Retour à la liste des lettres Afficher en grands caractères

Lettre co-ouvrière, 18 septembre 2019

par Gerald Weston

Chers membres et chers co-ouvriers en Christ,

Nous ne connaissons pas encore l’impact de l’attaque d’un drone qui a eu lieu contre des infrastructures pétrolières saoudiennes. Quelles mesures de représailles y aura-t-il, le cas échéant ? Et quelle sera la réponse suite à cela ? Les dirigeants mondiaux jouent au plus fort, mais c’est un jeu dangereux. Je me demande combien de personnes comprennent à quel point l’humanité est proche de l’accomplissement de la prophétie du Christ : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Nous commençons seulement à comprendre à quel point nous avons failli détruire la vie sur cette planète 57 ans plus tôt lors de la crise des missiles de Cuba. Des documents de l’Union soviétique et des États-Unis relatifs à cette époque ont été publiés et il est choquant de voir à quel point nous nous sommes approchés de la fin de la civilisation telle que nous la connaissons ; mais je réserverai plus de détails à ce sujet dans un prochain article du Monde de Demain.

Le fait est que la vie est un sujet très sérieux. Bien que les actions de beaucoup de personnes montrent qu’elles vivent au jour le jour, ce n’est pas totalement le cas dans certains pays à dominante catholique et musulmane, où la religion est encore prise au sérieux. Cependant, le fait que la religion soit prise au sérieux ne signifie pas qu’elle constitue une vérité sérieuse. Comme Jean l’a écrit dans Apocalypse 12 :9 : « Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, et ses anges furent précipités avec lui. » Les athées ne sont pas les seuls à être séduits. Le monde dans son ensemble, y compris le monde religieux, a été séduit. Souvenez-vous qu’une personne séduite ignore qu’elle est séduite !

Jésus a averti qu’à la fin de cette époque, des individus prétendront parler par Son autorité, en admettant qu’Il est le Christ, mais en séduisant un grand nombre (Matthieu 24 :3-5). Et l’apôtre Paul fut clairement déçu par les habitants de Corinthe lorsqu’ils suivirent ceux qui prêchaient « un autre Jésus », recevant « un autre esprit » et acceptant « un autre évangile » que celui qu’Il était venu enseigner (2 Corinthiens 11 :1-4). Il est même allé jusqu’à décrire avec des mots très durs les prédicateurs qui promeuvent ces séductions. Ce sont « de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (versets 13-15).

Chers frères et sœurs, chers co-ouvriers, je n’ai pas grandi en comprenant les vérités que nous présentons dans les émissions télévisées, les revues et la littérature du Monde de Demain. Mes parents ne prenaient pas toujours la religion au sérieux, mais comme beaucoup d’autres parents, ils voulaient que ma sœur et moi vivions selon les principes moraux bibliques : ne pas mentir, ne pas voler ou ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage. Même s’ils n’ont jamais abordé ce dernier point, je suis sûr que cela les préoccupait. Ils voulaient que nous menions une vie bienveillante et compatissante envers les autres, que nous travaillions dur et que nous fassions honneur à la société.

Mais, par ignorance, notre famille observait toutes les fêtes traditionnelles de ce monde, en allant à l’Église le dimanche, en acceptant le concept du paradis et de l’enfer éternel, et bien d’autres doctrines protestantes. Puisque nous nous considérions supérieurs aux catholiques, je n’avais jamais compris pourquoi nous disions en récitant chaque dimanche le soi-disant credo des apôtres : « Je crois en la sainte Église catholique. » En tant que protestant, cela n’avait aucun sens.

Au fil du temps, j’ai appris que beaucoup de choses ne concordaient pas avec le christianisme traditionnel, qu’il soit protestant ou catholique, et je suppose que vous lisez ceci parce que vous êtes arrivé à une conclusion similaire. Une grande partie de ce que les Églises professent n’est pas ce que la Bible enseigne. Chacun de nous devrait se demander : « Qui est derrière toute cette séduction religieuse en contradiction avec les enseignements clairs de Jésus-Christ, de ses apôtres et de l’Église chrétienne originelle ? » Et, le cas échéant, nous devrions aussi nous demander : « Pourquoi suis-je en train de suivre ces traditions païennes ? »

La connaissance n’a de valeur que si elle est mise en pratique. Nous voyons tant de gens qui aiment ce que nous faisons dans cette Œuvre, mais qui ne changent pas leur vie en conséquence. Ils prétendent croire à la Bible, ils semblent comprendre que les doctrines du Christ et de Ses apôtres sont différentes de ce que leur Église enseigne, mais ils continuent à vivre selon les traditions de ce monde à cause de leur famille, de leurs amis ou par convenance. Nous sommes tous le résultat de notre éducation et de notre société. Nous vivons dans un monde de compromis et de divertissement. Nous avons beaucoup trop de distractions telles que Facebook, Instagram, Snapchat, les vidéos sur YouTube, les emails, la télévision, etc. Il y a tellement de choses à faire, et certaines d’entre elles, à part le fait qu’elles consomment beaucoup de temps, ont une certaine valeur rédemptrice. Il n’est pas étonnant que les Écritures révèlent que l’Église de Dieu à la fin des temps sera tiède et sujette aux compromis. Il est difficile de rester concentré sur ce qui est vraiment important dans un monde de distractions.

Pourtant, Jésus nous a avertis dans la parabole du semeur que « les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole » (Matthieu 13 :22). Il nous dit de prier, de veiller et d’être prêts, car le Fils de l’homme viendra à une heure à laquelle on ne s’y attend pas (Matthieu 24 :42-44). L’apôtre Paul nous rappela que nous ne devons pas ignorer les temps et que « vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur […] Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres » (1 Thessaloniciens 5 :1-6).

Le prophète Amos nous a dit : « Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Éternel, où j’enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Éternel. Ils seront alors errants d’une mer à l’autre, du septentrion à l’orient, ils iront çà et là pour chercher la parole de l’Éternel, et ils ne la trouveront pas » (Amos 8 :11-12). Nous ne savons pas combien de temps il nous reste pour accomplir cette Œuvre, mais nous voyons notre liberté d’expression diminuer et risquer de disparaître en un instant. Les événements mondiaux peuvent nous affecter à tout moment. Sous un ciel bleu, nous pouvons assister, choqués, à l’effondrement de tours, à la clameur de guerres, à la perte de la liberté et au bouleversement de ce monde.

Nous avons une Œuvre à accomplir et tous les employés de nos bureaux régionaux vous remercient de votre aide. Jésus a dit que nous devons être le sel de la Terre et votre volonté de penser aux autres montre que Ses paroles vous concernent. Nous vous remercions de votre soutien, mais nous espérons surtout que vous effectuez des changements dans votre vie afin de vous conformer à l’image de Jésus-Christ. Bien que nous ne vous connaissions pas tous personnellement, vous êtes précieux à nos yeux. Veuillez prendre au sérieux ce que j’ai écrit ici. J’espère que vous y penserez personnellement, car ces paroles sont rédigées avec amour pour vous et pour votre bien-être éternel.

Merci encore pour votre fidèle soutien. Il est apprécié par tous ceux qui reçoivent gratuitement nos publications.

Au service du Christ,

Gerald E. Weston

PS : Nous nous demandons de temps en temps ce que nous pourrions faire pour montrer notre appréciation à nos co-ouvriers. Cela n’aurait aucun sens de dépenser vos dîmes et vos offrandes généreuses, destinées à partager la vérité avec d’autres, en vous envoyant des mugs ou des bibelots qui vous encombreraient. Jésus a dit : « Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie » (Jean 6 :63). Qu’y a-t-il de plus précieux que les paroles qui mènent à la vie éternelle ? C’est pourquoi je veux partager avec vous un article (“Ce n’est pas le moment de s’endormir !”) que j’ai rédigé pour un prochain numéro du Journal, une revue destinée aux membres de l’Église du Dieu Vivant. J’espère que vous tirerez profit de cet article et des autres tirés à part que nous vous ferons parvenir de temps en temps et qui sont écrits par divers auteurs qui contribuent à cette publication.

Cliquez sur ce lien pour télécharger en PDF l’article Ce n’est pas le moment de s’endormir !

Lettres
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube