Année 2014   Octobre-Décembre Afficher en grands caractères

Des leçons du Jour des Expiations

par Douglas Winnail
Étudier et jeûner

Vous êtes-vous déjà demandé : « Que dois-je faire pour me préparer à ce grand événement ? » Et êtes-vous prêt pour la réalisation du Jour des Expiations ?

Puisque Dieu s’occupera de lier Satan avant que les peuples de la terre ne deviennent un avec Dieu, beaucoup de gens pensent que nous ne devons pas faire grand-chose pour nous préparer à cet événement significatif. Cependant, la parabole des dix vierges laisse à penser le contraire. Dans le récit biblique, les vierges sages avaient pris des réserves d’huile pour leur lampe et lorsque l’époux arriva, « celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée » (Matthieu 25 :10). Les vierges folles manquèrent d’huile quand l’époux arriva et elles ratèrent ainsi sa venue – car elles n’étaient pas prêtes ! Symboliquement, les vierges sages sont devenues un avec l’époux pendant les noces, car elles s’étaient préparées pour cet événement. Les vierges folles ont perdu l’opportunité de devenir un avec leur époux potentiel, car elles n’étaient par prêtes lorsqu’il arriva. Les noces de cette parabole représentent le mariage du Christ et de l’Église (Apocalypse 19 :7-9). L’huile symbolise le Saint-Esprit de Dieu. Les vierges sages étaient remplies du Saint-Esprit et elles étaient prêtes à devenir un avec Dieu. Les vierges folles manquaient de l’Esprit de Dieu ou ne l’avaient pas utilisé, elles n’étaient donc pas prêtes pour cet événement grandiose.

Dans cet article, nous verrons trois leçons importantes que nous devons apprendre, si nous voulons être prêts pour le Jour des Expiations et ce qu’il représente – une époque où le monde aura finalement l’opportunité de devenir un avec Dieu. Nous verrons aussi ce que nous devons comprendre à propos de ce monde, afin d’être prêts à gouverner avec Jésus-Christ dans le « monde à venir » (Hébreux 2 :5).

Se souvenir de la signification

La Bible révèle que le Jour des Expiations doit être observé comme un saint sabbat et une sainte convocation (une assemblée commandée), le dixième jour du septième mois du calendrier hébreu (Lévitique 23 :26-32). Le segment de phrase « c’est une loi perpétuelle » (verset 31) montre à quel point ce jour est important pour Dieu. Dieu nous ordonne « d’affliger » notre âme pendant le Jour des Expiations – cela signifie que nous devons jeûner (Ésaïe 58 :3, Ostervald). Le jeûne est une expérience d’humilité. Cela est plaisant à Dieu. Cela nous aide aussi à devenir plus réceptifs à Ses enseignements et à vouloir faire ce qu’Il nous ordonne. Dans le livre des Actes, le commentaire de Luc mentionnant que « l’époque même du jeûne était déjà passée » se réfère au jeûne des Expiations, montrant clairement que l’Église du Nouveau Testament observait ce jeûne (Actes 27 :9).

Lévitique 23, où les Jours saints sont énumérés et décrits, ne révèle pas la signification entière du Jour des Expiations, mais d’autres chapitres de la Bible nous donnent davantage de détails. Dieu dit à Moïse de tenir une cérémonie impliquant deux boucs pendant le Jour des Expiations (Lévitique 16). Le premier bouc était offert en sacrifice (en expiation) pour les péchés du peuple (versets 15-16). Ce sacrifice préfigurait la mort sacrificielle de Jésus-Christ qui réconcilierait les êtres humains pécheurs avec Dieu (Romains 5 :10-11 ; 2 Corinthiens 5 :18-19). Il est significatif que le mot expiation signifie réconciliation. Le nom de cette fête en hébreu est Yom Kippour, dérivé du mot kaphar qui signifie « annuler une dette » ou « réconcilier ». L’observance annuelle du Jour des Expiations nous rappelle que le plan de Dieu est finalement de réconcilier – de restaurer une bonne relation entre – les êtres humains et Lui.

La signification du deuxième bouc de cette cérémonie de l’Ancien Testament est moins bien comprise – certains théologiens en restent même perplexes. Ce deuxième bouc devait porter les péchés du peuple et être « [chassé] dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge » (Lévitique 16 :21). De nombreux commentaires bibliques spéculent que les deux boucs représentaient « les deux natures du Christ » ou que le second bouc représentait « un aspect du sacrifice du Christ » (voir Clark’s Commentary, Unger’s Bible Handbook, Manuel biblique de Halley). Cependant, les Écritures montrent clairement que ce n’était absolument pas le cas. Bien que certaines versions de la Bible appellent le second bouc le « bouc émissaire », le mot hébreu utilisé à l’origine est Azazel – un nom dérivant du mot azel qui signifie « séparé » ou « retiré ». La tradition juive a associé Azazel au prince des anges déchus : Satan le diable.

Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Jean rapporte une vision qui révèle la signification du second bouc. Jean vit « descendre du ciel un ange, qui avait la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduise plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps » (Apocalypse 20 :1-3). La Bible révèle que le rôle de « l’homme qui aura cette charge » d’envoyer le deuxième bouc dans le désert, sera finalement accompli par un ange et que le second bouc représente le diable – qui sera mis à l’écart pendant le Millénium. L’observance du Jour des Expiations nous rappelle cet événement capital dans le plan de Dieu. La plupart des prétendus chrétiens n’ont aucune idée de la signification de ce jour, car ils n’observent pas les Jours saints comme Dieu l’a ordonné.

Quel rapport entre tout cela et le fait d’être un avec Dieu ? Y a-t-il des étapes importantes que nous devons franchir, ou Dieu fera-t-Il tout à notre place ? Que devons-nous faire pour être prêts à devenir un avec Dieu ? Une autre leçon du Jour des Expiations est d’apprendre comment reconnaître, résister et vaincre l’influence de Satan. C’est une étape importante pour devenir un avec Dieu.

Vaincre l’influence de Satan

L’apôtre Paul écrivit aux chrétiens à Corinthe qu’ils vivaient dans un monde influencé par Satan. Il expliqua que Satan était actuellement le « dieu de ce siècle » et qu’il avait aveuglé la pensée de la plupart des gens concernant le plan divin et le but de l’espèce humaine (2 Corinthiens 4 :3-4). La Bible révèle aussi que Satan « séduit toute la terre » (Apocalypse 12 :9) en répandant des mensonges, ainsi que des idées fausses et trompeuses (Jean 8 :44). Il utilise même des ministres égarés (2 Corinthiens 11 :1-15) pour prêcher un Évangile différent et séduire les gens en citant les Écritures hors de leur contexte (2 Pierre 3 :14-16). Paul exhorta les chrétiens à « sortir » de ce monde et à se « séparer » des voies des hommes et des pratiques religieuses erronées (2 Corinthiens 6 :14-18). Paul avertit les membres de l’Église qu’ils doivent comprendre comment le diable agit et aussi connaître ses astuces, « afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous » (2 Corinthiens 2 :11). Les séductions du diable incluent des idées et des pensées mauvaises qui conduisent à la rébellion (Éphésiens 2 :2), ainsi qu’à des suppositions erronées – par exemple, l’idée que si une chose nous semble correcte, alors cela est juste. Les résultats d’un tel mode de pensée erroné peuvent être dévastateurs (Proverbe 14 :12).

L’apôtre Pierre a averti les croyants : « Soyez sobres, veillez [soyez vigilants]. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » (1 Pierre 5 :8). Pierre était tout naturellement concerné, car il savait que lui aussi, il avait été séduit par Satan (Matthieu 16 :21-23). Les Écritures révèlent que Satan avait non seulement réclamé Pierre (Luc 22 :31-32), mais il essaya aussi de séduire Jésus-Christ et de Le détourner de Sa mission (Matthieu 4 :1-11). En tant que chrétiens, nous devons apprendre à reconnaître et à résister aux avances de Satan (Jacques 4 :7 ; 1 Pierre 5 :9) si nous espérons devenir un avec Dieu et entrer dans Son Royaume. Afin de vaincre les tentations que Satan met sur notre chemin, nous sommes appelés à revêtir « toute l’armure de Dieu » (Éphésiens 6 :10-11, Ostervald). Cette armure comprend la vérité, l’obéissance aux commandements divins, apprendre à vivre une vie paisible avec les autres, croire aux promesses divines, apprendre à se nourrir du Saint-Esprit et à l’utiliser, ainsi que maintenir une relation intime avec Dieu à travers la prière, l’étude de la Bible et le jeûne (Éphésiens 6 :13-20 ; Joël 2 :12-14). C’est ainsi que Jésus-Christ a vaincu les influences sataniques de ce monde (Jean 16 :33) et qu’Il pouvait être un avec Dieu (Jean 10 :30). Le Christ pria également pour que nous puissions croître et devenir un avec Dieu (Jean 17 :11).

Développer la pensée de Dieu

La troisième leçon, que nous devons apprendre de l’observance du Jour des Expiations, est que pour devenir un avec Dieu, nous devons développer la pensée et le point de vue divins. Nous devons apprendre à penser comme Dieu. Jésus déclara à Ses disciples : « Moi et le Père nous sommes un » (Jean 10 :30) et « celui qui m’a vu a vu le Père » (Jean 14 :9). Jésus disait en substance que Lui et le Père partageaient les mêmes valeurs et les mêmes perspectives – Ils pensaient de la même façon et Ils avaient un même esprit. La nuit précédant Sa crucifixion, Jésus pria en présence de Ses disciples : « Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous » (Jean 17 :11). Jésus comprenait la signification de la grande étape du Jour des Expiations dans le plan de Dieu.

L’apôtre Paul expliqua comment nous pouvons commencer à être un avec Dieu et avec Jésus-Christ. Il a écrit : « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ » (Philippiens 2 :5). Avec la pensée de Dieu, Jésus s’est humilié et « s’est dépouillé lui-même » pour obéir à Dieu et accomplir Sa mission sur terre (Philippiens 2 :7-11). De nombreux problèmes dans la société, dans l’Église et entre les individus, disparaîtraient si les gens étaient prêts à s’humilier eux-mêmes en servant les autres, au lieu de chercher à être vus et à faire progresser leurs intérêts. Paul exhorta les chrétiens à Corinthe, qui étaient divisés en clans, « à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi [eux], mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment » (1 Corinthiens 1 :10). Paul expliqua plus tard que lorsque nous sommes capables de comprendre la vérité divine et de partager les mêmes perspectives en matière spirituelle, c’est parce que « nous avons la pensée de Christ » (2 Corinthiens 2 :7-16).

Si nous avons la pensée du Christ, nous serons humbles et enseignables. Nous voudrons faire les choses à la manière divine, au lieu de persister dans nos propres voies. Nous refléterons l’attitude de Jésus-Christ qui, en affrontant une décision difficile, déclara à Son Père : « Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » (Matthieu 26 :39). Paul avait la même attitude lorsqu’il exhorta les Galates à laisser le Christ vivre Sa vie en eux pour guider leurs pensées et leurs actions (Galates 2 :20). En développant la pensée et la perspective divines, notre vie, nos pensées et nos actions commenceront à refléter la nature même de Dieu et Son caractère. C’est un élément essentiel pour devenir un avec Dieu – ce qui est Son but ultime pour chaque être humain.

Alors que nous méditons sur le Jour des Expiations, nous devons nous souvenir de sa signification biblique dans le plan de Dieu – lorsque Satan sera lié et que les peuples de la terre auront l’opportunité de devenir un avec Dieu. Afin de commencer à devenir un avec notre Créateur, nous devons apprendre à reconnaître, à résister et à vaincre les influences de Satan qui séduisent, divisent et détruisent. Nous devons aussi développer les pensées et la perspective même de notre Père, afin d’être capables de penser et d’agir comme un membre de la Famille de Dieu. C’est la raison pour laquelle les êtres humains ont été créés. Faites-vous des progrès vers ce but ? Serez-vous prêt pour la réalisation du Jour des Expiations – l’époque à venir où nous deviendrons finalement un avec Dieu ?

Le Journal
Années :
2022
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube