Année 2019   Novembre-Décembre Afficher en grands caractères

Des souvenirs de mon père

par Winston Gosse

Mon père travaillait dur. Il avait toujours des projets en cours dans la maison et il s’assurait que ses fils, en particulier, contribuent à ces projets. Il connaissait la valeur du travail, mais il aimait aussi jouer et transmettre ce qu’il savait à ses fils. Il avait arrêté ses études à l’école primaire, mais son cœur était éduqué.

Album de photos anciennes

Lui et ma mère ont élevé dix enfants – sept fils et trois filles. Beaucoup d’entre eux naquirent pendant la Grande Dépression au cours des années 1930. J’étais l’avant-dernier enfant, né au milieu des années 1940. Je pensais à lui et j’ai décidé de me mettre à l’ordinateur pour mettre par écrit certains souvenirs qui sont restés avec moi et qui m’ont influencé au fil des ans – des souvenirs d’un père qui aimait et chérissait ses enfants et ses petits-enfants, et qui nous enseigna tellement de choses par son exemple.

Papa travaillait à la maintenance des chaudières dans une briqueterie. Il conserva ce travail éreintant pendant plusieurs décennies. Il devait travailler par quart et pendant les trois décennies où il occupa ce poste, il n’a jamais manqué une période de travail. Pour chacun d’entre nous, il était un brillant exemple de quelqu’un qui travaillait dur et qui était dévoué à prendre soin du bien-être de sa famille.

Malgré de longues heures irrégulières de travail et un sommeil erratique à cause de ses postes de nuit, papa trouvait toujours l’occasion de consacrer du temps à ses enfants. J’ai notamment des bons souvenirs pendant l’été, lorsqu’il emmenait ses plus jeunes fils à la plage pour jouer aux « pierres » – il s’agissait simplement de lancer des pierres dans des trous en forme de petits cratères à une certaine distance. Il était excellent à ce jeu et il nous montra comment, en tant que famille, nous pouvions passer du bon temps ensemble avec les choses les plus simples. Ces instants avec lui étaient très spéciaux.

Les moments que je passais avec lui étaient des instants de sécurité et de fierté car il était mon père.

Il nous enseigna commet manier une scie et un marteau, comment retirer et redresser des clous. Puisqu’il avait fondé son foyer à l’époque de la Grande Dépression, pour lui « rien ne se jetait ». Lorsque j’étais petit garçon, j’ai redressé des centaines de clous avec cette idée en tête. Il nous enseigna aussi comment construire un porche, remplacer le mastic d’une fenêtre et planter un jardin.

Les pères ont effectivement un rôle spécial dans la croissance, l’instruction et le développement d’une famille. La Bible donne des instructions importantes à la fois au père d’une famille et à ses enfants : « Écoutez, mes fils, l’instruction d’un père, et soyez attentifs, pour connaître la sagesse » (Proverbes 4 :1).

Les pères ont la responsabilité d’enseigner la connaissance à leurs enfants – pas seulement pour les choses physiques, mais aussi dans le domaine spirituel. Cela implique d’amener leurs enfants à développer une relation avec leur Père céleste. De plus, les pères ont reçu l’ordre suivant : « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur » (Éphésiens 6 :4). Les pères doivent faire preuve de patience et de compréhension pendant le développement de leurs enfants. Ils devraient toujours enseigner à leurs fils et leurs filles que la parole de Dieu est la première source d’instruction.

J’attends avec impatience de retrouver mon père dans un avenir pas si lointain. Le moment venu, je lui dirai un « merci » tout spécial, du fond du cœur, pour son dévouement à l’égard de notre famille. Pères, fixez la cadence et montrez l’exemple – ni vous ni vos enfants ne l’oublieront jamais.

Le Journal
Années :
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube