Année 2021   Janvier-Février Afficher en grands caractères

Avez-vous succombé à l’infopublicité de Satan ?

par Gerald Weston
Influence omniprésente des médias

La Fête des Tabernacles est un des moments forts de l’année pour les membres de l’Église de Dieu et nous attendons tous l’époque qu’elle représente, lorsque la folie environnante prendra fin. Cependant, même après le retour du Christ, il faudra encore quelques années au monde pour apprendre à vivre en harmonie avec le mode de vie divin. L’influence de Satan sera ôtée du monde au début du Millénium, mais celle-ci sera encore présente dans les souvenirs et dans l’esprit d’une humanité brisée et en colère. Zacharie 14 :16-19 montre clairement que ce sera le cas.

Frères et sœurs, voyons-nous ce qui se passe autour de nous ? Je veux dire par là : comprenons-nous comment notre adversaire attise non seulement la haine, mais comment il essaie aussi de distraire le peuple de Dieu, de nous éloigner de notre appel ? Contrôlons-nous attentivement ce que nous voyons, ce que nous pensons et ce que nous ressentons – particulièrement ce que nous ressentons ?

Se laisser distraire par de faux enseignements

Dieu commença à révéler à M. Herbert Armstrong la doctrine concernant l’esprit de l’homme à l’époque où j’entrais à l’Ambassador College, en 1965. Je suis certain qu’il en parla avant cette date, mais je me souviens clairement qu’à ce moment-là, c’était constamment dans ses pensées alors qu’il s’imprégnait de ce sujet.

La vérité au sujet de l’esprit de l’homme a été présente de tout temps dans la Bible, mais parfois nous nous focalisons sur ce qu’une déclaration ou un mot ne dit pas au lieu de nous focaliser ce qu’il signifie.

Dans ce cas précis, M. Armstrong comprenait à juste titre que le concept de l’âme immortelle est une fausse doctrine aux origines païennes. Par exemple, entre 196 et 212 apr. J.-C., Tertullien écrivit un livre intitulé De l’âme. D’où Tertullien tirait-il sa « compréhension » de l’âme ? De la Bible ou de la philosophie grecque ? Voyez ce commentaire au sujet de Tertullien :

« Mais sa célèbre question, “Qu’y a-t-il de commun entre Athènes et Jérusalem ?”, exprimait un rejet de la philosophie qui ne se retrouve pas dans sa propre œuvre, car il démontra comment les acquis intellectuels païens pourraient être utilisés au service du christianisme » (Eerdmans’ Handbook to the History of Christianity, page 112).

Les pensées du célèbre théologien catholique Augustin au sujet de l’immortalité de l’âme venaient également du paganisme :

« Augustin (354-430 EC) adopta l’approche de Platon lorsqu’il enseigna que l’immortalité de l’âme fait suite à sa participation dans les vérités éternelles » (Encyclopédie Britannica, 11ème édition, volume 14, page 336).

En réfutant cette erreur doctrinale, M. Armstrong dut expliquer comment les Écritures avaient été tordues par ces faux enseignements. Peu importe ce qu’est l’âme, il souligna que celle-ci peut mourir (Ézéchiel 18 :4, 20) et qu’elle peut être détruite (Matthieu 10 :28). Malgré les falsifications des faux enseignants qui essaient de trouver ce concept païen dans la Bible, des commentaires bibliques réputés nous disent au sujet de Matthieu 10 :28 que « l’âme au sens biblique n’est pas immortelle, sauf lorsqu’une nouvelle vie lui est accordée par le Christ (1 Tim. 6 :16 ; 2 Tim. 1 :10). L’enfer est ainsi le lieu de sa destruction comme la Géhenne, la vallée de Hinnom, était celui des ordures de Jérusalem » (New Bible Commentary Revised, page 829, c’est nous qui accentuons). En tant qu’humains, nous ne possédons assurément pas l’immortalité. Paul nous dit que « la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité » et qu’il faut « que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité » (1 Corinthiens 15 :50, 53).

Mais ne nous laissons pas distraire par ce que la Bible ne dit pas. S’il n’y a pas « d’âme immortelle », alors qu’est-ce que « l’esprit de l’homme » dont parle la Bible ? Notez ce passage : « Ainsi parle l’Éternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et qui a formé l’esprit de l’homme au-dedans de lui » (Zacharie 12 :1). Salomon parla aussi de l’esprit de l’homme, mais en des termes plus vagues concernant ce qu’il lui advient après la mort : « Qui sait si l’esprit des hommes monte en haut, et si l’esprit de la bête descend en bas dans la terre ? » (Ecclésiaste 3 :21, Ostervald).

Le remarquable esprit de l’homme

L’esprit de l’homme est ce qui lui donne une compréhension bien supérieure à toutes les autres créatures. Certains animaux ont de plus grands cerveaux que les êtres humains, mais ils ne peuvent pas comprendre la science ou les mathématiques. Ils ne construisent pas des hôpitaux et ils n’envoient pas des fusées dans l’espace. La différence entre l’intellect des humains et celui du plus intelligent des animaux est tellement grande qu’il n’y a pas de comparaison possible – une différence que les scientifiques n’arrivent toujours pas à expliquer.

Notez ce que nous dit le livre de Job au sujet de cet esprit : « Mais en réalité, dans l’homme, c’est l’esprit, le souffle du Tout-Puissant, qui donne l’intelligence » (Job 32 :8). Quel que soit cet esprit, il rend possible la conscience et l’introspection. « Le souffle de l’homme est une lampe de l’Éternel ; il pénètre jusqu’au fond des entrailles » (Proverbes 20 :27).

Dieu nous rappelle aussi dans Ésaïe : « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Ésaïe 55 :8-9). Mais Dieu a-t-Il prévu qu’il en soit toujours ainsi ? Pas du tout ! Le contexte de ce passage se réfère clairement à ceux qui ne sont pas convertis et que Dieu appelle à la repentance (voir versets 1-7). Dieu prévoit que ceux qui Lui appartiennent apprennent à penser comme Lui.

Cette vérité est évidente dans la première épître de Paul aux Corinthiens, lorsqu’il clarifia ce sujet. Comme Ésaïe, il mentionna que les pensées de Dieu sont bien au-dessus de celles des hommes : « Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment » (1 Corinthiens 2 :9). Mais Paul ne s’arrêta pas là. Le verset suivant montre que ceux qui ont l’Esprit de Dieu en eux peuvent commencer à penser au même niveau que Dieu. Notez au verset 10 : « Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. »

Paul souligna ensuite cette formidable vérité en comparant l’Esprit de Dieu et l’esprit de l’homme : « Qui donc, parmi les hommes, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu » (verset 11). C’est l’esprit de l’homme qui nous place au-dessus du règne animal et c’est l’Esprit de Dieu en nous qui nous permet d’accéder à un niveau supérieur de compréhension divine. Beaucoup de gens – et ils sont très nombreux – sont bien plus intelligents que ceux qui sont appelés par Dieu à notre époque (1 Corinthiens 1 :26). Néanmoins, nous comprenons des choses qu’ils ne peuvent pas comprendre, car ils n’ont pas reçu l’Esprit de Dieu !

Nous sommes appelés à devenir enfants de Dieu de façon très concrète. Le monde ne comprend pas cela. Après avoir expliqué que « ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu », Paul nous dit que cet Esprit « rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu », faisant de nous des « cohéritiers de Christ » (Romains 8 :14, 16-17). Quelle déclaration fracassante ! Comment l’Esprit de Dieu rend-il témoignage à notre esprit ? Que cela signifie-t-il ?

L’apôtre Jean apporta l’explication : « Quiconque est né [ou engendré, pour être plus précis] de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence [du grec sperma] de Dieu demeure en lui » (1 Jean 3 :9). Tout comme le sperme d’un homme s’unit avec l’ovule d’une femme pour enclencher le développement d’une vie humaine, l’Esprit de Dieu et son « ADN spirituel », façon de parler, s’unit avec l’esprit de l’homme pour enclencher le développement d’une nouvelle création. Frères et sœurs, cette vérité révélée à l’Église de Dieu est formidable ! C’est à travers l’esprit de l’homme que Dieu nous transforme – l’esprit de l’homme uni avec Son propre Esprit.

Vulnérables à des signaux dangereux

Jusqu’à présent, nous avons vu les bonnes nouvelles. Mais nous devons être conscients qu’il existe dans notre monde un autre être spirituel qui peut aussi interagir avec l’esprit de l’homme – et cet être veut nous détruire. Bien entendu, il s’agit de Satan le diable et ce n’est pas un hasard s’il est appelé « le prince de la puissance de l’air » (Éphésiens 2 :2).

Actuellement, il y a une immense quantité – peut-être des centaines ou des milliers – de voix, de mots et d’images qui vous entourent. Vous ne pouvez pas entendre ces voix, lire ces mots ou voir ces images à moins de posséder un récepteur adéquat, comme un poste de radio, une télévision, un smartphone ou un ordinateur. Peut-être que la voiture à côté de la vôtre sur l’autoroute est en mesure de diffuser de la musique provenant d’une radio satellitaire ou numérique, mais vous ne pouvez pas l’entendre, à moins de disposer d’un équipement compatible sur votre propre voiture afin de capter cette même station. Vous avez besoin de l’équipement adéquat pour recevoir ces signaux.

Or, nous possédons un « équipement » compatible pour recevoir de très mauvais signaux envoyés par « le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Ce récepteur, l’esprit de l’homme, nous est donné pour renforcer les capacités de notre cerveau et pouvoir s’unir avec l’Esprit de Dieu afin que nous puissions comprendre les choses spirituelles – et finalement pour naître dans la famille divine. Mais nous devons apprendre à discerner entre deux esprits : celui de Dieu et celui de Satan (1 Jean 4 :1).

Au tout début de l’article, j’avais posé les questions suivantes :

« Frères et sœurs, voyons-nous ce qui se passe autour de nous ? Je veux dire par là : comprenons-nous comment notre adversaire attise non seulement la haine, mais comment il essaie aussi de distraire le peuple de Dieu, de nous éloigner de notre appel ? Contrôlons-nous attentivement ce que nous voyons, ce que nous pensons et ce que nous ressentons – particulièrement ce que nous ressentons ? »

Nous comprenons que généralement Satan ne diffuse pas des paroles, mais des humeurs et des attitudes. Ceux qui possèdent le véritable discernement spirituel reconnaissent la source de la haine et des troubles qui sont attisés de nos jours. Pour chacun d’entre nous, c’est un défi de ne pas nous laisser prendre au piège. Les agendas immoraux et les bouleversements que nous voyons dans nos pays ont envahi tous les aspects de la vie – et ils sont tellement extravagants que nous manquons de mots pour décrire ce que nous ressentons. Ce n’est pas un problème de haïr le mal, mais nous devons contrôler nos pensées et nos sentiments. Aux États-Unis et dans les pays où la vente d’armes est autorisée, beaucoup de gens en achètent pour se protéger des choses qu’ils pensent voir venir. D’un point de vue charnel, cela peut sembler judicieux, mais cette réaction est-elle conforme à la pensée divine ? Quelle fut la réponse de Jésus lorsque Pierre sortit son épée et trancha l’oreille du serviteur du souverain sacrificateur (Matthieu 26 :52) ?

Il y a une trentaine d’années, l’homosexualité a commencé à être présente dans presque toutes les séries télévisées. Puis, deux femmes s’embrassaient dans une publicité pour de la bière. Dans les années 2000, Katy Perry faisait son apparition sur la chaîne de télévision canadienne CTV en chantant « I kissed a girl and I liked it » (J’ai embrassé une fille et j’ai aimé cela), avec un groupe de préadolescentes qui reprenaient les paroles et qui dansaient avec elle. Il n’est pas difficile de voir qu’il y a là un agenda. Même les chaînes télévisées de jardinage et de décoration mettent désormais à l’antenne des couples « non traditionnels ». Tout cela est une tentative non dissimulée de normaliser l’anormal et de désensibiliser une population sans méfiance à l’égard de comportements jugés inacceptables au cours des siècles précédents. Et cela fonctionne ! Ces dernières années, nous avons vu des individus proclamant ouvertement leur orientation LGBTQ être élus à des fonctions très élevées – voire aux plus hautes fonctions – dans plusieurs pays occidentaux.

Pourquoi la plupart des gens suivent-ils le mouvement, peu importe la direction prise par celui-ci ? Et surtout, quelle est l’influence derrière les initiateurs de ces comportements ? Eux-mêmes le savent-ils ? Certes, ils sont au courant de ce qu’ils promeuvent, mais savent-ils qui les influence ? Pensez aux coupes de cheveux provocatrices, aux vêtements indécents, aux piercings et aux tatouages. Pensez aussi au vapotage ou au véganisme (une idéologie qui va bien au-delà d’une simple alimentation végétarienne ou végétalienne). La mentalité de notre époque atteint les cinq sens, mais il existe un sixième sens – l’esprit de l’homme – qui reçoit les signaux envoyés par l’esprit de ce monde. Le prince de la puissance de l’air influence non seulement la société dans son ensemble, mais aussi les individus en particulier – et nous devons être prudents. Il diffuse des humeurs et des attitudes. Il attise la haine, le racisme et la division.

Paul donna un conseil essentiel à l’Église d’Éphèse : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable » (Éphésiens 6 :11). Nous ne devons jamais prendre à la légère le fait que le diable est un adversaire rusé, astucieux et séducteur. Nous devons comprendre ses méthodes et ses tactiques. Paul ajouta encore : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (verset 12). Puis il décrivit les caractéristiques de notre armure : la vérité, la justice, le zèle donné par l’Évangile de paix, la foi, le salut et la parole de Dieu (versets 13-17). Ce sont bien plus que des mots. Ils veulent vraiment dire quelque chose !

Toujours la même tactique

Je me souviens d’une anecdote qui m’avait marqué, il y a environ 45 ans. Un nouveau produit était arrivé sur le marché et il était présenté comme une boisson d’antan « au goût de limonade ». Le premier indice était l’expression « au goût de ». Pourquoi ne pas dire tout simplement « limonade » ? Pourquoi une « boisson au goût de limonade » ? Les consommateurs attentifs auront rapidement noté que « boisson » ne veut pas dire la même chose que « jus ». Et comme il fallait s’y attendre, la liste des ingrédients, sur l’étiquette de cette bouteille de « boisson au goût de limonade », contenait de tout, sauf du citron ! Mais très rapidement elle me fut offerte régulièrement lorsque je visitais des membres et des prospects pendant mon entraînement ministériel.

Bien entendu, il ne s’agissait pas d’un péché et il n’y avait rien de mal à servir cette boisson. Je me demande encore à quel point celle-ci était néfaste pour la santé, mais toute boisson avec des glaçons était très appréciée pendant les jours d’été étouffants en Louisiane ! Cela m’avait frappé de voir à quel point les gens achetaient ce produit en considérant qu’ils achetaient de la limonade traditionnelle, ce qui n’était absolument pas le cas. La publicité est efficace !

Ce subterfuge était facile à identifier. En revanche, il est plus difficile de se rendre compte d’autres formes de publicité, plus subtiles, qui communiquent leur message de façon détournée. Comme l’a expliqué l’auteur David Kupelian dans Le marché du mal, la véritable « publicité » qui nous entoure est des plus subtiles et des plus insidieuses qui soit. Il cita une déclaration du professeur de communication Robert McChesney, de l’université de l’Illinois, à propos de la chaîne télévisée MTV :

« Sur MTV, tout est de la publicité […] MTV n’est rien que cela. Parfois, c’est une publicité explicite, payée par une entreprise pour commercialiser un produit […] Parfois, c’est le plateau qui est rempli de vêtements à la mode et d’accessoires, afin de vendre un look qui va inclure des produits présents sur ce plateau […] Mais tout est de l’infopublicité. Aucun aspect de MTV n’est exempt de publicité » (The Marketing of Evil, page 66).

C’est également vrai pour presque tout ce qui est diffusé à la télévision et au cinéma. Les films, les émissions, ainsi que les magazines « culture et société » ne sont que des infopublicités. Tous ces médias sont là pour vous « vendre », ou pour vous faire accepter, un certain mode de vie. Quand j’étais jeune, j’aimais les dessins animés de Popeye, sans me rendre compte qu’ils étaient utilisés à dessein pour promouvoir des épinards en conserve et vendre ce produit aux enfants qui n’en auraient pas mangé autrement. Les fabricants de cigarettes s’assuraient que celles-ci se retrouvent entre les mains des grandes stars du cinéma. Les constructeurs automobiles prêtent des véhicules afin qu’ils apparaissent à l’écran. Ils n’ont pas besoin d’insister sur leur présence – votre esprit fait le lien de lui-même.

Se conduire avec circonspection

Ce qui compte vraiment est que nous sachions reconnaître les messages diffusés en direction de notre esprit. Ève succomba à la convoitise de la chair, à la convoitise des yeux et à l’orgueil de la vie (Genèse 3 :6 ; 1 Jean 2 :15-17). Elle fut manipulée par un être astucieux qui joua sur ses sentiments intérieurs et ses désirs. De la même manière, lorsque nous entendons de la musique qui nous attire, lorsque nous voyons des vêtements à la mode mais indécents, lorsque nous remarquons l’augmentation des piercings et des tatouages, lorsque nous entendons des louanges généralisées en faveur de l’acceptation de tel ou tel mode de vie ou idéologie, une petite voix intérieure nous dit inconsciemment : « Il me le faut ! » Mais derrière toutes ces choses, que nous vend-on vraiment ?

Frères et sœurs, nous devons marcher les yeux bien ouverts et notre esprit doit être en alerte maximale, afin de détecter ce que Satan essaie de nous « vendre » ou de nous faire accepter. Quelles sont les causes qui font rage autour de nous ? Quelles philosophies et quelles idées sont encouragées par le monde ? Quelles tendances sociales inexistantes il y a 20 ou 30 ans pouvez-vous voir à notre époque ? Ce n’est probablement pas une coïncidence si dans la même épître nous incitant à revêtir l’armure spirituelle, Paul nous donna également cette instruction : « Prenez donc garde afin de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages » (Éphésiens 5 :15).

Le Journal
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube