Année 2013   Archives Afficher en grands caractères

Notre attitude face aux épreuves

par Douglas Winnail

Pourquoi, par moment, la vie est-elle si âpre ? Pour un enfant qui a été gratifié d’un environnement familial lui apportant le soutien et l’amour dont il a besoin, chaque jour est une nouvelle aventure pour lui, et presque chaque expérience est une source de sensations nouvelles. En quittant l’enfance, nous avons tendance à nourrir des espoirs et des rêves prometteurs pour l’avenir. Cependant, en vieillissant, notre vie s’assombrit d’un tas de problèmes, qui se présentent habituellement à des moments inopportuns, lorsque nous les anticipons le moins. Nous pourrions même nous dire, avec cynisme : « Allons, courage ! ça pourrait être pire », pour constater qu’après nous être ainsi redonné courage, les choses ont empiré !

Pourquoi devons-nous faire face à des épreuves et à des problèmes ? Y a-t-il des raisons pour que la vie soit si difficile ? Chaque année, des millions d’individus recherchent l’appui de psychiatres, de psychologues, de ministres du culte et de conseillers pour les aider à faire face à leurs épreuves. D’autres se tournent vers des amis ou des voisins pour obtenir des conseils. Parfois, ces conseils sont utiles, mais il arrive souvent que les conseils d’un individu entrent en conflit avec ceux d’un autre. Il n’est pas étonnant que certains se tournent vers l’alcool ou la drogue, pour affronter leurs problèmes – ou pour les esquiver – ce qui ne mène qu’à davantage de problèmes. Beaucoup ne se rendent pas compte que la Bible donne des conseils positifs et pratiques, des lignes de conduite éprouvées qui nous facilitent non seulement le passage à travers nos épreuves, mais qui peuvent même nous tenir à l’écart de nombreux problèmes.

Pourquoi des épreuves ?

On considère souvent que les épreuves de la vie sont le résultat de la « malchance », ou de circonstances fâcheuses qui échappent à notre contrôle. On ridiculise parfois ceux qui ont des problèmes, en les traitants d’ignorants ou de stupides. Dans certains milieux culturels où règne la superstition, les épreuves peuvent être considérées comme étant le résultat d’un mauvais sort que nous aurait jeté nos ennemis. Les gens à tendance religieuse pourraient conclure qu’une épreuve représente une punition divine, ou que Dieu S’en servirait pour « envoyer un message » – mais ils se sentent incapables de comprendre la raison de cette punition, ou la nature du message que Dieu leur envoie. Dans notre monde qui est aux prises avec tant de problèmes, la plupart haussent les épaules lorsque surviennent les épreuves, en les considérant comme un mal incontournable dont le but serait de nous rendre la vie misérable et inconfortable.

Les explications superficielles sont rarement utiles à un individu qui subit une grande épreuve, et elles n’apportent que peu de réconfort et de consolation. La plupart des gens ne comprennent tout simplement pas pourquoi l’on a des épreuves durant cette vie, pas plus qu’ils ne savent comment les aborder d’une façon efficace lorsqu’elles se manifestent. Cependant, notre Créateur révèle dans les Ecritures quelques perspectives importantes sur la raison d’être des épreuves ; Il nous fournit quelques principes utiles quant à la façon de traiter nos sérieux problèmes. David a dû le comprendre, lorsqu’il écrivit : « Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier » (Psaume 119 :105). Un des bénéfices associés à la connaissance de la Vérité divine, c’est que cela nous libère du doute et de l’ignorance qui affligent tant de gens dans le monde actuel (Jean 8 :32). Un autre avantage qui en découle, c’est que lorsque nous abordons des épreuves ou des problèmes avec la bonne perspective, nous pouvons conserver une plus grande paix d’esprit, et même faire un usage positif de ces épreuves pour en sortir plus forts qu’avant (voir Jacques 1 :2-4). La Bible fait état d’au moins cinq raisons pour lesquelles il nous arrive d’être éprouvés.

  • Jésus expliqua que le temps et les circonstances agissent dans la vie de beaucoup d’individus (Luc 13 :1-5). Si une calamité frappe une personne, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle a commis le mal, ou qu’elle s’est rendue coupable d’un grand péché. Des accidents arrivent. Des tempêtes, des inondations, des incendies, des tremblements de terre et d’autres désastres naturels affectent sans relâche une multitude de gens. La maladie frappe des millions de victimes, chaque année. Tout le monde mourra un jour. C’est le lot de tout individu en ce bas monde.
  • La Bible met aussi l’accent sur le fait que nous récoltons ce que nous avons semé (Galates 6 :7 ; Jérémie 2 :19). La vie doit nous enseigner une leçon de base : chaque décision prise entraîne inéluctablement une conséquence (Osée 4 :9). Nous récoltons les bénéfices associés à une bonne décision, et nous devons payer – parfois très cher – pour les mauvaises décisions. Malheureusement, notre monde est tellement séduit que même ceux qui prétendent être chrétiens, et qui affichent bien haut qu’ils « aiment le Seigneur », vivent dans le non respect des lois divines, agissant comme bon leur semble, tout en feignant l’étonnement, et en devenant perplexes lorsque des problèmes surgissent.
  • Une perspective unique, que seule la Bible peut nous donner, et qui échappe à la plupart des psychologues, c’est que les êtres humains ont un adversaire – Satan le diable (1 Pierre 5 :8). Le nom de « Satan » signifie littéralement adversaire. Cet esprit maléfique et puissant se comporte comme un lion rugissant, cherchant qui il pourrait dévorer et détruire par tous les moyens mis à sa disposition. S’il lui est donné de nous faire subir des épreuves, dans le but de nous décourager ou de créer en nous la désillusion, il le fera ! Il saisira toute occasion à sa portée pour nous séduire, nous égarer, ou nous faire prendre une tangente sur un point de doctrine ou une soi-disant mission personnelle qui flatterait notre vanité, tout en contribuant inéluctablement à notre perte (1 Timothée 5 :14). Le but de Satan n’est pas seulement de priver le monde de la connaissance de la Vérité, mais aussi d’empêcher ceux qui sont appelés à faire partie du Royaume de Dieu. Chaque fois que l’occasion lui en sera donnée, il en profitera pour nous éloigner du but.
  • La Bible nous fournit une autre perspective quant à la raison d’être des épreuves, à savoir que Dieu S’en sert pour nous rendre plus forts (1 Pierre 4 :12-13 ; Hébreux 12 :5-11). Adam et Eve, Abraham et Sarah, Job, Daniel, Jérémie, les prophètes, les apôtres et, en vérité, chaque individu avec lequel Dieu a choisi de travailler, tous ont eu à faire face à des épreuves et ont dû apprendre à s’en sortir. Vous et moi, nous ne faisons pas exception à cette règle. Jésus a dit à Ses disciples : « Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde » (Jean 16 :33). Il indiquait par là qu’en nous tournant vers Lui, en suivant Son exemple, nous serons à même de triompher des épreuves auxquelles nous faisons face.
  • Une perspective biblique qui donne à réfléchir, c’est que Dieu va préparer des épreuves sévères, voire des calamités, pour enseigner des leçons exemplaires à ceux qui affichent ouvertement une attitude provocante de désobéissance. Dieu demanda à Jérémie de lancer un avertissement à la nation d’Israël, pour la faire revenir de son attitude rebelle, en lui annonçant ce qui arriverait si elle ne se repentait pas de ses mauvaises actions : « Voici, je prépare contre vous un malheur, je médite un projet contre vous » (Jérémie 18 :11). Dieu donna des instructions à Ezéchiel, lui enjoignant de délivrer un message similaire aux mêmes Israélites qui rejetaient Ses lois : « Mon œil sera sans pitié, et je n’aurai point de miséricorde ; je te chargerai de tes voies, et tes abominations […] Il arrive malheur sur malheur » (Ezéchiel 7 :9, 25-26). Ces prophéties connaîtront leur dénouement ultime à l’occasion du châtiment à venir, qui s’abattra dans peu de temps sur nos nations israélites modernes, qui sont connues pour leur tendance à récidiver et à vouloir agir à leur tête. Déjà à l’époque de l’établissement de l’Eglise primitive, quand Ananias et sa femme mentirent, ils moururent soudainement en laissant un témoignage saisissant à tous ceux qui ont des yeux pour voir (Actes 5 :1-11).

Lorsque survient une épreuve, nous devons relever deux défis fondamentaux, à conditions que nous soyons attentifs à notre croissance. D’abord, nous devons nous efforcer de comprendre pourquoi cette épreuve surgit dans notre vie. Cela nous permettra d’identifier les changements que nous pouvons apporter à notre vie, afin d’éviter qu’une situation similaire ne se représente à l’avenir. Ensuite, nous aurons aussi à nous concentrer sur la stratégie à adopter pour lutter contre cette épreuve et la surmonter. A moins de mobiliser tous nos efforts pour relever ces deux défis, nous ne profiterons pas de l’occasion qui nous est offerte de croître par suite de cette épreuve. A nouveau, la Bible nous donne des conseils qui sont extrêmement utiles.

Directives bibliques

Lorsque des épreuves surgissent, il est naturel de penser : « Pauvre de moi ! » L’envie nous vient parfois de pleurer et de nous plaindre que nous ne méritons pas cette tournure négative des événements, et nous nous tournons vers autrui pour trouver de la consolation, en espérant ne pas être blâmés d’être responsables de notre situation. Il arrive souvent qu’on se sente découragé et qu’on se mette en quête de moyens pour ignorer, éviter ou fuir l’épreuve ; ou encore, on prie pour que le problème disparaisse tout simplement. Néanmoins, souvent nous n’avons pas d’autre alternative que d’endurer l’épreuve. La question est alors de savoir comment affronter l’épreuve, après avoir compris sa raison d’être.

Comment éviter ou sortir d’une épreuve causée par un accident ou par le fruit du hasard ? Jésus, en envoyant Ses disciples dans un monde plein de dangers, leur a dit qu’ils devraient être « prudents comme les serpents, et simples comme les colombes » (Matthieu 10 :16). Les Proverbes nous disent qu’un individu qui possède de la sagesse reconnaîtra une situation dangereuse, et qu’il prendra des précautions pour l’éviter (Proverbe 22 :3). En un mot : restez sur le qui-vive et faites preuve de prudence ! Conduisez prudemment, menez une vie rangée et soyez circonspect dans vos actes. Ne prenez pas de risques inutiles. Ne vous laissez pas asservir par de mauvaises habitudes, tels que l’abus de l’alcool, la cigarette, le jeu ou la promiscuité. Sachez organiser votre temps. Ne rentrez pas aux petites heures du matin, en particulier durant le week-end, lorsque surviennent tant d’accidents, de crimes et d’actes d’agression. Avant de partir en voyage, informez-vous des conditions météorologiques. En vous conformant à ces lignes directrices, qui sont à la fois simples et de bon sens, vous pourrez éviter bien des ennuis qu’on attribuerait « au temps et aux circonstances ». La protection de Dieu est une bénédiction dont peuvent se réclamer ceux qui observent Ses lois (Psaume 91). Cette protection surnaturelle est aussi disponible pour nos enfants (Matthieu 19 :13-15 ; 18 :10). En somme, Jésus nous recommande d’agir avec sagesse, d’obéir à Ses instructions et de ne pas nous soucier inutilement de tout ce qui pourrait nous arriver.

Comment pouvons-nous éviter ou confronter des épreuves qui sont la conséquence de nos propres actions ? La Bible révèle que les bénédictions sont le résultat de notre obéissance aux lois de Dieu, alors que les malédictions sont le fruit de notre désobéissance à ces mêmes lois (Lévitique 26 ; Deutéronome 28). Selon les Proverbes « quand l’Eternel approuve les voies d’un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis » (Proverbe 16 :7). La vie nous contraint constamment à faire des choix : à chaque minute et à chaque heure de chaque jour. Plus tôt nous apprendrons à faire des choix judicieux – à obéir aux lois et aux instructions de la parole divine au lieu de les ignorer, de les contourner ou de faire des compromis avec ces lois – plus paisible sera notre vie et moins les problèmes viendront l’ébranler. Plus il nous faudra de temps pour apprendre cette leçon élémentaire, plus difficile sera notre vie, à cause de nos propres décisions (Deutéronome 30). C’est la raison pour laquelle la Bible insiste pour que les parents inculquent les lois divines à leurs enfants, dès leur plus jeune âge (Deutéronome 4 :1-10 ; Proverbe 22 :6). Si nous apprenons les lois divines, et si nous nous en souvenons et les appliquons, les bénéfices s’en feront ressentir tout au long de notre vie – et nous nous épargnerons ainsi bien des désagréments.

Une grande partie des Ecritures a été inspirée dans le but de nous faire comprendre combien il est important de prendre de sages décisions. Tout au long du livre des Proverbes, Dieu nous presse d’observer et de tirer des leçons à partir d’expériences vécues par d’autres, afin que nous puissions éviter de commettre les mêmes erreurs (Proverbes 1 :20-27). Dieu nous recommande de « considérer les voies que nous empruntons » – de réfléchir sur les conséquences prévisibles, qui pourraient découler des décisions et des actes que nous envisageons de prendre (Proverbe 4 :26). Le fait d’être réceptifs aux conseils et aux instructions – particulièrement de nos parents – peut nous éviter de sérieux problèmes (Proverbes 6 :20-23). Le cercle d’amis qui nous entoure exercera également une influence : « Celui qui fréquente les sages devient sage, mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal » (Proverbes 1 :10-19 ; 13 :20 ; 14 :7). Beaucoup de problèmes surgissant au cours de la vie sont le résultat de choix erronés ou imprudents, commis souvent par des individus qui étaient avertis (ou auraient dû l’être).

Comment nous en sortir lorsque nous faisons l’objet d’attaques de la part de notre adversaire, Satan ? Pour lutter d’une façon efficace avec cet être spirituel, rusé et antagoniste, il nous faut non seulement de la sagesse, mais aussi du discernement et de la force sur le plan spirituel. Un des dons accordés par l’Esprit Saint, c’est un esprit de sagesse capable de discernement en matière spirituelle (2 Timothée 1 :6-7). Dieu accorde Son Esprit à ceux qui observent Ses lois et Ses instructions (Actes 5 :32), à ceux qui sont prêts à se laisser guider par l’Esprit de Dieu (Romains 8 :14), et à ceux qui se nourrissent de cet Esprit quotidiennement (2 Corinthiens 4 :16) par leur persévérance dans la prière et l’étude de la Bible. Pour être efficace dans cette lutte, nous devons être à même de discerner les tentations que Satan utilise pour séduire, pour décourager, ou pour nous égarer par toute sorte de tentations et d’épreuves, et il nous faut lutter contre ces choses en nous revêtant « de toutes les armes de Dieu » (Ephésiens 6 :10-19 ; Jacques 4 :7). Les armes qui nous protègent sur le plan spirituel incluent la connaissance et la mise en pratique de la Vérité divine, la pratique de l’amour envers Dieu et envers notre prochain, l’acceptation des instructions de Dieu et la foi en Ses promesses, le recours à l’aide du Saint-Esprit et Son acceptation dans notre vie, ainsi que de veiller sans cesse aux actions subversives de notre adversaire spirituel. Nous nous exposons à des attaques spirituelles dès que nous supposons ne pas avoir besoin de l’une ou de l’autre de ces différentes parties vitales de notre armure spirituelle.

Par ailleurs, comment nous comporter à l’égard des épreuves que Dieu permet pour nous aider à croître ? Il nous faut apprendre à accepter les épreuves avec une optique positive. Jacques nous dit de nous réjouir de nos épreuves, au lieu de nous lamenter et de les fuir, car les efforts qui sont requis pour les surmonter seront une source de fruits positifs (Jacques 1 :2-4). Afin de pouvoir accepter nos épreuves de cette façon, nous devons nous persuader que « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains 8 :28), que notre Père connaît nos limites et qu’Il « préparera aussi le moyen d’en sortir » (1 Corinthiens 10 :13), et qu’après avoir commencé une œuvre en nous, Il n’aura de cesse qu’elle ne soit achevée (Philippiens 1 :3-6). Pour maintenir cette perspective, nous devons rester forts, garder la foi et ne pas perdre de vue la voie de Dieu et l’appel que nous avons reçu ; nous devons « rester fermes jusqu’à la fin », sans faire de compromis et sans capituler (Matthieu 24 :13 ; Hébreux 12 :1-11). Nous devons trouver une puissante motivation en comprenant que les rétributions seront pour ceux qui achèveront véritablement la course (1 Corinthiens 9 :24-27), et qui auront appris à être des vainqueurs. Au lieu de nous répandre en complaintes ou de flirter avec l’idée d’abandonner, nous devons nous efforcer de devenir des architectes de la réussite. C’est en apprenant à surmonter nos épreuves et à résoudre nos problèmes que nous nous préparons à aider les autres à sortir des leurs.

Il nous reste à traiter un dernier type d’épreuve, à savoir comment réagir devant une épreuve sévère que Dieu Lui-même nous a préparée ? La plupart des épreuves sévères dont la Bible fait mention sont la conséquence d’actes de désobéissance à l’égard des lois divines, commis de propos délibéré et de façon prolongée. Paul nous avertit qu’on ne peut se moquer de Dieu (Galates 6 :7). Non seulement Dieu nous laissera récolter ce que nous aurons semé, mais Il enverra un châtiment qui enseignera des leçons inoubliables, non seulement au transgresseur, mais également aux témoins oculaires (voir Ezéchiel 5 :14-15 ; Actes 5 :11). Pour éviter d’avoir à subir des épreuves de cette nature, ou afin de savoir comment réagir lorsque nous faisons face à l’une d’entre elles, soyons prêts à nous examiner soigneusement – nos intentions de même que nos actes – à la lueur de la parole divine (1 Corinthiens 11 :27-32). Nous devons être disposés à nous repentir – à reconnaître nos torts comme l’a fait David – à implorer le pardon divin et à demander à Dieu qu’Il nous indique la bonne direction à prendre (voir Psaume 51). Il y a toujours moyen de sortir des épreuves sévères, mais c’est jouer avec le feu que de se laisser piéger jusque-là. Ne perdons pas de vue que Dieu ne plaisante pas. Il existe réellement un étang de feu pour les incorrigibles – pour ceux qui ne veulent ni écouter ni apprendre – et ce sera leur fin ultime. Cela devrait constituer une sérieuse incitation à réfléchir pour chacun de nous, au cas où nous serions tentés d’en faire à notre tête ! Au lieu de cela, cherchons à obéir aux instructions de Dieu, avec humilité et diligence, tenons compte de Ses avertissements, et ayons présent à l’esprit le modèle chrétien, ainsi que les instructions que nous donnent ceux qui ont été choisis par Dieu pour diriger Son Œuvre. C’est là ce que fit Jésus, et c’est ce qu’Il enseigna. En suivant Son exemple, nous éviterons à jamais de devoir faire face aux épreuves que Dieu réserve à ceux qui persistent à faire les choses à leur façon.

Personne n’aime subir une épreuve. Cela n’a rien de réjouissant. Cependant, les épreuves font partie de notre expérience en tant qu’humains. Beaucoup d’entre elles peuvent être évitées si nous restons à l’affût de situations potentiellement dangereuses, et si nous avons à cœur de réfléchir aux conséquences de toute décision que nous prenons. Nous pouvons aussi nous éviter de sérieux problèmes si nous avons l’esprit ouvert, et si nous recherchons la sagesse dans les conseils et les avis. S’il ne nous est pas possible d’éviter des épreuves, la Bible nous donne une perspective encourageante, en mentionnant que Dieu S’en sert pour nous faire croître ; de plus, Il nous donne l’assurance qu’Il nous aidera à nous en sortir si nous faisons notre part. Si nous apprenons comment il convient d’affronter les problèmes de la vie, et si nous développons des talents ainsi que le caractère requis pour surmonter les problèmes auxquels tous les humains ont à faire face, Dieu pourra Se servir de nous pour gouverner avec Jésus-Christ et pour rééduquer l’humanité dans le Royaume de Dieu à venir. Les épreuves que nous subissons et que nous surmontons dans cette vie peuvent servir de tremplin pour un avenir grandiose, riche en promesses.

Le Journal
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube