Année 2020   Novembre-Décembre Afficher en grands caractères

“Se battre comme une fille”

par Janth English
Côté femmes
Petites filles se tirant les cheveux

Lorsque j’étais une petite fille, une des pires insultes qu’il était possible de vous lancer était : « Tu tapes dans le ballon comme une fille ! » Personne ne voulait vous prendre dans son équipe si vous tapiez dans le ballon comme une fille. Lorsqu’une bagarre éclatait de temps à autre, une insulte encore plus dure était parfois lancée : « Tu te bats comme une fille ! » Cela provoquait souvent d’autres bagarres pour prouver que la personne insultée ne se battait pas comme une fille.

De nos jours, l’industrie du divertissement a créé le genre de la « superhéroïne ». Beaucoup de femmes ont « mordu à l’hameçon » en acceptant sans rechigner cet idéal. Les réalisateurs créent un mode fictionnel où des femmes de 50 kg battent des hommes pesant deux fois leur poids. Mais, en tant que femmes, voulons-nous vraiment de cette image pour nous-mêmes et pour nos filles ? Qu’y a-t-il vraiment derrière cette idée ? Pourquoi certaines femmes ressentent-elles le besoin d’être physiquement aussi fortes et robustes que des hommes ? Et les femmes devraient-elles même se battre ?

Le mythe de la “superwoman”

Les studios d’Hollywood ont popularisé les rôles de « superwoman » (superfemme) dans leurs films de science-fiction. Cependant, et c’est peut-être politiquement incorrect de le dire, il est important de rappeler et d’insister sur une vérité qui est toujours valable : en général, les femmes ne sont pas aussi fortes physiquement que les hommes – et la science confirme ce point. Selon une étude menée auprès d’étudiants du secondaire de type caucasien et asiatique, les femmes possèdent entre 37% et 68% de la force musculaire des hommes (Sport Science Review, août 2012, Gong Chen, Liu Liu et Jing Yu).

La Bible confirme ce que les scientifiques savent déjà et ce que tout le monde devrait savoir : physiquement parlant, les femmes représentent le sexe faible (1 Pierre 3 :7). Malheureusement, Satan a séduit de nombreux hommes (et de nombreuses femmes) à penser que les femmes devaient donc être inférieures puisqu’elles sont plus faibles physiquement. Beaucoup de femmes ont le sentiment que c’est dégradant et dévalorisant d’admettre qu’elles ne sont pas aussi fortes physiquement que les hommes. Pourquoi ? C’est Dieu qui nous a créés hommes et femmes. C’est Dieu qui a créé les différences et Il n’a pas commis d’erreur.

En tant que femme dans l’Église de Dieu, vous n’avez peut-être pas accepté l’idée de la superhéroïne qui bat des hommes dans des affrontements physiques, mais avez-vous accepté d’autres idéaux de la « superfemme » ? Dans une ancienne publicité, une femme chantait qu’elle pouvait ramener l’argent à la maison et subvenir aux besoins de sa famille, avant de conclure par : « Et ne jamais te laisser oublier que tu es un homme, car je suis une femme… » Cela ressemble à une superfemme pour moi ! Malheureusement, beaucoup de femmes se retrouvent dans cette situation, mais ce n’est pas la vie que Dieu a prévue pour nous. Dieu a prévu que les femmes s’occupent de leur foyer et qu’elles s’épanouissent en gérant leur domicile et leurs enfants (Tite 2 :3-5). Si vous avez accepté l’idée que vous pouvez tout faire par vous-même, laissez-moi vous dire au travers de mon expérience de mère célibataire que c’est impossible. Même si vous pensez avoir réussi à jongler avec succès entre tout ce qui doit être fait, vous allez toujours oublier ou négliger certaines choses. Personne ne peut tout faire tout seul. La vérité est qu’il n’y a pas de superfemmes.

Rejetez la séduction de la “guerre des sexes”

La société dévalorise également les femmes en les représentant comme des victimes du « patriarcat » au moyen duquel les hommes ont profité des femmes et les ont effectivement empêché d’atteindre leur véritable potentiel. La société actuelle enseigne qu’il n’y a pas de différences entre les sexes – juste des variations artificielles attribuables aux influences extérieures. Il est dit aux femmes de se débarrasser de toutes les entraves et de ne jamais se soumettre à l’autorité d’un homme. Ce scénario oppose les femmes et les hommes dans un combat pour la supériorité. Il est entièrement vrai que, dans la société de Satan, beaucoup de femmes vivent des expériences difficiles et subissent même des abus de la part d’hommes qui devraient être leurs protecteurs, mais nous ne devrions pas abandonner l’ordre naturel des rôles que Dieu a ordonné, selon lequel le mari est le chef de sa famille (1 Corinthiens 11 :3). En tant que femmes, avons-nous accepté l’idée que nous n’avons pas besoin d’un homme à la tête de notre foyer ? La vérité est qu’il existe des différences inhérentes aux sexes, ainsi que des différences dans les rôles et les responsabilités. Ces différences entre les hommes et les femmes les rendent complémentaires (1 Corinthiens 11 :11-12). C’est pourquoi il ne devrait pas y avoir une « guerre des sexes ».

Dieu a créé à la fois les hommes et les femmes à Son image (Genèse 1 :27). Il ne considère pas les femmes comme étant inférieures ou supérieures aux hommes. Il voit les hommes et les femmes comme des êtres humains et comme Ses enfants potentiels dans le Royaume (2 Corinthiens 6 :18). Il a appelé des femmes et des hommes de toutes les nations et de toutes les ethnies pour faire partie de Son équipe. Lorsque nous avons été baptisées, nous nous sommes enrôlées dans l’armée de Dieu et nous sommes des combattantes chrétiennes qui remportent des batailles spirituelles sur la ligne de front, aux côtés de nos frères en Christ. Nous sommes toutes et tous appelés à utiliser notre force spirituelle au maximum dans la bataille pour la vie éternelle.

Un véritable conflit est en jeu et Satan ne veut pas que nous nous en préoccupions. Il utilise toutes les tactiques possibles et imaginables pour nous distraire et nous empêcher de suivre l’approche divine dans les difficultés que nous et notre famille affrontons. En tant que femmes de Dieu, nous sommes engagées dans un combat bien réel contre Satan et ses démons. Nous combattons contre les puissances et les princes des ténèbres. Cependant, nous pouvons avoir une espérance. Notre guerre est spirituelle et Dieu nous a donné les armes spirituelles pour mener le combat. Nous avons la vérité pour ceinture et la cuirasse de la justice. Nous avons chaussé le zèle de l’Évangile de paix. Nous avons le bouclier de la foi et le casque du salut. Nous pouvons attaquer avec notre épée, qui est la parole de Dieu (cf. Éphésiens 6 :10-17). Nos armes sont affutées et elles deviennent plus efficaces au moyen de la prière quotidienne, de l’étude biblique, de la méditation et du jeûne occasionnel. Les femmes ont la puissance venant de Dieu pour porter ces armes efficacement et vaincre l’ennemi. Nous devons également être fortes et courageuses, en restant fermes dans la foi. À tous les égards, les femmes affrontent les mêmes luttes spirituelles que les hommes et elles peuvent recevoir les mêmes récompenses. Nous combattons aux côtés des hommes, pas contre eux !

De vrais exemples, pas ceux d’Hollywood

Nous ne devrions pas suivre ou chercher à imiter les exemples des superfemmes créées par les médias, alors que nous avons de véritables héroïnes selon Dieu dans les pages de la Bible – des femmes qui ont combattu avec bravoure en utilisant les mêmes armes que Dieu nous a données. Hébreux 11 mentionne les noms de Sara et Rahab. Ce chapitre mentionne aussi des femmes dont les morts ont été ressuscités.

Nous trouvons de nombreuses autres héroïnes dans la Bible, mais attardons-nous sur l’exemple de Ruth et sur le combat de sa vie. Ruth était une Moabite et une veuve qui se retrouvait sans rien après le décès de son mari. Elle n’avait pas de quoi subvenir aux besoins de sa belle-mère, Naomi. Cependant, elle abandonna la religion païenne de Moab pour revêtir la vérité et accepter le Dieu d’Israël. Ruth renonça à sa terre natale et à ses coutumes pour s’installer dans le territoire d’Israël, où elle pratiqua la loi de Dieu. Le fait d’observer Ses commandements donna à Ruth la protection accordée aux justes. Elle marchait dans la voie de la paix parmi des gens qui ne faisaient pas partie de son peuple et elle se forgea une bonne réputation parmi eux (Ruth 2 :11-12). En suivant les instructions de Naomi, Ruth utilisa la parole de Dieu, son épée, concernant les veuves et les lois de succession pour trouver la sécurité (Ruth 3 :8-9). Ruth utilisa des armes spirituelles pour mener ses combats et vaincre ses difficultés. Et Dieu lui accorda la victoire. Elle qui était une jeune veuve moabite venue en Israël dans le dénuement le plus total, elle entra dans la généalogie de Jésus-Christ en devenant l’arrière-grand-mère du roi David.

Nous avons tous des combats à mener. En tant que femmes, nous avons besoin du courage divin et de la force spirituelle pour résister aux pressions que la société de Satan exerce contre nous afin que nous nous conformions à des règles injustes et que nous rejetions Dieu. Les véritables chrétiennes doivent combattre le bon combat de la foi (1 Timothée 6 :12), mais nous ne devons pas combattre de la même manière que le monde. Notre place n’est pas dans un combat physique et nous ne devons pas nous impliquer dans une guerre des sexes ni dans aucune autre idéologie politique. En tant que chrétiennes, nous sommes impliquées dans un combat spirituel, nous menons des batailles spirituelles avec les armes que Dieu nous a données – la vérité, Sa loi, la paix, la foi, le salut et Sa parole. Avec l’aide de Dieu, nous l’emporterons – et notre récompense sera Son Royaume.

Si quelqu’un remarque que vous travaillez dans cette direction – pour votre famille, pour votre mari ou pour votre propre développement spirituel – et qu’il (ou elle) vous dise que vous vous battez comme une fille, répondez simplement « Merci ! »

Le Journal
Années :
2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014

Archives :
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
Autres publications
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur YouTube