Année 2000   Archives Afficher en grands caractères

Se nourrir du Christ, et non de l’Egypte !

par Roderick Meredith
(1930-2017)

La revue de l’Eglise des mois de mars/avril comporte plusieurs articles excellents sur la Pâque et les Jours des Pains sans levain. Nous avons tous besoin de nous préparer physiquement et spirituellement à cette commémoration annuelle. Nous devons nous « examiner » nous-mêmes, selon les instructions de Paul dans 2 Corinthiens 13 :5.

Si nous revenons à la Pâque et aux Jours des Pains sans levain du début, nous nous rappelons qu’Israël s’apprêtait à fuir l’Egypte – le symbole du PECHE. De la même manière, nous devons mieux nous préparer à fuir l’Egypte moderne, en vue de sortir du péché. Pourtant, en rendant visite à des membres de l’Eglise, je constate souvent qu’ils prennent encore – de même que nous tous, par moment – trop de « plaisir » à l’Egypte ! Beaucoup « n’alimentent » pas autant leur esprit et leur cœur de la parole de Dieu qu’ils le font de programmes télévisés, de jeux vidéos, de revues mondaines, de romans et autres divertissements similaires.

Ces choses sont généralement REMPLIES des attitudes de ce monde (d’Egypte) à l’égard de la romance, du sexe, du mariage, de l’éducation des enfants, des remèdes médicaux, de la violence, de la brutalité, de l’irrespect envers les parents, envers les professeurs, envers l’autorité en général – et d’un irrespect implicite envers DIEU Lui-même.

En nourrissant vos pensées des messages et de la manière d’aborder la vie que transmettent la presse et les médias électroniques, nous bombardons notre cerveau de l’attitude de l’Egypte et de la Babylone spirituelles, desquelles il nous est commandé de SORTIR !

A l’approche de cette Pâque annuelle, j’insiste, au nom de Jésus, de CESSER autant que possible de vous exposer à l’influence des médias du monde. Fort de mon expérience durement acquise, je vous presse de ne PAS permettre à vos jeunes enfants de posséder leur propre télévision, chaîne stéréo ou ordinateur dans leur chambre, c’est-à-dire là où VOUS NE POUVEZ SAVOIR, ni même parfois IMAGINER, le degré de violence, de pornographie et autre corruption qui viendront alimenter leur esprit !

Ne pensez pas que vos enfants soient, en quelque sorte « bons » et qu’ils soient insensibles à ces fortes influences ! FAITES ATTENTION à ce que je suis en train de vous dire, car vous pourriez très bien vous réveiller un jour en réalisant soudainement que vos adolescents sont devenus « des personnes différentes » – en TOTAL DESACCORD vis-à-vis des nombreux aspects de la vie et de tout ce que vous avez essayé de leur inculquer. Si vous étiez honnête avec vous-même, vous admettriez que le temps passé à les éduquer dépasse DE LOIN le nombre d’heures passées aux pieds – pour ainsi dire – du « maître télévision », de sites Internet, ou de jeux vidéos souvent perfidement violents et obscènes.

Il est vital pour les parents de réaliser que les jeunes enfants sont de plus en plus exposés à ces influences à un âge plus précoce que le leur. Leur jeune esprit, en fait toute leur manière spirituelle de considérer la vie peut être DEFORMEE, TORDUE, et POLLUEE par la pourriture et les ordures qui sont vomies sur nos nations modernes par Hollywood et ses semblables. Aussi, dans votre propre intérêt, pour le bien de vos enfants et de leur avenir, examinez-vous vous-même !

A quoi ressemble vraiment votre foyer ? Sur quels « modèles » se basent la conduite et les actes de vos enfants ? Combien de temps et d’efforts déployez-vous réellement pour les enseigner et les former, en étant ouvert à eux, tout en les dirigeant – avec l’aide de Dieu et par beaucoup de prières – d’après les valeurs qui sont celles de Jésus-Christ ? A quels genres de divertissements s’adonnent-ils ? Quels sont leurs buts pour l’avenir ?

Une fois encore, en cette période pascale, jusqu’à quel point ABHORREZ-vous vraiment cette Babylone moderne dans laquelle nous vivons tous, mais à laquelle nous n’adhérons pas ? Souvenez-vous de la dernière prière de Jésus pour Ses disciples : « Je leur ai donné ta parole ; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité » (Jean 17 :14-17).

Si nous nous nourrissons du Christ avec zèle (Jean 6 :57), par l’étude constante et profonde de la Bible, la méditation, la prière et le jeûne, nous ne serons pas « du » monde, quoique nous soyons encore dans le monde. Alors nous commencerons à refléter davantage Jésus-Christ dans tout ce que nous pensons, disons et faisons. C’est la seule façon de dominer sur nous-mêmes, de vaincre ce présent monde mauvais et Satan le diable.

Si nous sommes le groupe sélectionné par Dieu du milieu de Son peuple pour achever Son Œuvre, nous devrons aller continuellement de l’avant, en redoublant nos efforts. Nous devons rallumer le ZELE spirituel, qui fut celui que nous avions à notre baptême. Nous devons nous engager plus sérieusement à « marcher avec Dieu » dans tous les aspects et les facettes de notre vie !

Jésus-Christ posa cette question éloquente : « Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la FOI sur la terre ? » (Luc 18 :8). La majorité des gens dans l’Eglise de Dieu, aujourd’hui, s’exposent tellement aux influences et aux attitudes de ce monde confus qu’ils ne PEUVENT tout simplement PAS arriver au degré de pureté, de santé spirituelle, et de FOI donnée par l’Esprit, que possédaient les premiers disciples de Jésus.

J’ai même vu des gens « étudier » censément la Bible devant la télévision qui « braillait » en face d’eux ! Quelle était la profondeur de leur intérêt à SORTIR de ce monde et à se CONCENTRER sur le Royaume de Dieu ? Vous souvenez-vous de l’épisode se rapportant à l’apôtre Pierre marchant sur l’eau vers Jésus-Christ ? Jésus marchait sur les eaux de la mer de Galilée, et quand les disciples Le virent, ils « poussèrent des cris » de frayeur. « Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous, c’est moi ; n’ayez pas peur ! Pierre lui répondit : Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de PEU DE FOI, pourquoi as-tu douté ? » (Matthieu 14 :27-31).

Il y a plusieurs leçons à tirer de ce récit inspiré. Aussi longtemps que Pierre ne faisait PAS attention à la télévision, que son esprit n’avait PAS l’attitude et l’approche de ce monde, il MARCHA effectivement sur l’eau. Mais aussitôt que Pierre détourna son esprit du Christ et commença à considérer les « alentours » – les choses de ce monde – il commença à couler.

Dieu nous demande-t-Il vraiment d’avoir suffisamment de FOI pour marcher sur l’eau ? Oui ! En effet, lorsque Pierre commença à couler, Jésus lui dit aussitôt : « POURQUOI as-tu douté ? »

Il est si facile de détourner nos pensées de Jésus-Christ et de les orienter sur les choses de ce monde, car ce monde appartient à Satan. Or, Satan « insuffle » continuellement sa propagande perverse – son approche perverse de la vie qui se résume à « Pense ce que tu veux », « Ne concentre pas trop ton intérêt sur Dieu, cela pourrait te déséquilibrer », ou « Dieu n’est pas fiable », « Tu dois décider de ce qui est juste ou faux », etc. Ce sont des messages de la sorte que nous recevons constamment du Système d’Emission de Satan.

Rappelez-vous comment l’apôtre Paul nous met en garde contre le fait de marcher « selon le train de ce monde, selon le PRINCE de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres » (Ephésiens 2 :2-3).

En effet, Satan est le « prince de ce monde » (Jean 14 :30). Lui et ses anges rebelles, déchus – désormais des DEMONS – sont continuellement « à l’œuvre » pour influencer les êtres humains à s’abaisser toujours davantage. Ils s’efforcent de transmettre constamment des attitudes de haine, de convoitise, d’égoïsme, et de rébellion pour empêcher les êtres humains d’atteindre le Royaume de Dieu et, par conséquent, de devenir des DIRIGEANTS au-dessus d’eux (1 Corinthiens 6 :3). Dans notre vie et dans celle de nos enfants – dont l’esprit puéril, NE PEUT PAS vraiment comprendre – nous devons veiller continuellement à nous défendre contre cette guerre SATANIQUE.

Si nous voulons restaurer le christianisme apostolique, il nous faut absolument « sortir » de cette société – de cette Egypte ou de cette Babylone moderne. Cela permettra d’édifier de profondes relations entre nous et avec Jésus-Christ, notre Tête VIVANTE et notre Sauveur. Cela nous aidera à cheminer plus intimement vers notre Père céleste et d’être capables de recevoir la FOI vivante dont nous avons besoin pour prêcher l’Evangile à fond, et pour faire l’Œuvre d’une façon digne de Lui.

Si beaucoup d’entre nous continuent d’avoir un pied dans le monde et un pied dans l’Eglise, nous NE POURRONS PAS avoir la foi nécessaire, car l’un des plus grands « démolisseur » de la foi est le sentiment de « CULPABILITE ». Et lorsque nous faisons des « compromis » avec ce monde et avec Satan, nous diminuons nettement le niveau de notre foi et de notre intimité avec Dieu !

L’apôtre Jean fut inspiré à écrire : « Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable » (1 Jean 3 :21-22). Mais lorsque notre « cœur » nous condamne – et souvent à juste titre lorsque nous « coulons » et transigeons avec Dieu et avec Sa voie – c’est alors que nous ressentons cette CULPABILITE qui, manifestement, provoque un manque d’assurance envers Dieu. Dans ce cas, notre FOI en subit les dommages ! L’attitude puérile de CONFIANCE absolue en Dieu, notre Père, en Ses lois, en Ses voies et Ses promesses, aura été « sabotée » par nos compromis avec le PECHE.

Parfois, nous commençons à nous « éloigner » de Dieu sur un point de notre vie, et cette chose sape notre foi. Quelques-uns font des compromis en se laissant trop influencer par la télévision, ou en participant à des activités mondaines – ce qui affaiblit leurs propres défenses contre toutes sortes d’attaques de Satan. D’aucuns font des compromis en ne demeurant pas fidèles à leurs partenaires, et s’attirent de la sorte un immense chagrin et des soucis. Certains font des compromis au sujet du sabbat ou des Jours saints. D’autres, encore font des compromis en VOLANT les dîmes de Dieu (Malachie 3 :8-10).

Qu’importe le type de « compromission » spirituelle que vous fassiez, soyez convaincu qu’elle sapera FINALEMENT votre foi et votre CONFIANCE en Dieu. En effet, cette assurance doit être fondée sur une confiance totale du fait que Dieu est REEL, que Ses lois et ses voies sont DROITES. Les véritables chrétiens admettent cela – au plus profond d’eux-mêmes – et sont déterminés à placer leur entière confiance en DIEU !

Nous devons CROIRE les paroles du roi David que Dieu a inspiré à conserver dans la Bible : « Le salut des justes vient de l’Eternel ; il est leur protecteur au temps de la détresse. L’Eternel les secourt et les délivre ; il les délivre des méchants et les sauve, parce qu’ils cherchent en lui leur refuge » (Psaume 37 :39-40).

Alors que nous nous préparons à observer les Jours des Pains sans levain et à « sortir du péché » physique – en éliminant le levain – nous devons aussi SORTIR de cette société égyptienne et babylonienne moderne qui nous environne. Il faut que notre esprit soit plein de zèle. Il faut que nous « amenions toute pensée captive à l’obéissance de Christ » (2 Corinthiens 10 :5).

Il est essentiel que chacun puisse se rendre compte que tout péché commis, que tout compromis spirituel sert à DETRUIRE la profondeur et la joie de la relation privilégiée que nous devrions partager avec le Christ, ainsi que la profonde CONFIANCE que nous devrions avoir en Dieu pour y parvenir, dans les années à venir. Comme Paul l’a écrit au sujet des « compromis » avec les choses physiques concernant les aliments et la boisson : « Cette foi que tu as, garde-là pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve ! Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché » (Romains 14 :22-23).

Faisons des efforts et PRIONS – et prions les uns pour les autres – afin de pouvoir croître pour atteindre un niveau de foi absolue et de CONFIANCE en notre Dieu, telle qu’elle doit être. Ensuite, l’Œuvre que le Christ fait à travers nous ira de l’avant avec une FORCE accrue. Et les « miracles » promis (Marc 16 :17-19), de chasser les démons, de guérir les maladies et d’autres encore seront manifestés. Ainsi, de plus en plus de gens SAURONT qu’il y a un Dieu réel, et qu’Il utilise encore Ses fidèles serviteurs sur cette terre, aujourd’hui.

Le Journal
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube