Année 2012   Archives Afficher en grands caractères

Le danger de la fausse conversion

par Roderick Meredith
(1930-2017)
Des millions de gens prennent leur « conversion » chrétienne pour acquise !
Qu’en est-il de vous ?

Jésus-Christ viendra bientôt en tant que Roi des rois (Apocalypse 11 :15). Alors que les événements mondiaux, postérieurs aux attentats du 11 septembre 2001, continuent à avoir des répercussions à travers le monde, nous devons nous rendre compte que nous vivons dans les « derniers temps ». Nous devons nous examiner pour savoir si nous sommes de réels serviteurs du Dieu Vivant. Jésus a dit : « A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations » (Apocalypse 2 :26). Etes-vous prêt à « surmonter » et à changer votre vie, mois après mois, année après année, par le Christ qui vit Sa vie en vous ? Etes-vous réellement en train de « vaincre » ?

Vous n’avez qu’une seule vie, comme tous les êtres humains. Mettez de côté votre vanité et tous vos mécanismes de défense ; soyez honnête envers vous-même concernant votre état spirituel.

Comme l’apôtre Paul l’a écrit aux Corinthiens : « Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? à moins peut-être que vous ne soyez désapprouvés » (2 Corinthiens 13 :5). Est-ce que le Christ de la Bible vit réellement Sa vie en vous, par le Saint-Esprit ? Avez-vous (comme moi dans le passé !) « grandi » dans une Eglise et pris pour acquis ses doctrines et ses pratiques ?

Le Dieu tout puissant a béni matériellement les Etats-Unis, ainsi que les nations anglo-saxonnes d’entre toutes les autres. Nous avons également été spirituellement bénis, en ayant un libre accès à la Bible, à des centaines d’ouvrages utiles à l’étude de la Bible, et par une grande liberté pour pratiquer nos croyances. De plus, à travers nos bénédictions matérielles, nous avons eu plus de temps à poursuivre les choses spirituelles, à chercher la vérité divine et la vivre. Mais nous avons échoué !

Une religion morte

Bien que nous chérissions nos propres opinions et nos traditions humaines, et bien que nous détestions entendre que nous sommes dans l’erreur, le fait est que notre « religion moderne » est une chose morte.

Certains le réalisent. Mais la majorité déteste l’admettre. Il nous est pénible de reconnaître que nous avons tort. La fin de cette civilisation est proche ! Dieu dit qu’Il devra nous châtier à cause de nos péchés nationaux et individuels. « C’est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël ; et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, ô Israël ! » (Amos 4 :12).

Etes-vous prêt ? Dieu nous dit de nous préparer ! C’est maintenant ou jamais ! Plusieurs d’entre ceux qui lisent régulièrement nos articles savent qu’il manquait quelque chose à leur vie. Avec le temps, vous avez appris de nombreuses vérités nouvelles. Un nouveau mode de vie est ouvert devant vous.

Vous commencez désormais à comprendre les prophéties bibliques, ainsi que le grand Plan qui s’accomplit ici-bas. Comment se fait-il que vous ayez été, durant toutes ces années, dans l’ignorance au sujet des prophéties bibliques et des événements mondiaux ?

Si vous étiez véritablement chrétien, un enfant engendré de Dieu, comment se fait-il que vous ne compreniez pas ces choses ? Pourquoi Dieu était-Il si peu réel pour vous ? Pourquoi ne lisiez-vous pas et ne compreniez-vous pas la Bible ?

Si votre ministre était véritablement un ministre de Dieu, pourquoi ne comprenait-il et n’enseignait-il pas la Bible et les prophéties ? Pourquoi ne reconnaissait-il pas être dans l’erreur concernant ces vérités ?

Qu’en est-il de vous ? Pourquoi tombiez-vous dans cette même catégorie si vous étiez réellement chrétien – un enfant de Dieu – durant tout ce temps ? Il nous faut affronter ces questions ! Les excuses que nous trouvons pour nous justifier ne serviront à rien lorsque nous serons amenés en jugement, devant le trône de Dieu !

Parle-t-on de quelqu’un d’autre ?

Le petit mot mon est très précieux pour la plupart des gens. Nous nous y référons affectueusement en tant que mon opinion, mon travail, ma maison, mon pays, ma religion et mon Dieu !

Nous éprouvons du ressentiment à entendre que notre opinion, notre foi et notre religion sont erronées. Nous préférons continuer à croire que ce que nous avons été habitués d’accepter est vrai. Nous détestons admettre que nous étions dans l’erreur.

Pourtant, dans cette Babylone religieuse, beaucoup sont forcément dans l’erreur ! Etes-vous prêt à admettre que ce pourrait être vous ? Que Dieu vous aide à y voir clair ! Selon la Bible, la plupart des gens pataugent dans la fausseté religieuse. De même, la majorité de ceux qui se déclarent chrétiens ont été séduits !

L’un des principes bibliques le moins compris est que Dieu a volontairement aveuglé ce monde (Romains 11 :8), et qu’Il l’a laissé emprunter sa propre voie et apprendre ses leçons au cours des six mille années allouées à l’humanité. Simultanément, Dieu permet à Satan d’influencer l’humanité. Les Ecritures décrivent Satan comme étant « le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre » (Apocalypse 12 :9).

Cela vous semble-t-il difficile à croire ? C’est pourtant vrai. A maintes reprises, la Bible nous indique que le monde entier a été spirituellement séduit. Souvenez-vous qu’une personne qui est séduite ne sait pas qu’elle est séduite. Elle peut être sincère, mais être sincèrement dans l’erreur !

Le grand système religieux, qui domine aujourd’hui notre monde occidental, est décrit dans Apocalypse 17. Dieu la désigne comme une grande prostituée : « C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à la débauche, et c’est du vin de sa débauche que les habitants de la terre se sont enivrés » (verset 2).

C’est à cause de faux enseignements et de faux concepts qu’on leur a administrés depuis l’enfance, que la majorité des gens sont spirituellement ivres, et qu’ils ont une vision déformée, les rendant incapables de voir les vérités spirituelles. Comme des ivrognes, ils sont satisfaits de l’état de confusion spirituel, embrumé et nébuleux, dans lequel ils se trouvent.

Ils croient qu’ils sont corrects, du moins en surface. Mais au fond, ils ressentent une obsédante sensation de vide religieux. Dieu leur semble irréel et lointain !

Un christianisme de contrefaçon

La grande supercherie religieuse, qui tient le monde en esclavage, est le résultat du travail de Satan le diable à travers ses faux ministres, qui enseignent un christianisme de contrefaçon. Après tout, un trompeur est aussi un faussaire. Satan lui-même est le plus grand faussaire de tous les temps ! Ainsi, ses ministres ont en main une doctrine qui semble être la vérité.

L’apôtre Paul décrit ces faux ministres – qui, déjà à son époque, étaient influents : « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2 Corinthiens 11 :13-15).

Oui, Satan le diable a des ministres ! Ils paraissent être des ministres du Christ ! A vrai dire, ils enseignent une doctrine selon laquelle « les œuvres ne sont pas nécessaires », ils mettent de côté l’obéissance à Dieu. Toujours est-il qu’ils seront eux-mêmes jugés selon leurs mauvaises œuvres !

Dieu nous dit « d’examiner » et de mettre à l’épreuve les esprits et les doctrines spirituels, nous venant par l’entremise des hommes. « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde » (1 Jean 4 :1).

Inconsciemment, et dans la plupart des cas sincèrement, la majorité des gens ont été séduits par de faux enseignements. Ceux-ci viennent de Satan par l’entremise de ses démons, qui inspirent et influencent le système religieux et les faux ministres. Il est grand temps de se réveiller !

Alors que nous vivons dans les derniers temps avant le second Avènement du Christ sur la terre, il est impératif que vous sachiez, si oui ou non, vous êtes prêt à rencontrer votre Dieu ! Si votre esprit est ouvert, vous devez être disposé à prouver si vous avez été réellement converti.

Votre confiance aveugle dans une fausse conversion est une séduction mortelle, qui pourrait facilement vous coûter votre vie éternelle ! Il s’agit d’une séduction très dangereuse, car votre orgueil, dans certains cas, vous empêchera d’admettre que vous n’avez jamais été converti !

Etes-vous prêt à envisager cette possibilité ? Etes-vous prêt à changer, si Dieu vous montre, par Sa parole, que vous n’avez jamais été converti ?

Qu’est-ce que la véritable conversion ?

La parole de Dieu dit : « Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas » (Romains 8 :9). En termes simples, vous devez avoir l’Esprit du Christ en vous, sinon vous n’êtes pas un chrétien, vous n’avez jamais été réellement converti.

Une personne véritablement convertie est remplie par le Saint-Esprit de Dieu et conduite par Dieu qui vit Sa vie en elle. De cette façon, nous sommes engendrés par Dieu, en tant qu’enfants, et avons ainsi part à Sa nature ! « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu » (Romains 8 :14).

Saviez-vous vraiment ce qu’est le Saint-Esprit, comment il agit dans votre vie, et quels sont les résultats inhérents au fait d’être conduit par l’Esprit Saint ?

Dans Romains 5 :5, Dieu nous dit : « L’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. » Par Son Esprit, Dieu nous donne Son amour. C’est alors que nous avons part à Sa nature, Son caractère. Le caractère parfait de Dieu s’exprime par les principes spirituels contenus dans les Dix Commandements, l’obéissance à la loi divine. « Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jean 5 :3).

L’Esprit de Dieu nous amène à Lui obéir, en tant que notre Créateur et notre Souverain. L’apôtre Pierre fut inspiré à écrire : « Le Saint-Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent » (Actes 5 :32).

La véritable conversion implique une capitulation totale, afin d’obéir à Dieu et à Ses lois. Dans Actes 2 :38, sous l’inspiration divine, Pierre explique le processus de la conversion. Il dit : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

Vous repentir de vos péchés. Qu’est-ce que le péché ? « Le péché est la transgression de la loi » (1 Jean 3 :4). C’est ici la définition biblique du péché ! Donc, afin d’être réellement converti, vous devez vous repentir d’avoir transgressé la loi divine. Souvenez-vous que Jésus-Christ, dans le Nouveau Testament, a amplifié cette loi, particulièrement dans Matthieu 5, de même que tout au long du sermon sur la montagne. Nous devons observer la loi divine, non seulement dans la lettre, mais aussi dans l’esprit, selon l’intention divine et ce, dans tous les aspects de notre vie.

Jésus a dit : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matthieu 4 :4). Vous devez vous repentir d’avoir désobéi à la loi de Dieu, c’est-à-dire à Sa parole et à Son mode de vie. Puis, vous devez vous faire baptiser. Il s’agit là d’un signe extérieur, de votre désir à ensevelir complètement votre ancien moi – et à donner littéralement votre vie à Dieu et à Jésus-Christ, votre Sauveur personnel, votre Sacrificateur et votre Maître.

Dans Romains 6 :1-4, l’apôtre Paul décrit le baptême en tant qu’ensevelissement du vieil homme. Il s’agit d’une immersion complète du corps dans l’eau, qui représente l’ensevelissement dans la tombe du vieux moi égoïste.

La fausse conversion est très commune

Franchement, la majorité des gens qui suivent les Eglises de ce monde, bien qu’ayant été « baptisés », n’ont jamais réellement su de quoi ils devaient se repentir !

A leur baptême, ils prennent la résolution de « faire mieux » ou de « faire la paix avec Dieu ». Mais, puisqu’ils n’ont pas appris ce qu’est véritablement le péché, il leur est impossible de voir à quel point ils sont corrompus et pécheurs !

Ils ne se sont jamais vraiment repentis ! Ils ne sont pas « contrits » de l’état lamentable de leur vie, de leur orgueil et de leur égoïsme.

De telles personnes ne commencent pas immédiatement à étudier et à comprendre la Bible. Elles continuent à cheminer dans leur vie, en observant les coutumes et les traditions de ce monde. Leur vie ne s’en trouve aucunement changée. Elles ne progressent pas pour connaître Dieu, personnellement.

Jésus a dit, au sujet des gens convertis : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16 :13). Une personne vraiment convertie sera conduite par l’Esprit de Dieu à comprendre de nouvelles vérités. Elle en viendra, en outre, à comprendre et à saisir les prophéties bibliques – les événements importants à venir !

La véritable conversion révolutionne complètement la façon de vivre d’une personne convertie ! C’est un renouvellement de son esprit, de son attitude, de son caractère !

Elle en vient à connaître Dieu – à continuellement étudier et à comprendre de plus en plus la parole de Dieu. Elle devient capable de prier et de parler à Dieu de façon très personnelle. Elle reçoit de constantes réponses ; elle est bénie et elle croît spirituellement, mois après mois, année après année, pour ressembler davantage au Christ !

La triste réalité est que la majorité de ceux qui se disent chrétiens n’ont jamais pris la moindre disposition pour commencer à changer et à suivre ce véritable mode de vie chrétien !

Etes-vous prêt à envisager ce fait – et à agir en conséquence ?

Faire face à la nature humaine

Le Dieu tout puissant, qui a créé notre esprit et notre nature humaine, nous avertit dans le livre des Proverbes : « Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort » (Proverbes 16 :25 ; 14 :12).

Le fait de croire que votre façon de faire est la bonne vient de la nature humaine. Mais Dieu nous dit que la voie qui semble bonne à un homme est celle qui conduit à la mort ! Souvenez-vous que le salaire du péché, c’est la mort (Romains 6 :23).

Dans Sa parole, Dieu a inspiré un Livre complet pour traiter de ce problème commun chez les êtres humains. Il s’agit du livre de Job. Probablement, c’est l’un des livres les plus incompris de la Bible.

La leçon première de ce livre, c’est que Dieu déteste notre propre justice humaine ! Notez l’attitude de Job : « Loin de moi la pensée de vous donner raison ! Jusqu’à mon dernier soupir je défendrai mon innocence ; je tiens à me justifier, et je ne faiblirai pas ; mon cœur ne me fait de reproche sur aucun de mes jours » (Job 27 : 5-6).

Plus loin, dans Job 31 :6, Job démontre encore, par ses paroles, son attitude : « Que Dieu me pèse dans des balances justes, et il reconnaîtra mon intégrité ! » Même les amis physiques de Job pouvaient percevoir sa propre justice et sa vanité : « Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, parce qu’il se regardait comme juste » (Job 32 :1).

Finalement, après avoir été enseigné personnellement par Dieu, et après avoir mieux appris sa propre insignifiance, sa totale impuissance et sa misère complète, Job se repentit. « Mon oreille avait entendu parler de toi ; mais maintenant mon œil t’a vu. C’est pourquoi je me condamne et je me repens sur la poussière et la cendre » (Job 42 :5-6).

Mais la véritable question demeure : Vous êtes-vous condamné vous-même ? Vous êtes-vous repenti « sur la poussière et la cendre » pour ainsi dire ? Vous êtes-vous complètement soumis à Dieu ? Lui avez-vous remis votre vie, pour qu’Il en fasse ce que bon Lui semble ?

Dieu nous ordonne de cesser de nous justifier ! « Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner » (Esaïe 55 :7). Peut-être croyez-vous n’avoir jamais été méchant ?

Le Dieu tout puissant déclare : « Il n’y a point de juste, pas même un seul » (Romains 3 :10). Puis encore, Il dit : « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (verset 23).

Oui, nous avons tous péché ! Nous avons tous transgressé la loi divine. Et la plupart d’entre nous la transgressent encore et essayent de se justifier d’agir ainsi !

Dieu tonne : « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Esaïe 55 :8-9).

Nos propres voies et nos propres raisonnements humains sont toujours faux ! Cela s’applique à vous ! Ne l’appliquez pas à quelqu’un d’autre ; appliquez-le à vous-même !

Il est certain que la plupart d’entre ceux qui lisent cet article ont encore ce que la Bible appelle un esprit « charnel ». La majorité pense être « sauvés », alors qu’ils ne se soumettent pas complètement à Dieu et à Son autorité absolue. Ainsi donc, ils n’ont jamais reçu le Saint-Esprit de Dieu, et ils n’ont pas été engendrés en tant que Ses enfants spirituels.

L’absence du Saint-Esprit de Dieu est la raison pour laquelle on ne peut pas croître dans la grâce et dans la connaissance spirituelles.

Il est grand temps de vous réveiller ! C’est maintenant le moment d’être véritablement converti !

Que devriez-vous faire ?

Premièrement, vous devriez appliquer cet article à vous-même. Vous devriez vous efforcer de ne pas laisser les corrections et les exhortations données ici, avec amour, vous blesser !

Souvenez-vous que lorsque Jésus expliqua à Ses disciples qu’ils devaient « manger » Sa chair, plusieurs se sentirent blessés et se retirèrent : « Plusieurs de ses disciples, après l’avoir entendu, dirent : Cette parole est dure ; qui peut l’écouter ? » (Jean 6 :60). Et Jésus demanda aux douze : « Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? » (verset 67).

Pierre donna une réponse dont la signification est toujours valable de nos jours. Il dit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (verset 68).

Si Dieu vous a montré, par les « fruits », que ceci est l’Œuvre de Son Eglise, vous devriez craindre de vous détourner de la vérité. Où donc iriez-vous ?

Des milliers d’entre ceux qui réalisent qu’au travers de cette Œuvre ils reçoivent la vérité et le message de Dieu (programmes de télévision Tomorrow’s World, revues, etc.), commencent à se rendre compte qu’il s’agit de l’Œuvre de l’Eglise de Dieu.

Si nous sommes les serviteurs du Dieu Très-Haut, vous devez suivre nos enseignements et notre exemple, puisqu’ils concordent avec la Bible. Vous devez appliquer nos écrits de façon plus littérale et personnelle dans votre vie privée.

L’apôtre Paul fut inspiré à écrire : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ » (1 Corinthiens 11 :1). Vous devez imiter l’exemple des vrais ministres de Jésus-Christ.

Vous n’avez peut-être jamais consulté un véritable ministre de Dieu concernant la véritable conversion et le baptême. Au moment même où j’écris cet article, de nombreuses personnes, à travers les Etats-Unis et le Canada, nous téléphonent ou nous écrivent afin d’avoir une rencontre personnelle avec un véritable ministre de Dieu. Elles réalisent l’importance d’avoir un contact personnel avec un véritable ministre de Jésus-Christ, qui fait Son Œuvre et qui prêche le message du Royaume de Dieu, en tant que témoignage sur cette terre.

Si vous ressentez la nécessité vitale de ce contact personnel et de ces conseils venant des véritables serviteurs de Jésus-Christ, écrivez à notre bureau régional le plus proche de chez vous. Vous en trouverez la liste sur notre site Internet, à la page « nos congrégations ».

Soyez prêt à changer

N’oubliez jamais qu’avant la véritable conversion vient la véritable repentance. Vous devez vous humilier au point d’être en mesure de vous repentir sincèrement, comme David le fit dans Psaume 51 : « Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché. Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi » (versets 4-5).

Remarquez que David n’a pas essayé de se justifier lui-même ; il a reconnu, à cœur ouvert, son péché et il a demandé pardon à Dieu. Il continue : « J’ai péché contre toi seul, et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux » (verset 6). Dieu n’a pas eu besoin d’argumenter ou de « raisonner » avec David, avant que ce dernier admît sa faute ! Comme Job, David en vint à se voir tel qu’il était vraiment et à se détester lui-même. Vous n’êtes pas meilleur !

Finalement, lorsque vous êtes prêt à vous repentir et à reconnaître que vous avez transgressé la loi divine, et que vous avez suivi les traditions humaines, voici ce que Dieu recherche : « Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé : O Dieu ! Tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit » (Psaume 51 :19).

Lorsque vous agirez ainsi, et que Dieu vous aura montré, par les « fruits », par quels ministres Il œuvre, vous cesserez d’argumenter et de raisonner. Vous ne vous accrocherez plus à une fausse conversion. Et vous ne vous « sentirez » pas blessé par les exhortations ou les corrections des serviteurs choisis par Dieu.

A ce moment-là, vous serez humble et enseignable comme un petit enfant. De plus, vous réaliserez le grand danger que représente le fait de maintenir, à cause de l’orgueil et de la vanité spirituels, que votre précédente fausse conversion était la véritable ! Vous saurez que ce genre de vanité peut vous empêcher de devenir réellement converti – et il peut vous couper éternellement de Dieu !

En fin de compte, vous saurez aussi que Dieu donne de bons conseils à travers les ministres dont Il se sert pour annoncer Son véritable message au monde. « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ».

Le Journal
Années :
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube