Année 2016   Novembre-Décembre Afficher en grands caractères

La puissance de la prière

par Roderick Meredith
(1930-2017)
Femme en train de prier

Lorsque vous êtes malade ou dans le malheur, vous priez probablement à ce sujet. Mais avez-vous la foi et la compréhension nécessaires pour laisser un problème complètement entre les mains de Dieu – avec la certitude qu’Il délivrera Ses enfants de la maladie et des épreuves, quelles qu’elles soient ? Très peu de gens le font.

Nous sommes souvent frustrés et malheureux lorsque nous manquons de sagesse ou de force pour résoudre nos problèmes. Parfois, nous oublions, ou nous ignorons complètement, que le Créateur Suprême des cieux et de la terre nous autorise à faire appel à Son aide pour toutes nos difficultés. Chacun d’entre nous peut bénéficier de la plus grande sagesse etde la plus grande puissance de tout l’univers – à la seule condition de faire notre part.

Jésus-Christ nous a laissé un exemple parfait pour que « [nous suivions] ses traces » (1 Pierre 2 :21). Il a mené une vie bien remplie et abondante – une vie courte, certes, mais pleine d’ amour etde force venant de Dieu. Il savait comment garder le contact avec la puissance suprême de l’univers et comment s’appuyer sur elle.

Christ, notre exemple

Pouvez-vous imaginer le Christ en train d’agir comme si Dieu « avait déserté » ?

Pourtant, nous observons exactement cette attitude chez la plupart des gens qui se disent « chrétiens » de nos jours. S’en remettent-ils totalement à Dieu pour les guérir de leurs maladies, pour les délivrer du malheur ou pour les bénir matériellement et spirituellement ? Bien sûr que non ! Ils n’ont pas la foi des premiers apôtres – ceux qui avaient vu le Christ compter réellement sur Dieu pour intervenir et guérir les malades, chasser les démons et même calmer une tempête sur la mer. Les apôtres du Christ recherchaient ce contact intime avec Dieu, tout comme nous. En voyant les fruits portés par le Christ, ils savaient qu’Il comprenait la bonne méthode pour être proche de Dieu et pour faire appel à Sa puissance afin de L’aider dans n’importe quelle situation urgente.

Cette clé, la bonne méthode d’en appeler à la puissance divine, est une chose que vous et moi devrions exploiter chaque jour de notre vie ! Son usage donnera un sens nouveau et une force nouvelle à notre vie !

Mais beaucoup de gens au sein des diverses religions – y compris ceux qui se disent « chrétiens » – ne savent pas se servir correctement de cette « clé ». Souvenez-vous que Jésus-Christ est notre exemple. Il savait parfaitement comment utiliser cette « clé ». Et les résultats étaient là !

Le Christ nous enseigne comment prier

Nous lisons, dans Luc 11 :1-4, que les disciples s’approchèrent de Jésus et Lui demandèrent comment établir un bon contact avec Dieu. « Seigneur, enseigne-nous à prier », demandèrent-ils. Les gens ne savent pas comment prier, si on ne leur enseigne pas convenablement. C’est pourquoi le Christ leur donna la structure « type » – la structure modèle – d’une prière qui s’accompagne de résultats.

Analysons ensemble cet exemple parfait, repris dans Matthieu 6 :9-13. La prière est adressée à « notre Père qui [es] aux cieux ». Lorsque vous priez, souvenez-vous que Dieu est votre Père. Non seulement Il est votre Père, mais aussi « notre Père ». N’oubliez pas que d’autres personnes s’efforcent aussi de servir leur Créateur et leur Père spirituel. Dieu nous aime tous, beaucoup plus que n’importe quel père humain.

De plus, Il a le pouvoir de vous aider d’une manière qui serait impossible pour un père humain. Votre père physique vous laisserait-il vous souffrir et succomber à la maladie s’il avait les moyens d’empêcher cela ? Dieu peut le faire et Il a promis de nous guérir (Psaume 103 :3 ; Jacques 5 :14-15).

Lorsque vous priez, réclamez à Dieu Ses promesses et considérez-Le toujours comme votre Père.

« Qui es aux cieux » : Dieu n’est pas un père ordinaire. Il est Celui qui a tout pouvoir et que tous devraient adorer. Soyons humbles et respectueux lorsque nous prions le véritable Dieu.

« Que ton nom soit sanctifié » : cela nous révèle que le nom de Dieu – et tout ce qu’il représente – doit être considéré avec respect. Son nom sera un jour notre nom, si nous triomphons pour naître de Dieu. Ce nom porte en lui-même l’autorité de gouverner. Il doit toujours être respecté.

Que faut-il demander ?

« Que ton règne vienne » : c’est la première requête de cette prière parfaite. Pour commencer, nous devrions apprendre à prier que le Royaume de Dieu – Son gouvernement, Son règne – vienne sur cette Terre. Combien de soi-disant « chrétiens » veulent vraiment que Dieu règne dans leur vie ? La plupart des gens, avec leur l’esprit charnel, emploient toutes sortes de stratagèmes imaginables pour éluder la vérité que Dieu est le Souverain suprême. Les chrétiens devraient prier Dieu pour qu’Il vienne gouverner cette Terre. Seul Son règne apportera la paix et le bonheur que cette humanité s’efforced’atteindre en vain (Ésaïe 11).

« Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » : nous devons soumettre notre volonté à Dieu lorsque nous Le prions – c’est-à-dire reconnaître Sa domination et Son autorité. N’oubliez pas que Dieu sait ce qu’il y a de mieux. Vous devez étudier Sa parole pour connaître les principes de Sa volonté, et vous saurez prier en conséquence. Paul a écrit : « C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur » (Éphésiens 5 :17).

Buvez les paroles de Dieu pour apprendre à penser comme Lui et pour intégrer Sa volonté dans votre caractère. « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ » (Philippiens 2 :5). Alors, vous prierez naturellement selon Sa volonté, comme le révèle la Bible – et vos prières seront exaucées.

« Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien » : il est incontestable que Dieu veut que nous Lui soumettions nos besoins matériels. Remarquez bien qu’il ne s’agit pas de demander de grandes richesses, mais seulement notre pain quotidien. Dieu a promis de pourvoir à tous nos besoins (Philippiens 4 :19). Sa volonté est que nous prospérions et que nous soyons en bonne santé (3 Jean 2), mais les grandes richesses peuvent devenir une pierre d’achoppement pour notre foi. Rappelons-nous donc l’exemple du Christ de demander seulement notre pain quotidien – et pas une réserve de nourriture pour plusieurs années.

Pardonnez aux autres, résistez au diable !

« Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » : vous ne pouvez pas demander à Dieu de vous pardonner si vous ne pardonnez pas d’abord aux autres. Lorsque vous vous agenouillez devant Dieu pour prier, évitez de vous présenter devant Lui avec des sentiments d’amertume, de ressentiment ou de haine. Si vous n’arrivez pas à vous en débarrasser, demandez d’abord à Dieu de vous laver et de remplacer votre esprit de haine par Son Esprit d’ amour. Cet amour est plein de bonté et il est patient avec les autres.

Vous éprouverez une sensation merveilleuse en sachant que vous ne haïssez personne et que vous vous efforcez, quoique maladroitement, de témoigner de l’amour pour chacun. Dieu entend et répond aux prières de ceux qui ont cette attitude.

« Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin » : Dieu ne tente personne (Jacques 1 :13). Mais Il permet que nous soyons tentés par Satan et par nos propres convoitises. Nous devrions prier constamment pour qu’Il ne permette pas que nous nous laissions entraîner par la tentation, ou que nous y participions – mais pour qu’Il nous donne la force spirituelle de maîtriser tous les mauvais désirs. Demandez chaque jour à Dieu de vous donner la force de résister « au diable, et il [le diable] fuira loin de vous » (Jacques 4 :7).

« Soyez sobres, veillez [soyez vigilants]. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » (1 Pierre 5 :8). Jour et nuit, Satan le diable tentera par tous les moyens de vous déstabiliser ! Demandez à Dieu la force et la foi pour résister.

Demandez ce dont vous avez besoin

Jésus continua à instruire Ses disciples sur la prière en leur donnant une parabole (Luc 11 :5-13). Il montra que si nous avons un besoin urgent, comme cet homme qui avait reçu un visiteur à l’improviste, nous pouvons être certains que Dieu exaucera notre prière, si nous nous en remettons complètement à Sa miséricorde.

Les disciples n’étaient pas encore convertis car ils n’avaient toujours pas reçu le Saint-Esprit. C’est pourquoi Jésus leur dit : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent » (verset 13). Dieu est totalement disposé à donner Son Esprit à ceux qui répondent à Son appel.

Avez-vous besoin de sagesse, de connaissance, de foi et d’amour ? Toutes ces choses sont des dons du Saint-Esprit (1 Corinthiens 12 ; 13). Demandez à Dieu de vous les accorder. Il est encore plus désireux de vous les donner que vous ne l’êtes à nourrir vos propres enfants affamés.

Voici quelle est Sa volonté, alors demandez avec foi !

Deux erreurs à éviter

Dans Son « sermon sur la montagne », le Christ a montré qu’Il s’attend à ce que Ses véritables disciples prient (Matthieu 6 :6-8). Il n’a pas dit « si tu pries » mais « quand tu pries ». Il savait que celui qui veut vraiment servir Dieu prierait souvent.

Et vous, que faites vous ?

Il mit en garde les disciples de ne jamais prier « pour être vus des hommes », mais de se retirer plutôt dans un « lieu secret » ou un endroit privé, pour converser avec leur Père céleste. Le Christ enseigna qu’il ne fallait pas faire de longues prières devant les autres pour « l’apparence » (Matthieu 23 :14). Ceux qui prennent plaisir en se livrant à un tel spectacle désobéissent à Dieu.

Vous avez probablement aussi entendu des membres d’autres religions, parfois même de certaines dénominations « chrétiennes », répéter sans cesse les mêmes prières. Mais le Christ a dit : « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés » (Matthieu 6 :7).

Des prières apprises par cœur – y compris le « Notre Père » – perdent tout leur sens et leur sincérité.

Le « Notre Père » n’est répété nulle part dans le Nouveau Testament. Les apôtres ne l’ont jamais récité à l’envi. Le Christ leur a donné un modèle, un exemple, à partir duquel nous pouvons adapter nos propres prières.

Les Églises du monde qui répètent toujours les mêmes prières, semaine après semaine, sont dans l’erreur. Évitez cette erreur. De même, efforcez-vous de ne pas toujours demander la bénédiction du repas de la même façon.

Ne priez pas en « débitant » un flot de paroles. Pensez à vos bénédictions et à vos besoins. Priez du fond du cœur.

N’ayez pas honte

Nous devons faire attention à ne pas prier « pour être vus des hommes ». Mais cela signifie-t-il que nous devrions être excessivement discrets pour prier – comme si nous avions honte ?

Absolument pas !

Beaucoup de nouveaux membres de l’Église sont confrontés à ce problème. Certains craignent de prier aussi souvent qu’ils le devraient par crainte que leur entourage ne l’apprenne ! N’ayez pas une telle crainte ! La proximité de votre épouse, de votre mari ou de vos enfants devrait-elle vous empêcher de maintenir un contact intime avec votre Créateur et votre Dieu ? Bien sûr que non !

Dans l’Évangile selon Luc, nous trouvons deux exemples où le Christ – notre exemple parfait – pria non loin de Ses disciples, qui savaient Il était et ce qu’Il faisait (Luc 9 :18, 28).

N’ayezdonc pas honte si votre entourage sait que vous priez ! Soyez seulement vigilant à ne pas prier « pour être vu des hommes ». Faites également un effort pour trouver un endroit discret où vous ne serez pas dérangé.

Alors que Jésus était descendu dans la maison de Pierre avec Ses disciples, « pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria » (Marc 1 :35).

Si vous suivez l’exemple du Christ et que vous faites les efforts nécessaires, vous aussi vous pouvez réussir à être seul avec Dieu !

Quelle position pour prier ?

La Bible mentionne différentes positions pour prier. Mais lorsque vous êtes en privé, elle montreque vous devriez toujours vous prosterner sur vos genoux. Il est d’usage de s’agenouiller sur un genou [génuflexion] devant un roi ou un grand dignitaire en signe de respect et d’égards. Cependant, la Bible rapporte toujours que nous devrions nous incliner sur les deux genoux pour vénérer et adorer Dieu.

1 Rois 8 :54 et Esdras 9 :5 nous donnent un exemple de position appropriée pour prier. Remarquez que Salomon et Esdras se prosternaient sur les genoux et ils étendaient – ils levaient – leurs mains vers Dieu. C’est une position d’humilité et de supplication qui aide à prier avec beaucoup plus de ferveur.

Dieu ne répondra probablement pas à vos prières, lorsque vous êtes « à moitié endormi », le soir au fond de votre lit. Si vous voulez vraiment recevoir une réponse, sortez de ce lit et agenouillez-vous pour prier avec ferveur devant votre Créateur.

Quand Il était en privé, nous voyons que Jésus pria en « s’étant mis à genoux » (Luc 22 :41). Lorsque vous priez individuellement, vous devriez vous agenouiller devant Dieu le plus souvent possible afin de prier avec ferveur (Jacques 5 :16).

À quelle fréquence faut-il prier ?

Dans Actes 13 :22, nous lisons que David était un homme selon le cœur de Dieu. La plupart des Paumes sont simplement des prières de David. Il priait Dieu dans les moments difficiles, mais aussi pour être guidé et pour exprimer sa gratitude. En toutes circonstances, David se tournait vers Dieu par la prière.

Ne vous imaginez jamais que vous « ennuyez » Dieu en partageant vos joies et vos problèmes avec Lui. Parlez souvent avec Lui – en toutes circonstances. C’est sans aucun doute l’une des principales raisons pour lesquelles David était un homme selon le cœur de Dieu.

Si vous voulez devenir un enfant de Dieu, « familiarisez-vous » avec votre Père céleste. Communiquez souvent avec Lui. Partagez votre vie avec Lui. David écrivit : « Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, et il entendra ma voix » (Psaume 55 :18). David priait Dieu trois fois par jour.

Quant au prophète Daniel, « trois fois par jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant » (Daniel 6 :10). Ces exemples ne sont pas des commandements, mais ils prouvent que le fait de prier à genoux trois fois par jour est un bon moyen d’inclure Dieu dans notre vie.

« Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. »

Sous l’inspiration divine, l’apôtre Paul enseigna aux Thessaloniciens : « Priez sans cesse » (1 Thessaloniciens 5 :17). Cela signifie que nous ne devons jamais abandonner notre vie de prière. Cela montre également – comme de nombreux autres passages dans les Écritures – que nous devrionsêtre constamment dans une attitude, ou un esprit, de prière. Que vous alliez au travail ou que vous alliez vous divertir, parlez avec Dieu. Demandez-Lui de diriger toutes vos pensées et vos actions.

Lorsque vous commencez à perdre votre sang-froid – ou que vous ne savez pas comment réagir – arrêtez-vous et réfléchissez : « Que ferait Jésus ? » Demandez à Dieu de vous montrer la réponse et étudiez la Bible pour connaître ce qu’Il veut que vous fassiez. Demandez aussi à Dieu la sagesse, la foi et la force pour faire le bon choix.

Ce simple procédé changera votre vie ! Celle-ci aura beaucoup plus de sens et vous ressentirez le vrai bonheur, comme jamais auparavant.

Combien de temps faut-il prier ?

La prière devrait être l’une des activités les plus importantes et les plus agréables de votre vie.

Si vous aimez réellement Dieu comme votre Père, vous désirerez passer beaucoup de temps à parler avec Lui.

C’est en établissant un contact avec Dieu, par la prière et par l’étude de la Bible, que vous recevrez votre nourriture spirituelle. Beaucoup de gens passent au moins deux heures par jour à préparer et à manger leurs repas. Votre « nourriture spirituelle » est-elle moins importante ? Passez davantage de temps pour l’acquérir !

Le temps est précieux. Utilisez-le pour les choses qui comptent. Il est préférable de sauter un repas physique – ou même jeûner de temps en temps – plutôt que d’être « trop occupé » et de ne pas ingérer les aliments spirituels de Dieu.

C’est le but même de la vie !

Parfois, vous aurez besoin de rester plus longtemps avec Dieu. Avant de choisir Ses douze apôtres, le Christ pria une nuit entière. Souvenez-vous de cet exemple lorsque vous aurez une grande décision à prendre, ou un problème sérieux à gérer. Passez beaucoup de temps avec Dieu dans ces situations critiques. Priez de toutes vos forces. Il vous entendra et ce sera une expérience que vous n’oublierez jamais.

Sur quels sujets faut-il prier ?

Avez-vous des difficultés à trouver des sujets de prière ? Commencez alors par « compter vos bénédictions » et remerciez Dieu pour « toute grâce excellente et tout don parfait ». Il y a si peu de personnes qui apprécient l’amour inépuisable de Dieu !

Étudiez ensuite la Bible et cherchez les sujets sur lesquels priaient les véritables serviteurs de Dieu. Laissez votre propre personne de côté. Paul demanda aux Éphésiens de prier pour les saints et pour lui, le serviteur de Dieu (Éphésiens 6 :18-20). Il écrivit aussi qu’il se souvenait de l’Église à Philippes dans toutes ses prières (Philippiens 1 :4). Appliquez ce principe aux véritables ministres de Dieu, à Son Œuvre et à Sa véritable Église.

Chacun de nous a une part à jouer dans la grande Œuvre de Dieu, par les dîmes et les offrandes que nous versons, mais aussi en implorant Dieu jour et nuit pour qu’Il guide et protège Ses serviteurs. Les ministres de Dieu ne sont que des êtres humains et le travail à accomplir est au-delà de notre force humaine. Nous avons besoin de vos prières !

La puissance de la prière

Lorsque survient une crise, lorsque vous êtes malade ou affligé, sachez que Dieu est un Dieu puissant ! Vous pouvez bénéficier de cette source suprême de puissance, en vous agenouillant tout simplement dans un lieu privé, pour implorer Dieu avec ferveur, en Lui demandant d’intervenir et de vous aider.

Attenez-vous à recevoir une réponse. Dieu se révèle Lui-même comme un Dieu réel, vivant et qui agit. Croyez-Le sur parole !

Le Journal
Années :
2021
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube