future carrière ? De nombreux jeunes célibataires sont impatients de se marier et ils cherchent parfois à atteindre ce but avant d’avoir effectué le travail préparatoire spirituel, intellectuel et financier qui les aidera à bâtir une union heureuse et paisible. Les jeunes célibataires devraient utiliser cette période de temps pour acquérir une éducation ou une qualification pour leur vie future. Pendant cette étape de la vie, un jeune homme célibataire devrait faire tout ce qu’il peut pour se préparer à devenir un bon mari et un bon père qui aura les capacités de prendre soin de sa femme et de ses enfants. De la même manière, pendant cette étape de la vie, une jeune femme célibataire devrait faire tout ce qu’elle peut pour se préparer à devenir une bonne épouse et une bonne mère qui aura les capacités de servir son mari et ses enfants (Proverbes 24 :27). La question suivante s’adresse à tous ceux qui sont actuellement célibataires : utilisez-vous efficacement votre temps et votre énergie pour servir Dieu, pour croître et pour vaincre spirituellement ? Utilisez-vous efficacement votre temps pour préparer votre avenir ?

La capacité de servir

De nombreux célibataires dans l’Église ont davantage de temps, d’énergie et de flexibilité que les membres mariés qui ont une famille. L’apôtre Paul nota que « celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme » (1 Corinthiens 7 :33). Paul ne cherchait surtout pas à dénigrer le mariage. Le fait est que les membres mariés ont des obligations différentes et supplémentaires devant Dieu, qui réduisent par conséquent leur capacité à servir de certaines manières le peuple de Dieu et Son Œuvre. Les célibataires qui travaillent en journée ont souvent du temps libre le soir ou pendant la fin de semaine pour servir les autres. Qu’il s’agisse de passer un appel téléphonique ou d’envoyer un mot à des membres ne pouvant pas se déplacer, d’aider une veuve à nettoyer sa maison ou son jardin, de prendre soin d’un bébé afin de laisser un peu de temps libre aux jeunes parents, de passer plus de temps au service des autres dans leur congrégation, d’inviter un autre célibataire pour une sortie, ou simplement de passer du temps avec quelqu’un d’autre pour l’encourager – quel que soit leur âge, les célibataires sont dans une situation unique leur permettant de consacrer davantage de temps aux autres.

Par rapport à ceux qui sont mariés ou qui élèvent des enfants, certains célibataires ont davantage de flexibilité avec leur emploi du temps pour « tout laisser en plan » et porter assistance lorsqu’ils voient une personne dans le besoin. Il peut s’agir d’aider quelqu’un à déménager ou de servir dans leur congrégation lorsque survient un besoin inattendu. Certains hommes peuvent servir pendant les soirées dansantes, en invitant les femmes célibataires qui se tiennent à l’écart, mais qui attendent qu’un partenaire les invite sur la piste de danse. Les célibataires peuvent également s’asseoir à des endroits différents chaque semaine pendant les assemblées afin de « se mélanger » aux autres membres. Les célibataires peuvent servir de bien des manières qui sont tout bonnement impossibles à ceux sont mariés et qui ont des enfants.

Utilisez-vous efficacement votre temps pour servir les autres ? Êtes-vous seul(e) ? Avez-vous besoin de plus d’attention de la part des autres et d’interagir davantage avec eux ? Vous sentez-vous isolé(e) la plupart du temps ? Il est peut-être temps de vous demander comment vous pourriez utiliser une partie de ce temps pour servir les autres. Pour celles et ceux qui le font déjà, continuez dans cette direction ! Dieu veut que nous passions du temps à fraterniser les uns avec les autres (Hébreux 10 :24-25). Il désire vraiment que nous utilisions notre temps pour servir les autres par amour (Galates 5 :13) et les célibataires sont généralement dans une position unique pour le faire !

Conclusion

La Bible enseigne clairement que les hommes et les femmes n’ont pas été conçus pour rester célibataires (Genèse 2 :18). Dieu nous a volontairement créés hommes et femmes pour bâtir un mariage et une famille, afin d’apprendre et de croître à travers ces institutions. La plupart des célibataires devraient planifier et agir en préparation pour le mariage – il n’est jamais trop tard pour le faire. Cependant, l’étape du célibat ne devrait pas être vue avec ressentiment ou mépris – quelque chose qu’il faudrait subir jusqu’à ce que le mariage arrive finalement. Ce n’était pas la perception du Christ à ce sujet. Puisque nous devons avoir en nous Ses sentiments (Philippiens 2 :5), nous ne devrions pas non plus percevoir le célibat de manière négative.

L’Église a autant besoin des membres célibataires que des membres mariés. Chacun d’entre eux apporte des bénédictions et des avantages au corps du Christ ! Chaque étape de la vie peut être une bénédiction en soi et peut être utilisée par Dieu pour servir des besoins spécifiques. La période du célibat comporte assurément certaines difficultés, mais elle est aussi remplie de bénédictions et d’opportunités si nous les cherchons et si nous les saisissons. En tant que célibataire, soyez-en reconnaissant(e) et rachetez le temps. C’est non seulement une attitude sage et épanouissante, mais cela est également plaisant à Dieu qui a conçu cette étape de la vie. En plus des paroles de l’apôtre Paul au sujet du contentement, Dieu nous rappelle par l’intermédiaire de Moïse : « Puis tu te réjouiras […] pour tous les biens que l’Éternel, ton Dieu, t’a donnés » (Deutéronome 26 :11). Pour ceux qui sont célibataires actuellement : faites fructifier cette époque – comme l’été ou l’hiver, elle ne durera pas et une autre saison commencera.

Le Journal
Années :
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube