Retour à la liste des lettres Afficher en grands caractères

Lettre co-ouvrière, 15 mars 2021

par Gerald Weston

Chers frères et sœurs, chers co-ouvriers en Christ,

Nous recevons de nombreux commentaires positifs de la part de personnes qui découvrent Le Monde de Demain et l’Église du Dieu Vivant grâce à nos émissions télévisées, à la revue, aux réseaux sociaux et à Internet. Voici un des commentaires très encourageants, reçu par notre département Médias, que je souhaite partager avec vous. Vos contributions et vos prières rendent possibles de telles réponses et il y en a bien d’autres :

« J’ai découvert Le Monde de Demain en ligne à l’automne 2019 et j’ai commencé à lire la littérature et à regarder vos diffusions […] j’ai commandé des brochures. J’ai entamé l’étude de la Bible en même temps que celle des publications. Et depuis je n’ai plus arrêté. J’ai tellement de choses à apprendre. J’ai grandi en étant enseigné et en croyant naïvement beaucoup de choses qui ne sont même pas bibliques. Je sais que ce n’est pas un hasard si j’ai découvert les articles et les Conférences du Monde de Demain qui m’ont conduit vers l’ÉDV [Église du Dieu Vivant]. Je ne sais pas grand-chose, mais je le sais, et je souligne le verbe “savoir” car ce que j’ai appris est vrai, parce que c’est juste là dans la Bible. Je ne peux exprimer combien je suis reconnaissant et soulagé […] J’aimerais savoir où me rendre pour célébrer le sabbat, en apprendre davantage et recevoir des conseils spirituels. Merci. »

Les yeux de milliers de personnes se sont ouverts à la vérité de la Bible, pas sur ce qu’elles ont entendu dire à son sujet, mais sur ce qu’elle contient vraiment. Chaque semaine, des milliers de téléspectateurs découvrent nos émissions pour la toute première fois. C’est la bonne nouvelle.

Il se passe tellement de choses dans notre monde qu’il est facile d’oublier la vue d’ensemble. La pandémie de l’année dernière a masqué beaucoup de mauvaises nouvelles, tout en créant ses propres mauvaises nouvelles. Nos DVD « Une culture en crise » et « Un monde pris de folie » n’exagèrent en rien la situation. La transformation de notre culture au cours de la dernière décennie a été renversante et il semble bien que de nombreuses élites gouvernementales, entrepreneuriales et médiatiques aient perdu tout discernement en termes de compréhension et de responsabilité. Malheureusement, beaucoup savent ce qu’elles font en tentant de « réinitialiser » notre monde sans Dieu.

Les gens sont effrayés. Ils voient notre monde se désagréger et ils ne savent pas où celui-ci se dirige. Ils veulent des réponses. Comment tout cela va-t-il se dérouler ? Quelle sorte de monde mes enfants vont-ils hériter ? Quel est le sens de la vie ? La Bible répond à ces questions essentielles, mais l’écrasante majorité de l’humanité, y compris parmi ceux qui la lisent, est incapable de comprendre ce livre étonnant. Comment cela est-il possible ?

Jésus a dit beaucoup de choses bouleversantes qui passent au-dessus de la tête des gens. Il déclara à deux reprises, dans le même chapitre, que tout le monde ne comprendrait pas Son message. « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6 :44, cf. verset 65). Lorsque Ses disciples lui demandèrent pourquoi Il parlait en paraboles, Il fit cette étonnante révélation : « Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné » (Matthieu 13 :11).

Cette même déclaration est rapportée dans l’Évangile de Marc : « Et il leur dit : C’est à vous qu’a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles, afin qu’en voyant ils voient et n’aperçoivent point, et qu’en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu’ils ne se convertissent, et que leurs péchés ne leur soient pardonnés » (Marc 4 :11-12). Après avoir expliqué une parabole et en avoir donné plusieurs autres, nous lisons : « Il ne leur parlait point sans parabole ; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples » (verset 34).

Comprenez-vous ce que ces passages veulent dire ? Dans l’affirmative, vous faites peut-être partie des rares personnes dans ce monde que Dieu appelle en ce moment. Dieu a un plan pour tous les êtres humains qui ont vécu, mais Il a aussi établi une chronologie. Contrairement à ce que la plupart des gens croient, mais en accord avec les Écritures et les preuves qui nous entourent, Dieu n’essaie pas de sauver le monde entier en ce moment. Si vous n’avez pas encore lu notre brochure inspirante Aujourd’hui est-ce le seul jour de salut ?, faites-le sans tarder. C’est une des publications les plus encourageantes que nous proposons. Comme toujours, elle est gratuite et elle est entièrement basée sur le contenu de la Bible.

Nous ne vivons pas à une époque normale. Ici, aux États-Unis, nous ne parlons plus de millions, ni même de milliards, mais de milliers de milliards de dollars ! Le Congrès vient de voter une enveloppe de 1.900.000.000.000 $ finançant un fonds d’aide pour le Covid. Des détracteurs se plaignent que la plupart de l’argent n’a rien à voir avec le Covid et que la plupart des Américains n’ont aucune idée de ce que contient le projet de loi. Ce qui les préoccupe, c’est de recevoir un chèque de 1400 $, mais cette aubaine risque de tourner au vinaigre si l’inflation s’installe. Il ne s’agit pas de manquer de compassion à l’égard de ceux qui ont vraiment besoin d’aide, car ils sont nombreux, mais beaucoup d’Américains se sont bien portés financièrement l’année dernière et n’ont pas besoin de cet argent.

Il y a également une crise à la frontière sud des États-Unis où des milliers de personnes demandent l’asile ou la traversent illégalement. Il est facile de blâmer les politiciens et les décisions gouvernementales, mais cela ne traite pas le cœur du problème, qui est un monde qui souffre. Dans la plupart des cas, ces migrants fuient des circonstances difficiles dans leur pays d’origine. Il peut s’agir d’un régime dictatorial oppressant ou de la corruption du gouvernement. Il peut s’agir d’une guerre des gangs, fréquente en Amérique centrale et du Sud. Il y a aussi les guerres civiles, la pauvreté, les sécheresses et les famines. Qui peut reprocher à ces individus désespérés de chercher une vie meilleure pour eux-mêmes et pour leur famille ? Malheureusement, aucun pays, pas même les États-Unis, ne peut accueillir tous les pauvres et les blessés de ce monde, encore moins de manière anarchique.

Ce problème n’est pas limité à l’Amérique. Peu importe où nous regardons, notre époque est anormale. À présent, nous entendons même parler de « la nouvelle normalité ». Reste à savoir s’il s’agit d’une crainte à court terme face à la pandémie, ou si cela fait partie d’un effort de certains pour exploiter cette mauvaise passe afin de provoquer une « grande réinitialisation ». S’il ne s’agissait que d’une sécheresse ici, d’une tempête hivernale record là-bas, d’une guerre civile au Moyen-Orient ou d’une guérilla en Afrique, nous pourrions nous contenter de dire que c’est ainsi depuis des millénaires, mais la situation est bien plus grave que cela. Les phénomènes météorologiques sont plus souvent décrits comme étant sans précédent, « de proportions bibliques » et battant des records. Des divisions et des changements géopolitiques apparaissent : le Brexit, la résurgence de l’Allemagne, la montée de l’antisémitisme, la perte de confiance des Européens dans l’Amérique et une fracture insurmontable au sein des États-Unis. Nous voyons le « politiquement correct », la culture de l’effacement, la réécriture de l’Histoire et le rejet des valeurs chrétiennes à une échelle inimaginable il y a encore cinq ans. Que se passera-t-il lorsque les États-Unis divisés, force stabilisatrice depuis plus de sept décennies, s’effondreront, comme la Bible le prophétise ? (Voir notre brochure : Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie.)

Tous les signes indiquent que nous vivons à une époque que la Bille appelle « les temps de la fin », « les derniers jours » ou « la fin des temps » Nous sommes entrés dans un nouveau chapitre de l’échec de l’humanité à se gouverner elle-même. La bonne nouvelle est que l’humanité n’est pas un accident. Il y a un Créateur qui a un plan pour nous et Son plan monte en puissance à mesure que la fin approche. L’Œuvre que vous soutenez est en pleine croissance.

Le Royaume-Uni et l’Irlande ont atteint les niveaux les plus élevés jamais enregistrés avec plus de 18.000 abonnés au Monde de Demain. Notre Œuvre au Canada rapporte que les réponses d’une station de télévision ont augmenté de 32% entre 2019 et 2020. La chaîne FaithTV à Winnipeg, au Manitoba, diffuse notre émission quotidiennement, du lundi au vendredi. Au milieu de l’année, nous avons changé l’heure de diffusion, passant de 18h30 à 21h30, et nous sommes heureux d’annoncer que ce changement, ainsi que d’autres facteurs, a généré une augmentation de 56% des réponses.

La croissance ici aux États-Unis continue de nous étonner, tout comme dans nos bureaux du monde entier. Nous sommes heureux d’annoncer que la diffusion de notre revue Le Monde de Demain (toutes langues confondues) a augmenté de 43.000 abonnés depuis notre édition de novembre-décembre, alors que nous nous rapprochons rapidement de notre objectif du demi-million, mais ce n’est qu’un objectif à court terme. Nous avons des projets bien plus grands que cela, mais en fin de compte, cela dépendra de la volonté de notre Dirigeant, Jésus-Christ. Nous pouvons planifier, nous pouvons travailler, nous pouvons espérer, mais Lui seul pourra faire aboutir ces choses.

Tout cela ne signifie pas que nous sommes riches, comblés de biens et que nous n’avons besoin de rien. Au contraire, je pense que nous nous sentons tous limités et que nous reconnaissons notre besoin de croître dans la connaissance et la volonté de notre Père céleste. Si cela dépendait uniquement de l’effort humain, et si Dieu avait appelé quelques-uns des grands inventeurs de notre époque, cette Œuvre serait allée beaucoup plus loin, mais ce n’est pas ainsi que Dieu agit. Il a plutôt appelé les faibles du monde pour confondre les grands et les sages, « afin que personne ne se glorifie devant Dieu » (1 Corinthiens 1 :26-29). Dieu se sert de nous pour changer des vies, comme l’exprime ce commentaire de l’un d’entre vous :

« Nous avons reçu votre lettre de félicitations pour avoir terminé le Cours de Bible du Monde de Demain. Nous apprécions vos aimables paroles et vos remerciements personnels. Cependant, nous devons et nous voulons vous remercier, ainsi que l’Église du Dieu Vivant, d’avoir mis à notre disposition le Cours de Bible et vos brochures. Merci ! Merci ! Merci ! Cette expérience a été des plus instructives et des plus éclairantes. »

La connaissance que vous recevez du Monde de Demain est précieuse. Peu de gens la comprennent. Ne la prenez pas pour acquise. Agissez selon cette précieuse connaissance et n’oubliez jamais l’avertissement que Jésus délivra dans la prophétie du mont des Oliviers : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche » (Luc 21 :28).

Merci pour vos prières et votre généreux soutien. Un monde meilleur sera bientôt établi !

Au service du Christ,

Gerald E. Weston

Lettres
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube