Retour à la liste des lettres Afficher en grands caractères

Lettre co-ouvrière, 16 avril 2013

par Roderick Meredith

Chers frères et sœurs, chers co-ouvriers en Christ,

Chaleureuses salutations de Charlotte, en Caroline du Nord ! Le nouveau pape de l’église catholique, François, apportera-t-il de grands changements sur la scène mondiale ? Se servira-t-on de lui pour déclencher les bouleversements religieux les plus importants des temps modernes ? S’avérera-t-il être, comme de nombreux étudiants en prophétie le craignent, le dernier pape, l’homme identifié dans Apocalypse 13 :13, opérant littéralement « de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes » ?

Le Dieu Tout-Puissant nous ordonne de « surveiller » les événements mondiaux et de prier « en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21 :36). Les faits remarquables de ces quelques prochaines années seront d’un très vif intérêt ! En effet, la parole divine révèle distinctement l’imminence de la rébellion la plus conséquente de l’Histoire contre le véritable Dieu ! Selon la prophétie, ce soulèvement précédera et aboutira directement àl’intervention divine dans les affaires humaines et au second Avènement de Jésus-Christ, en tant que Roi des rois. Ceux d’entre nous qui sont impliqués dans cette Œuvre de Dieu se trouvent être parmi les rares individus à comprendre réellement ce qui se passe, et à pouvoir vous faire prendre conscience des événements imminents et de vos responsabilités.

Soyez donc attentifs !

L’une des prophéties essentielles de toute la Bible, que l’on néglige pourtant, se trouve dans 2 Thessaloniciens 2. L’apôtre Paul, sous l’inspiration divine, en donne le contexte au chapitre 1, avec la description du retour du Christ « au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile ». Il poursuit en exhortant les chrétiens à ne pas se laisser tromper par une annonce du retour du Christ, avant que ne se manifeste une rébellion sans précédent envers Dieu. L’apôtre Paul fut inspiré à écrire : « car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme impie, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore ; il va jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu » (2 Thessaloniciens 2 :3-4). Selon d’autres traductions de qualité, le mot ici traduit par « apostasie » serait mieux rendu par « rébellion », le mot grec utilisé dans l’original étant en fait un terme militaire signifiant « révolte » ou rébellion contre l’autorité. L’idée selon laquelle ce rejet complet de Dieu à venir correspond simplement à une « apostasie » par rapport aux enseignements d’une Église ou d’un groupe d’Églises n’est tout simplement pas conforme à ce verset. Un grand nombre d’entre nous avait adhéré à cette explication, mais cela ne correspond pas au texte grec original qui, dans ce contexte, implique une rébellion du monde entier contre le véritable Dieu !

Il est essentiel de comprendre que le mot grec traduit ici par « apostasie » implique une rébellion universelle contre Dieu, qui affectera le monde entier de façons que très peu comprennent.

Au verset 8, l’apôtre Paul révèle qu’« alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il écrasera par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers » (versets 8-9). Cet « impie » prêchera manifestement des enseignements religieux n’impliquant pas l’obéissance aux Dix Commandements. Aucune « apostasie » locale au sein d’une Église ou d’un petit groupe d’Églises ne peut donc représenter l’accomplissement de cette impressionnante prophétie, qui impliquera que le chef de la rébellion opère des miracles, des signes et des prodiges mensongers.

Pour ceux d’entre vous qui comprennent la prophétie, il devient évident que cet imposant « hommeimpie » rejoindra directement la deuxième « bête » d’Apocalypse 13. Ayant décrit le chef politico-militaire à venir de la dernière résurrection de l’Empire romain dans Apocalypse 13 :1-10, l’apôtre Jean poursuit en dépeignant « une autre bête », montant de la terre, « qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon » (verset 11). Cet homme ressemblera donc à un « agneau », soit à Jésus-Christ. Son message correspondra toutefois à celui du « dragon » identifié comme Satan le diable dans Apocalypse 12 :9 ! Ce puissant chef religieux à venir exercera « toute l’autorité de la première bête » et incitera l’Empire romain ressuscité à persécuter les véritables saints. Il opérera « de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes » (verset 13) ! Par ces signes, il cherchera à séduire les habitants de la terre, afin qu’ils se soumettent à l’Empire romain ressuscité, et il fera en sorte que le monde entier se tourne vers ce « système » que Dieu appelle « Babylone la grande ».

Malgré son « humble » apparence, l’ultime chef de ce système religieux exercera un pouvoir phénoménal et provoquera une très forte persécution. Le système religieux qu’il dirigera, « la femme » d’Apocalypse 17, est décrit comme étant « ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus » (Apocalypse 17 :6). Des centaines de millions d’hommes et de femmes seront terriblement trompés par ce dernier, au point de combattre « contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois » (verset 14). Une imposture de telle envergure est difficile à concevoir. Mais la Bible l’explique très clairement, lorsqu’on en lit tous les versets concernés. La « femme » décrite dans Apocalypse 17, la grande et fausse Église, « c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre » (verset 18).

En fin de compte, l’apôtre Jean nous exhorte, sous l’inspiration divine, à sortir de ce « système ». Il déclare : « Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons » (Apocalypse 18 :2) ! Et de poursuivre : « parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa débauche, que les rois de la terre se sont livrés avec elle à la débauche, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe » (verset 3). Il apparaît donc clairement que toutes les « nations » de la terre seront fortement impliquées dans ce système politico-religieux et que ceux qui y adhéreront s’enrichiront par le commerce et d’importantes transactions – mais pour quelques années seulement ! Dieu rajoute en effet : « Malheur, malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement ! Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison » (Apocalypse 18 :10-11).

Vers la fin du chapitre, Dieu inspira Jean à écrire : « car tes marchands étaient les grands de la terre, toutes les nations ont été séduites par tes enchantements » (verset 23). Satan le diable sera puissamment impliqué dans ce faux système religieux, où cohabiteront démons et sorcellerie !

Lisez attentivement ce verset ! Il indique clairement l’imminence de l’imposture religieuse la plus importante de l’Histoire, juste avant le retour du Christ, et que des centaines de millions d’individus seront terriblement trompés, en raison de leur profonde implication et de leur adulation des dirigeants de ce système, la « bête » à venir et le faux prophète ! « L’adoption » de ce système, qui se développera et gagnera la faveur de milliards supplémentaires d’individus à travers le monde, semblera une bonne chose.

Vous en sortirez-vous mieux, en adhérant à ce système ? Gardez à l’esprit les instructions du Dieu Tout-Puissant : « Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux » (Apocalypse 18 :4). Qu’arrivera-t-il finalement à ceux qui s’y impliqueront ? La parole divine révèle qu’en dernier lieu : « la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. Et les autres furent tués par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui était assis sur le cheval ; et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair » (Apocalypse 19 :20-21). Non seulement le dernier chef politico-militaire, la « bête », sera exécuté, mais encore, le grand chef religieux, le « faux prophète », sera brûlé vif dans l’étang de feu ! Et le reste sera « tué » par l’épée. Voilà ce qu’il adviendra de ceux qui embrasseront ce système au cours des prochaines années.

Ce sont pourtant des millions d’autres individus qui se trouveront aspirés dans ce système par diverses « manifestations » d’humilité, de faux miracles, et de signes semblables. Or les prophéties indiquent explicitement que les chefs en seront des « impies ». Ils n’enseigneront pas l’obéissance aux commandements de Dieu, mais remplaceront les instructions distinctes que Dieu donne aux chrétiens par leurs propres rites et traditions. Tout cela plaira, il y aura de très belles musiques, d’inspirantes mises en scène de toutes sortes. Pourtant, cela se fera sous la lourde influence de Satan le diable, et en fin de compte, c’est à cause de lui que ces chefs seront détruits !

Puisse Dieu aider chacun d’entre vous, chers frères et sœurs, chers co-ouvriers, à comprendre, et vous permettre de réaliser que très rares sont les Églises ici-bas à vous annoncer toute la vérité par rapport à l’avenir. Par cette Œuvre, nous assumons de plein gré cette mission ! Que Dieu vous aide à comprendre et à agir, pour votre propre protection ainsi que celle de vos amis et de vos proches. Puisse le Dieu Tout-Puissant nous inciter tous à nous impliquer entièrement dans l’Œuvre qu’Il accomplit juste avant le retour du Christ. Le monde a besoin de ce que nous avons à donner, et chacun de nous doit être inspiré à faire sa part en ces moments les plus cruciaux de l’Histoire. Que Dieu vous inspire à réellement mettre votre vie à Son service et à être trouvés dignes d’assumer votre rôle dans le Royaume de Dieu à venir sur cette terre, dont Jésus-Christ sera le Roi des rois.

Avec mon amour chrétien,

Roderick C. Meredith

 

P.S. Au moment où je termine cette lettre, nous apprenons la terrible attaque survenue lors du Marathon de Boston. Pour le moment, nous savons que trois individus y ont trouvé la mort et que plus de 175 ont été grièvement blessés. Il s’agit bien sûr d’un acte terroriste, prenant ses racines soit dans le pays soit à l’international. Mais il nous faut réfléchir au fait que nous vous avons avertis à maintes reprises qu’à moins que nos peuples ne se tournent vers le Dieu de la Bible, Il nous punira sévèrement, pour notre propre bien. Le Dieu Tout-Puissant a mis en garde nos ancêtres, comme je l’ai mentionné à plusieurs reprises : « Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, si vous méprisez mes lois, et si votre âme a horreur mes ordonnances, en sorte que vous ne pratiquiez point tous mes commandements et que vous rompiez mon alliance, voici alors ce que je vous ferai : J’enverrai sur vous la terreur, la langueur et la fièvre, qui rendront vos yeux languissants et votre âme souffrante ; et vous sèmerez en vain vos semences : vos ennemis les dévoreront » (Lévitique 26 :14-16). Le mot hébreu traduit par « terreur » peut aussi l’être par « terrorisme » ! Les maladies languissantes, comme le sida, le cancer et les maladies qui s’y rapportent, frappent de plus en plus nos peuples. Pourtant, nous ne nous sommes pas repentis ! Le Dieu de la Bible semble bien « loin » à la plupart des gens. Mais Il va attirer leur attention, avec l’augmentation de ces diverses attaques et calamités, à moins que nous ne nous mettions à réaliser pourquoi tout va mal pour nos peuples, qui ont eu l’occasion d’envoyer plus de Bibles, de missionnaires et de travailleurs médicaux à travers le monde que les autres. Toutefois, nous avons rejeté notre Créateur, par nos actions et nos actes « impies », au point d’accepterle « mariage homosexuel » ! Nous manifestons ouvertement à Dieu, personnellement et officiellement, notre « mépris » envers Ses ordonnances et Ses Dix Commandements. Puisse Dieu nous aider à nous réveiller, à saisir la raison de ces catastrophes et à revenir au Dieu de la Bible !

Lettres
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube