Retour à la liste des lettres Afficher en grands caractères

Lettre aux abonnés, 15 mai 2002

par Roderick Meredith

Chers abonnés à notre revue Tomorrow’s World,

Salutations de San Diego ! En tant que fondateur et éditeur en chef du magazine Tomorrow’s World, j’écris environ deux fois par an une lettre spéciale à vous tous, nos abonnés, pour vous mettre au courant, un peu plus de ce qu’il y a derrière ce magazine – et où ce monde se dirige.

Pourquoi sommes-nous si différents, nous autres ? Pourquoi notre magazine, couvrant tant d’événements importants dans le monde, n’a ni prix d’abonnement ni de revenus publicitaires ? Pourquoi sommes-nous capables de vous révéler la véritable signification des événements actuels et du but suprême de la vie ?

Beaucoup d’entre vous nous ont demandé : “Qui êtes-vous ?” Vous voulez savoir qui est derrière cette Œuvre, et pourquoi nous avons une bonne compréhension des événements ?

Laissez-moi vous expliquer brièvement l’histoire de cette Œuvre, et comment j’ai moi-même été amené à y participer !

En tant qu’enfant, j’ai grandi dans un foyer typiquement américain, dans le Midwest, et selon la “tendance générale”, j’allais à l’Eglise protestante. Pendant un temps, je fus le responsable de ma “classe du dimanche”  – bien que je fuyais souvent l’Eglise en été, pour aller avec ma famille nager ou à la pêche.

A l’âge de quinze ans, un de mes meilleurs amis, Jimmy Mallette, fut accidentellement tué lors d’un match de lutte. Jimmy et moi avions pratiqué diverses sortes de lutte et de “Jujitsu” pendant des centaines d’heures. Nous avions beaucoup d’intérêts communs, et nous étions très proches. Et nous parlions souvent au sujet de la véritable “signification” de la vie. Nous nous échangions diverses publications à ce sujet. Nous savions que nous n’obtenions pas les véritables réponses dans les Eglises où nous allions.

La mort soudaine de Jimmy m’a complètement secoué ! Lors de son enterrement, alors que je faisais partie de ceux qui portaient son cercueil, je me demandais de plus en plus : “Pourquoi Dieu a-t-Il laissé mourir Jimmy ?” Je ne pouvais pas sortir cela de mon esprit. Chose intéressante, j’avais déjà commencé à écouter un puissant orateur à la radio (la télévision n’était pas encore répandue) qui s’appelait Herbert W. Armstrong. Aussi, dès ce moment, je me mis à l’écouter avec un intérêt et un objectif grandissants.

Avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, Herbert Armstrong annonçait déjà que l’Allemagne et la majeure partie de l’Europe allaient se relever et, éventuellement, se regrouper en un Empire européen. Il expliquait comment l’Allemagne dominerait incontestablement cet Empire – lequel deviendrait, en fait, la dernière résurrection du Saint Empire romain, prédit dans Apocalypse 17 ! De la fin des années 40 au début des années 50, M. Armstrong expliqua pourquoi les Américains et les Britanniques avaient bénéficié de tant d’impressionnantes richesses et de puissance sur les autres nations – mais aussi, comment cela leur serait enlevé s’ils ne se repentaient pas de leur hédonisme croissant et s’ils continuaient à se détourner du véritable Dieu de la Bible. Il avait même expliqué comment et pourquoi nous possédions les grandes “portes de la mer”, de par le monde, comme le Canal de Suez, le Canal de Panama, le contrôle des détroits de Malacca de Gibraltar, etc. Puis, il déclarait catégoriquement que ces “portes” essentielles – absolument décisives en temps de guerre, et contrôlant les importants passages maritimes du monde – seraient “enlevées” par Dieu, s’ils ne se tournaient pas vers Lui. Il était précis !

En 1949, après une année de collège dans mon Etat natal du Missouri, j’allai à l’Ambassador College à Pasadena, en Californie. Ce collège avait été fondé par M. Armstrong. C’est là que j’espérais acquérir une véritable compréhension de la Bible, des prophéties des temps de la fin et du vrai but de la vie.

En effet, j’y acquis une telle compréhension – et même plus que je l’imaginais quand je m’étais inscrit ! Tout le panorama des prophéties bibliques, que M. Armstrong avait expliqué, s’accomplissait devant mes yeux !

Alors que je continuais à me prouver à moi-même ce que la Bible dit réellement, je grandissais dans la foi et dans la conviction que l’Œuvre de Dieu constitue la plus importante activité sur cette terre. Dans mes dernières années au collège, je devins président du corps étudiant. Puis, je fus amené à diriger une tournée à travers le pays, pour visiter des gens qui demandaient des conseils au sujet du baptême. Finalement, le 20 décembre 1952, je fus ordonné évangéliste par M. Armstrong – l’un des cinq premiers jamais ordonnés dans cette Œuvre.

Cette “Œuvre” – incluant les programmes télévisés et le magazine Tomorrow’s World et toutes nos autres activités – est en effet une continuation du travail que le Christ vivant a commencé avec Herbert et Loma Armstrong, il y a plusieurs décennies. Nous avons décidé de marcher dans les traces de M. Armstrong, en prêchant toute la vérité de la Bible et en donnant un puissant avertissement à nos nations au sujet de la Grande Tribulation à venir.

Nous avons poursuivi l’Œuvre de cette même manière, car Dieu m’a entraîné en me permettant d’aider M. Armstrong à bâtir l’Œuvre originale pendant quelques décennies. Dans son Autobiographie (Volume 2, page 396), M. Armstrong raconte comment je l’ai aidé – étant l’un de ses premiers adjoints avant 1956 – à acquérir le magnifique bâtiment, qui devint le premier bâtiment de salles de classes de l’Ambassador College, pendant de nombreuses années. Il écrivit : “Je reçus un appel téléphonique transatlantique de Rod Meredith au siège central à Pasadena. Il était près de minuit à Londres, mais seulement 5 heures de l’après-midi à Pasadena. M. Meredith me demandait si je pensais que le collège aimerait acquérir la propriété du multimillionnaire Hulett C. Merritt… Il m’expliqua que l’administrateur de la propriété l’avait mise sur le marché exclusif.” Plus loin, M. Armstrong décrit sa décision finale : “Accepte”.

Quelques années plus tard, après le décès de son fils aîné, Richard David, M. Armstrong me nomma Second Vice-Président de Woldwide Church of God et de l’Ambassador Collège. J’ai servi dans ces fonctions pendant douze ans ; j’ai aidé M. Armstrong à bâtir l’Œuvre pendant ces années. En fait, je l’ai assisté – du mieux que j’ai pu – à bâtir l’Œuvre avec droiture jusqu’à sa mort, le 16 janvier 1986.

Dans son livre très documenté, The Incredible History of God’s True Church (L’incroyable histoire de la véritable Eglise de Dieu) , Ivor Fletcher décrit quelques-unes de mes activités en 1960 : “The Plain Truth de juin 1960 annonce une «importante déclaration à nos lecteurs britanniques» de M. Herbert Armstrong. «J’ai des nouvelles importantes pour vous ! Nous allons commencer une série de réunions dynamiques prêchant la bonne parole à Bristol – à partir du lundi 20 juin au soir. Jamais Bristol et sa région n’ont entendu les faits stupéfiants qui seront délivrés par l’orateur pendant cette campagne – des faits que je ne peux pas annoncer sur les ondes !»”

“Le thème de ces réunions : Que va-t-il se passer, d’après les prophéties bibliques pour la Grande-Bretagne et pour le monde dans le futur immédiat ? Roderick C. Meredith, l’orateur, est pleinement dévoué, absolument sincère et très dynamique. Il connaît le sujet dont il parle ! Et il est comme il parle ! Il vous dira des choses que vous n’entendrez nulle part ailleurs ! Il vient par la puissance du Christ vivant, rempli de Son Saint-Esprit !”

Et, quarante-deux ans plus tard, le Christ est encore en train de m’utiliser pour poursuivre “Son Œuvre !” Quand il devint évident que les successeurs de M. Armstrong s’étaient détournés de toute la Vérité que M. Armstrong, utilisé par Dieu, avait enseignée, mon épouse et moi avons quitté cette organisation pour faire “revivre” l’Œuvre. Beaucoup de Frères n’étaient pas encore prêts à sortir de l’apostasie grandissante. Je le savais. Ils ne comprenaient pas encore toute l’importance de ce qui se passait. Je dis à mon épouse, Sheryl : “Je ne sais pas si seulement 50 personnes ou 500, ou 5000 personnes nous rejoindront pour continuer l’Œuvre. Nous devons faire confiance à Dieu pour qu’Il nous protège !”

Seulement 19 personnes assistèrent à notre premier sabbat dans ma maison ; l’Œuvre commençait à grandir. Il y avait 42 personnes à la première réunion officielle la semaine suivante. Quelques mois plus tard, l’assistance aux Fêtes d’automne s’éleva à 1500 personnes ! Aujourd’hui, nous avons plus de 6000 personnes qui assistent régulièrement aux assemblées, et quelques centaines d’autres, qui sont de possibles futurs membres, assistent à nos assemblées en Inde et ailleurs.

Nous sommes en route ! Nous avons un travail essentiel à faire. Comme Jésus l’a dit : “Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler” (Jean 9 :4). Chers Frères et Amis, cette “nuit” de ténèbres et de persécution est assurément très proche ! Les événements du 11 septembre 2001 devraient nous secouer, en nous faisant réaliser combien nous sommes vulnérables !

Nous vivons maintenant les jours les plus inquiétants et les plus effrayants de l’Histoire. La parole inspirée de Dieu appelle cela “les temps de la fin”. Alors que les événements en Europe conduisent inexorablement vers le dernier Empire européen – la “bête” prophétisée dans Apocalypse 17 – nous devons nous réveiller et prendre conscience de l’époque où nous vivons. Nous n’avons que quelques années pour accomplir cette Œuvre !

En ce moment, l’Union européenne compte de nombreuses nations pour supporter une “Cour mondiale [de Justice]”. Cette Cour est refusée par le président Bush et son administration, car elle serait, évidemment, dominée par des bureaucrates européens qui s’opposent à la plupart des actions américaines, de par le monde. Ces individus essayent déjà de faire passer le Premier Ministre de l’Etat d’Israël pour un criminel de guerre ! Et le président Bush craint, à juste titre, que cette Cour tente d’arrêter et de poursuivre des hommes et des femmes au service des Etats-Unis, qui feront des actions considérées comme illégales par elle ! C’est juste un exemple de ce qui est en train de se passer, en Europe !

Entre-temps, la plupart des Américains vivent complètement dans la confusion en ce qui concerne la religion. The United States News and World Report (6 mai 2002) explique : “Les gens vont voir dans toutes les directions, dans leur attente pour s’échapper du monde visible vers le monde invisible, explique le sondeur George Gallup Jr. Il y a un profond désir de points de repères spirituels – une faim de Dieu… Gallup dit que le haut degré de tolérance religieuse reflète, en partie, non seulement un manque de connaissance des autres religions ainsi qu’une ignorance de leur propre foi. D’après les sondages, il y a des chrétiens qui disent : Jésus est le seul chemin. D’autres pensent qu’il y a beaucoup de voies qui mènent à Dieu. Cela ne veut pas dire que les Américains ne croient pas en rien ; ils croient en tout.”

Dans cette atmosphère de péril national et de confusion religieuse, notre programme télévisé et notre magazine Tomorrow’s World sont le “fer de lance” de l’Œuvre de Dieu, à la fin de cette ère. Ce magazine a connu une croissance phénoménale. Lors de notre humble début en 1999, nous avions 11.721 abonnés. Avant la fin de la première année, le tirage avait augmenté de 139%. Au cours de la seconde année, il augmenta de 71% ; puis de 58% l’année suivante. Maintenant le tirage s’élève à plus de 120.000 exemplaires, soit une hausse de 45% par rapport à l’année dernière.

La croissance à la télévision a été particulièrement passionnante. Au cours des douze derniers mois, nous avons ajouté 39 nouvelles stations de TV à notre liste en Amérique du Nord et ailleurs. A ce jour, nous avons 141 stations de TV diffusant le message unique du Tomorrow’s World à plus de 80 millions de foyers d’Amérique du Nord, de Nouvelle-Zélande, d’Australie, des Philippines, des Caraïbes et de Guyane en Amérique du Sud. D’après les calculs de l’agence Nielsen, nous estimons que les émissions du Tomorrow’s World ont été vues par plus de 2,8 millions de foyers au cours des trois dernières années, aux Etats-Unis et au Canada. Depuis la première émission en janvier 1999, plus de 178.000 réponses – demandant le magazine, des brochures, des cassettes audio et notre Cours de Bible – ont été traitées par notre département du courrier, ici à San Diego.

J’espère que chacun d’entre vous peut “garder la vision” et comprendre que le Dieu suprême est en train de nous guider et d’utiliser nous tous comme un instrument humain pour accomplir Son Œuvre ! Souvenez-vous de l’avertissement inspiré de l’apôtre Pierre : “Ainsi, prenez garde qu’il ne vous arrive ce qui est dit dans les prophètes : Voyez, vous les arrogants, soyez étonnés et disparaissez ; car je vais faire en vos jours une œuvre, une œuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait” (Actes 13 :40-41).

Alors que les événements prophétiques s’accélèrent et augmentent en intensité, nous avons tous besoin de prier avec ferveur, pour que Dieu nous guide et nous donne la force nécessaire. Nous prions ici, à San Diego, pour que chacun d’entre vous puisse être béni et guidé par Dieu, afin de se préparer à accomplir un rôle essentiel dans le Royaume du Christ à venir, sur cette terre.

Avec mon amour chrétien
Roderick C. Meredith
Lettres
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube