Retour à la liste des lettres Afficher en grands caractères

Lettre co-ouvrière, 11 décembre 2012

par Roderick Meredith

Chers frères et sœurs, chers co-ouvriers en Christ,

Salutationsde Charlotte, en Caroline du Nord ! Presque tous les jours, j’entends sur notre radio locale une publicité invitant le public à aller écouter le « Messie » de Haendel. Au cours de l’annonce, le majestueux refrain « Roi des rois et Seigneur des seigneurs » est diffusé.

C’est magnifique.

Mais combien, parmi nos nations, croient véritablement ces paroles inspirantes ? La plupart d’entre vous qui lisez Le Monde de Demain comprennent que nos peuples ont quasiment oublié l’existence du Dieu vivant, du Créateur du ciel et de la terre, du Dieu qui commence désormais à intervenir ici-bas plus qu’Il ne l’a fait pendant des siècles. La majorité ne croit pas que le Jésus-Christ de la Bible reviendra bientôt dans toute Sa gloire, afin de régner sur le monde entier ! En réalité, c’est par millions que les gens préfèrent que le Dieu de la Bible « ne se mêle tout simplement pas de nos affaires ! »

Le président américain lui-même a déclaré approuver le mariage d’un homme avec un autre homme ! Les nouvelles rapportent que la Cour suprême des États-Unis devrait se prononcer sur le « mariage homosexuel » dès cet été. Plusieurs États ont déjà voté et donné leur accord en ce qui concerne cette abominable pratique – ce qui aurait été impensable il y a dix ou quinze ans ! S’ils pouvaient témoigner de cette scandaleuse évolution des mœurs, les pères fondateurs de l’Amérique « se retourneraient dans leurs tombes ». Comme beaucoup d’entre vous le savent, ces derniers croyaient fermement que la Bible est inspirée par Dieu et qu’il convient de vivre en se laissant guider par ses enseignements. Notre premier président, George Washington, a déclaré : « Il est impossible de gouverner correctement le monde sans Dieu et sans la Bible » (Halley’s Bible Handbook, page 18. C’est nous qui traduisons tout au long de cette lettre.). Daniel Webster a pour sa part ouvertement commenté : « S’il est quelque chose de bon à souligner dans mes pensées ou mon style, le crédit en revient à mes parents, qui m’ont inculqué un amour précoce des Écritures. Si nous respectons les principes enseignés dans la Bible, notre pays continuera à prospérer ; mais si nous et notre postérité en venons à négliger les instructions et l’autorité dudit Livre, personne ne peut dire à quel point une catastrophe soudaine pourra nous submerger et plonger toute notre gloire dans une profonde obscurité » (Halley’s Bible Handbook, page 18).

La parole inspirée de Dieu révèle sans ambiguïté l’attitude de notre Créateur face à l’homosexualité. Dieu enseigna Son peuple, dans Lévitique 18 :22 : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. » Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul fit une description des philosophes de son époque : « Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous » (Romains 1 :22). Et d’ajouter aux versets 26-27 : « C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

L’Éternel Dieu ordonne à Ses vrais ministres : « Crie à plein gosier, ne te retiens pas, élève ta voix comme une trompette, et annonce à mon peuple ses iniquités, à la maison de Jacob ses péchés ! » (Ésaïe 58 :1). Franchement, combien de ministres se proclamant au service de Jésus-Christ ont-ils aujourd’hui le courage de réellement parler avec force et d’élever leur voix, à propos des abominations que l’on commet de plus en plus fréquemment et qui sont mises en avant par les médias, nos politiciens et les milliers d’hommes faibles et lâches qui se veulent être « ministres de Dieu » ?

Il n’est donc pas étonnant que des millions d’hommes et de femmes aient déjà quitté, ou soient en train de délaisser, les Églises « principales » de notre société occidentale.

Frank Viola et George Barna, analystes protestants renommés, écrivent dans leur récent livre intitulé Pagan Christianity ? (Un christianisme païen ?) que bon nombre des idées et coutumes du « christianisme » ne proviennent pas de la Bible, mais plutôt du paganisme. Ces auteurs reconnaissent : « Nous vivons une révolution silencieuse de la foi. Des millions de chrétiens à travers le monde renoncent aux manières traditionnellement acceptées de pratiquer leur religion au profit de coutumes encore plus anciennes … À vrai dire, il semble que nous autres, chrétiens, ne cherchions jamais à savoir pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Au lieu de cela, nous perpétuons allègrement nos traditions religieuses, sans en remettre en cause les origines. La plupart des chrétiens qui prétendent respecter la parole de Dieu dans son intégrité ne se sont jamais demandé si ce qu’ils font chaque dimanche a un quelconque fondement biblique. Comment le savons-nous ? Parce que, le cas échéant, ils auraient alors été amenés à en tirer d’inquiétantes conclusions et leur conscience les aurait poussés à abandonner définitivement toutes leurs pratiques » (page xxv, 5).

Chers lecteurs, à moins que nous ne nous repentions, le déclin de nos nations n’a rien d’étonnant. Un « christianisme » édulcoré a ouvert les vannes à l’immoralité et à de vils agissements, lesquels infiltrent désormais l’ensemble de notre société. Une industrie des médias ouvertement athée favorise et encourage le sexe illicite, la pornographie, une violence débridée ainsi qu’une quête perpétuelle d’hédonisme, tout en méprisant visiblement l’idée même qu’un Dieu vivant ait donné à l’humanité « Dix Commandements » à respecter !

Au nom de Jésus-Christ, je veux mettre en garde chacun d’entre vous qui comptez parmi nos abonnés : nos nations arrivent au bout du rouleau ! Alors que l’on voit un nombre croissant de couples « de même sexe » se réjouir de la « légalisation » de leur mode de vie perverti, l’Éternel Dieu ne S’en amuse pas. Il interviendra bientôt, afin de corriger avec amour et d’ébranler notre société qui Le rejette ! C’est alors que s’abattra sur nous la Grande Tribulation que Jésus-Christ Lui-même a prédit : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Avant que des millions d’autres jeunes ne soient entraînés dans divers styles de débauche et que leur conscience ne s’endurcisse, avant que des millions d’autres bébés à naître ne soient tués par notre version « moderne » des rites sacrificiels païens, soit l’avortement, avant que ne l’emporte complètement la grande rébellion annoncée 2 Thessaloniciens 2, Dieu va intervenir !

Entre-temps, quelque part sur cette terre, Dieu a toujours eu une véritable Église, le « petit troupeau » (Luc 12 :32), composée de ceux qui Le craignent réellement et qui observent Ses commandements (Ecclésiaste 12 :15). Ce sont les saints de Dieu, que l’apôtre Jean décrit en ces termes: « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12).

Puisque nous avons reçu cette compréhension, il nous faut faire preuve defoi et de courage, pour « élever nos voix » et avertir de tout cœur nos peuples, avant qu’il ne soit trop tard ! Je pense sincèrement, d’après les dizaines d’événements en cours, que nous sommes sur le point de connaître « le commencement des douleurs » (Matthieu 24 :8), qui précéderont de très peu la Grande Tribulation à proprement dite, selon les indications de Jésus. Nous avons donc un travail à faire ! Puisse Dieu nous inspirer et nous guider tous, afin que nous proclamions de notre mieux Sa vérité à ce monde séduit et en pleine confusion.

Bien que cette Œuvre de foi soit encore petite, notre impact est de plus en plus marquant. Comme s’en souviennent peut-être un bon nombre d’entre vous qui nous suivez de longue date, la puissante chaîne WGN s’est avérée être depuis plusieurs années l’un de nos outils les plus efficaces pour la prédication de l’Évangile à travers le monde. Le taux de réponses de nos émissions diffusées sur WGN reste excellent et le coût par réponse diminue au fur et à mesure que croît ce taux. Toutefois, les réponses de nos programmes diffusés depuis peu sur deux autres réseaux, ION et WORD, se mettent à dépasser les chiffres de WGN, la plupart du temps. Grâce à ces chaînes importantes, nos émissions ont récemment généré pour la première fois plus de 8’500 réponses en une semaine – dont plus de 50 pour cent de nouveaux contacts. Merci, frères et sœurs, de nous assister dans ces efforts que nous déployons, afin de proclamer le puissant message d’avertissement de Dieu à un monde qui en a désespérément besoin. Vos prières, vos dîmes et offrandes régulières, nous aident à avoir un impact plus grand que jamais sur le monde. Merci !

Comme je l’ai déjà mentionné, quelque part sur cette terre, Dieu a une Œuvre dont Il Se sert pour annoncer au monde ce qui est sur le point d’arriver. Dans Sa miséricorde, Il vous a ouvert l’esprit et le cœur, afin que vous preniez part à cette tâche. Nous serons récompensés pour toujours si nous mettons toute notre force à préparer l’établissement du Gouvernement du Christ vivant qui reviendra enfin ici-bas lorsque le septième ange de Dieu proclamera : « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles ! » (Apocalypse 11 :15). C’est alors que nous serons, au plus profond de notre âme, infiniment reconnaissants d’avoir eu un rôle essentiel, en ayant aidé non seulement ce monde à comprendre la signification des terribles événements à venir, mais encore des milliers d’êtres humains à faire partie du Royaume de Dieu lors de la première résurrection, la « meilleure » (Hébreux 11 :35), selon l’appel divin. Puisse Dieu nous aider tous à aller de l’avant avec zèle, à faire notre part dans ce qui compte le plus ici-bas, soit la préparation du retour du Roi des rois.

Avec mon amour chrétien,

Roderick C. Meredith

Lettres
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube