Année 2019   Janvier-Février Afficher en grands caractères

Comment savoir lorsque je suis prêt pour le baptême ?

Pour les jeunes dans l’Église

par Scott Winnail

Vous êtes-vous déjà posé la question : « Comment savoir lorsque je suis prêt(e) pour le baptême ? » Retardez-vous le baptême car vous pensez que vous n’êtes pas encore prêt(e) ou suffisamment parfait(e) ? Vous êtes-vous déjà demandé(e) ce que vous devriez examiner chez vous et ce que vous devriez faire pour vous préparer au baptême ? Si vous vous êtes déjà posé une de ces questions, cet article vous apportera des réponses.

Groupe de jeunes

Les jeunes qui ont grandi dans l’Église n’expérimenteront probablement pas la même sorte de conversion « spectaculaire » que des membres qui ont grandi en dehors de l’Église de Dieu et qui sont arrivés à la vérité à l’âge adulte. La plupart des membres de l’Église qui ont grandi « dans le monde » peuvent témoigner de leur « appel » très émouvant et d’une prise de conscience spirituelle concernant la vérité divine. Les jeunes qui ont grandi dans l’Église sont venus à la connaissance de la vérité d’une façon bien différente. La plupart d’entre eux connaissent la vérité depuis de nombreuses années – voire depuis leur naissance. De plus, ils savent ce qu’est la vérité divine. En quoi leur processus de conversion est-il différent ? Et comment les jeunes élevés dans l’Église peuvent-ils déterminer lorsqu’ils sont prêts pour le baptême ?

Des signes indiquant que vous pourriez être prêt(e)

Premièrement, vous commencerez à comprendre la Bible plus que jamais auparavant. Vous verrez et vous entendrez les messages pendant les assemblées de sabbat, ainsi que votre étude personnelle de la Bible, d’une manière très différente. Vous serez davantage passionné(e) par ce que vous apprendrez et vous comprendrez à un niveau beaucoup plus élevé. Les enseignements de l’Église, ou les publications que vous aviez lues auparavant, « prendront un sens » que vous n’aviez jamais ressenti auparavant (Psaume 119 :97-104). Vous serez impatient(e) d’assister aux assemblées de sabbat afin d’entendre les messages et de fraterniser spirituellement. Vous deviendrez affamé(e) pour la vérité divine comme jamais auparavant (Matthieu 5 :6).

Deuxièmement, vous commencerez à voir qu’en dépit de tous vos efforts vous n’arrivez pas à vivre véritablement selon le mode de vie divin (Ésaïe 55 :8). Vous pourriez avoir du mal à gérer votre propre façon de penser, votre attitude et même certaines de vos actions. Vous commencerez à comprendre que vous avez besoin de l’aide divine pour changer, car votre nature charnelle et votre cœur s’opposent à Dieu (Jérémie 17 :9). Par conséquent, vous voudrez que le Christ vive Sa vie en vous – en ayant la puissance du Saint-Esprit en vous qui vous aidera à influencer directement chaque aspect de votre vie (Galates 2 :20). Vous saurez que même avec le Saint-Esprit en vous, vos épreuves ne disparaîtront pas (1 Pierre 4 :12-13), mais vous saurez aussi qu’avec le Saint-Esprit de Dieu vous aurez beaucoup plus de réussite dans votre lutte contre le péché. En lisant la Bible – la parole de Dieu – vous voudrez porter davantage du fruit qui accompagne le Saint-Esprit de Dieu (Galates 5 :22-23).

Troisièmement, vous arriverez à un point dans votre vie où vous serez prêt(e) à vous consacrer au mode de vie divin. Les enseignements et les croyances qui étaient si importants pour ceux qui vous ont élevé deviendront désormais aussi importants pour vous – cela deviendra vos croyances ! Vous aurez pleinement conscience de la portée de cet engagement et vous serez prêt(e) à prendre cet engagement. Vous commencerez à « calculer la dépense » de consacrer votre vie au mode de vie divin (Luc 14 :28) et vous le souhaiterez plus que jamais auparavant. Vous comprendrez qu’une fois engagé(e) avec Dieu, il est impossible de revenir en arrière dans le monde, ou vers son mode de pensée et son mode de vie. Finalement, vous comprendrez que le fait de suivre Dieu consiste à tout abandonner pour en recevoir le centuple pendant cette vie et, après la résurrection, pendant la vie éternelle (Philippiens 1 :21 ; Marc 10 :28-30).

Quatrièmement, vous serez non seulement prêt(e) à vous consacrer au mode de vie divin, mais vous désirerez aussi vous soumettre à Sa volonté, comme le Christ le fit (Luc 22 :42 ; Jean 4 :34 ; Romains 6 :1-14). Vous réaliserez que, de vous-même et par vous-même, vous n’avez rien de spécial (1 Corinthiens 1 :26-31). En fait, vous commencerez à comprendre que votre nature même est corrompue et que vous avez commencé à développer certaines caractéristiques du caractère de Satan le diable – voire certains de ses modes de pensée (Jean 8 :44 ; Galates 5 :19-21). Vous voudrez voir quelque chose de différent à la place de votre nature humaine corrompue. Vous voudrez mener votre vie à l’écart de Satan et de son influence – une vie dans laquelle vous essayerez de tout votre cœur de développer le caractère de Dieu et de Jésus-Christ (Romains 13 :14 ; Galates 5 :22-25). Vous commencerez à voir que la volonté de Dieu est ce qu’il y a de plus important et vous commencerez à désirer que Sa volonté devienne votre propre volonté – vous souhaiterez penser comme Lui (1 Corinthiens 2 :16). Vous ne souhaiterez plus mener votre vie à votre manière, mais vous désirerez vivre selon les voies divines – « de tout votre cœur et de toute votre âme » (Josué 22 :5).

L’étape suivante

Si vous avez déjà réfléchi à ces sujets – si vous avez faim de la vérité divine, si vous voulez vous consacrer à ce mode de vie, si vous voulez recevoir le Saint-Esprit de Dieu et l’aide que cela vous apportera dans votre lutte chrétienne en tant que disciple de Jésus-Christ, si vous voulez que la volonté de Dieu devienne la vôtre – alors il est temps de penser au baptême !

La conversion est un processus. Après l’étape de la repentance, il y a bien entendu le baptême – vous êtes plongé(e) sous l’eau et vos péchés sont pardonnés, puis il y a l’imposition des mains et Dieu vous donne Son Saint-Esprit. Ces instants sont très importants ; ils représentent l’ensevelissement de votre ancien moi et de vos anciennes façons de penser et d’agir, le pardon de vos péchés et votre engendrement en tant que « nouvelle création » pour commencer à marcher en « nouveauté de vie » (Romains 6 :4 ; 2 Corinthiens 5 :7). Cependant, ces instants arrivent seulement après un processus de préparation afin d’établir les bases pour le baptême. Une partie de ce processus est le besoin d’être conseillé pour le baptême par votre ministre local. Cette phase peut prendre quelques mois et vous ne devriez pas la survoler ; au contraire, vous devriez permettre à Dieu de vous guider dans cette phase. Vous pouvez, et vous devriez, prier Dieu pour qu’Il vous aide – ainsi que le ministre qui vous conseille – à voir quand vous serez spirituellement prêt(e) pour le baptême. Vous et votre ministre devez avoir la certitude que vous vous êtes vraiment repenti(e) et que vous comprenez l’engagement que vous êtes sur le point de prendre devant Dieu. Ne vous précipitez pas et tirez profit au maximum de cette phase, car vous ne la traverserez qu’une seule fois !

Contactez votre ministre et commencez ce processus ! En attendant que votre ministre vous contacte, ou d’ici à votre premier entretien, voici quelques étapes préparatoires que vous pouvez effectuer :

Lisez notre brochure Devriez-vous être baptisé ?

Commencez, ou continuez, à étudier notre Cours de Bible.

Lisez et étudiez réellement toutes les autres brochures publiées par l’Église.

Demandez à votre ministre de vous abonner au Journal de l’Église du Dieu Vivant, si ce n’est pas déjà le cas.

Commencez à lire et à étudier les Évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean), puis les Actes, Romains, 1 et 2 Corinthiens, Hébreux, Jacques, 1 et 2 Pierre, ainsi que les trois épîtres de Jean.

Priez et jeûnez au sujet de votre engagement et pour que Dieu vous guide, alors que vous commencez à vous examiner sincèrement à la lumière de Sa parole.

Commencez à demander sincèrement à Dieu de vous aider à parvenir à une repentance véritable, profonde et sincère. La repentance vient de Dieu ; ce n’est pas quelque chose que nous pouvons émuler par nous-mêmes ou à travers nos émotions (Romains 2 :4).

L’appel de Dieu et la réception de Son Saint-Esprit sont des dons incommensurables (Actes 2 :38 ; Hébreux 6 :4). Dieu choisit d’accorder ces dons à peu de gens à notre époque – ceux qu’Il appelle, Ses élus (Jean 6 :44 ; 1 Pierre 2 :9-10). Si vous commencez à comprendre que vous voulez et que vous avez besoin d’être baptisé(e), c’est que Dieu est en train de vous appeler à faire partie de Ses élus (1 Pierre 1 :2) ! Ne prenez pas l’appel de Dieu pour acquis – agissez en conséquence et remerciez-Le pour cela ! Souvenez-vous que vous ne devez pas être parfait(e) pour être baptisé(e), mais vous devez avoir le désir de devenir parfait(e), ainsi que de commencer à vivre et à penser d’une manière qui reflète ce désir (Matthieu 5 :48). Le Saint-Esprit de Dieu en nous nous permet de progresser vers la perfection avec davantage de réussite. Le baptême nous permet de mettre à mort notre ancien moi égoïste et que nos péchés passés soient pardonnés. Sans le Saint-Esprit de Dieu en nous, et sans être capables de partager pleinement le sacrifice du Christ, nous ne pourrons pas commencer à devenir parfaits. La conversion est un long processus qui ne prendra fin que lorsque nous serons changés « en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette » (1 Corinthiens 15 :52). Le baptême et la réception du Saint-Esprit de Dieu sont une étape essentielle dans ce processus. Si Dieu vous appelle à franchir cette étape, répondez-Lui sans tarder !

Le Journal
Années :
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube